La langue française

Saros

Définitions du mot « saros »

Trésor de la Langue Française informatisé

SAROS, subst. masc.

A. − ASTRON. Période de dix-huit ans et dix ou onze jours (6 585 jours) appelée période chaldéenne, délimitée par un cycle de quarante trois éclipses de lune et de quarante trois éclipses de soleil en moyenne, et permettant de prédire le retour des éclipses. Il faut attendre trois saros pour que (...) l'éclipse intéresse la même région de la terre (Astron.1980).
B. − HIST. DE L'ANTIQ. Période synodique des Chaldéens. Les Chaldéens avaient une autre période qu'ils appelaient sare ou saros. C'était une révolution de 3 600 ans. À celle-là on n'a pu découvrir aucun usage astronomique (P. Leroux, Humanité, 1840, p. 619).
Prononc. et Orth.: [saʀ ɔs], [-o:s]. Littré, Lar. Lang. fr. [-ɔs]; Pt Rob. [-o:s]. Pour [o:] pouvant se maintenir à côté de [ɔ] malgré le rétablissement de l's final dans la prononc. de ce type de mots, v. G. Straka ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg t. 19 n o1 1981, pp. 206-207. Littré: saros ou sare. Étymol. et Hist. 1. 1746 saros « période de 6 585 jours » (P. Ch. Le Monnier, Instit. astron., p. 320: M. Hallei après avoir restitué un passage de Pline où il est parlé du Saros Caldaique, ou retour périodique des Éclipses après 223 lunaisons, avoit fait usage de cette période dès l'année 1684, pour en déduire les inégalités du mouvement de la Lune); 2. 1765 sare « période de 3 600 ans » (Encyclop., s.v. nère); 1812 saros (Mozin-Biber). Empr. au gr. σ α ́ ρ ο ς ou σ α ρ ο ́ ς « cycle babylonien de 3 600 ans; cycle babylonien de 222 mois » (Liddell-Scott), et celui-ci à l'akkadien šâru, sâru « cercle, cycle, chiffre parfait, 360, 3 600 ». Cf. angl. sarus « période de 3 600 ans » (1613 ds NED).

Wiktionnaire

Nom commun

saros \sa.ʁɔs\ masculin

  1. (Astronomie) Période de 6 585,32 jours ou 223 lunaisons permettant de prédire les éclipses.
    • Un saros s’étale en général sur trente-huit saisons d’éclipses qui se produisent environ tous les six mois.
  2. (Histoire) Période synodique des Chaldéens.
    • Les Chaldéens avaient une autre période qu’ils appelaient sare ou saros. C’était une révolution de 3 600 ans. À celle-là on n’a pu découvrir aucun usage astronomique. — (Pierre Leroux, De l’humanité, de son principe, et de son avenir, 1840, page 619)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SAROS (sa-ros' ou sa-r') s. m.
  • Nom donné par les Chaldéens à une période de temps au bout de laquelle la lune revient occuper une même position par rapport au soleil et à la terre sa durée, d'environ 18 ans 11 jours, résulte de l'égalité approximative qui existe entre le temps de 223 lunaisons (6585j, 32) et celui de 19 révolutions synodiques des nœuds de la lune (6585j, 76). Toute éclipse de lune observée se reproduit, dans des conditions plus ou moins analogues, au bout d'un intervalle de temps égal à cette période ; aussi servait-elle aux Chaldéens à prédire les éclipses. Les Chaldéens avaient deux périodes appelées sares, toutes deux composées de mois lunaires : l'une de 223 mois, qui n'était employée que par les astronomes ; l'autre, qui servait à l'usage civil, était de 18 ans lunaires, intercalés, Bailly, Astr. anc. p. 297.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SAROS, s. m. (Astron.) ou période chaldaïque, est un cycle qui contient 223 lunaisons. Cette période est de 18 ans, & d’environ 11 jours, & elle ramene les éclipses à-peu-près dans les mêmes points du ciel. M. Halley, après avoir restitué un passage de Pline, où il est parlé du saros chaldaïque, ou retour périodique des éclipses après 223 lunaisons, avoit fait usage de cette période dès l’an 1684, pour en déduire les irrégularités du mouvement de la lune. Voyez Lune. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « saros »

(Siècle à préciser) Via le grec ancien σάρος, sáros, viendrait du sumérien šár (« cercle, totalité, horizon », « 3600 »). Le terme moderne de saros à propos des éclipses est utilisé en premier par Edmond Halley lorsqu’il lut la Souda - une encyclopédie grecque byzantine - qu’il interpréta de manière incorrecte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Σάρος.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « saros »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
saros sarɔs

Citations contenant le mot « saros »

  • Le zoo de Taipei a connu ces derniers mois une série de naissances, ce qui réjouit les responsables de ce lieu déserté par les visiteurs en raison de la pandémie de coronavirus ! Des saros de Formose, des loutres d’Europe, des manchots du Cap, des ouistitis, des koalas et des singes-écureuils de Bolivie ont ainsi vu le jour depuis début 2020. Regardez comme ils sont mignons ! , En images. Des naissances en série dans un zoo de Taipei !

Traductions du mot « saros »

Langue Traduction
Anglais saros
Espagnol saros
Italien saros
Allemand saros
Chinois 萨罗斯
Arabe ساروس
Portugais saros
Russe сарос
Japonais サロス
Basque saros
Corse saros
Source : Google Translate API

Saros

Retour au sommaire ➦

Partager