La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « saint-pierre »

Saint-pierre

[sɛ̃tpiɛr]
Ecouter

Définitions de « saint-pierre »

Saint-pierre - Nom commun

  • (Ichtyologie) Espèce de poisson, Zeus faber, de la famille des zéidés, présent dans l'Atlantique nord et la Méditerranée, caractérisé par un corps haut et comprimé habitant les fonds rocheux côtiers.

    Le chef aura peut-être, ce soir-là, préparé son émincé de saint-pierre aux poivrons rouges doux qui, suivi d'un soufflé aux fruits frais, vous ouvrira les portes d'une nuit sereine.
    — Le Monde loisirs, 20 avril 1985
  • (Viticulture) (Vieilli) Nom donné à divers cépages produisant du raisin blanc comme le colombaud et le saint-pierre doré.

    Il n'existe donc aucune raison plausible pour lui adjoindre aucun autre cépage dans les vignes dont les produits sont destinés à la distillation, pas même le colombar, qui se comporte le mieux après lui, et encore moins la chalosse, la balustre...
    — Jules Guyot, Culture de la vigne dans la Charente-Inférieure

Étymologie de « saint-pierre »

Composé de saint et de Pierre ; les taches qui ornent chacun des flancs du saint-pierre seraient, d’après la légende, la trace du pouce et de l’index de l’apôtre Pierre. Date à préciser.

Usage du mot « saint-pierre »

Évolution historique de l’usage du mot « saint-pierre » depuis 1800

Synonymes de « saint-pierre »

Citations contenant le mot « saint-pierre »

  • En 1788, Bernardin de Saint-Pierre publia Paul et Virginie, un des premiers best-sellers des temps modernes. Cette idylle tropicale fit pleurer Margot des décennies durant. Les demoiselles s'identifiaient à la jeune héroïne, comme elles le font aujourd'hui d'une chanteuse à la mode.
    Serge Sanchez — « Promenades au Jardin des Plantes »
  • Depuis que le Saint-Pierre est coulé, l’Alose ne drague plus, et des pêcheurs superstitieux prétendent que cet amatelotage rompu par la mort, ne vaut rien pour les vivants...
    Paul Chack — Sur les bancs de Flandre
  • Rien n’est plus noble que ce cloître gothique attenant à la cathédrale Saint-Pierre de Condom.
    Ludovic Naudeau — La France se regarde : le Problème de la natalité
  • Le gros chien s’éloigne, attiré par une vieille à cheveux blancs, comme un copocléphile catholique foncerait vers Saint-Pierre pour admirer son porte-clefs.
    Nicolas Ancion — Écrivain cherche place concierge
  • La nuit, des avenues sans lumières ; un silence hargneux, interrompu seulement par des sonneries d’église ; et tous les soirs, à dix heures, la grosse cloche de Saint-Pierre sonnant le couvre-feu sur une ville déjà aux trois quarts endormie plutôt d’ennui que de lassitude.
    Eugène Fromentin — Dominique
  • Les visites du curé venant toucher le denier du culte et le denier de Saint-Pierre pour la propagation de la foi
    Bazin — Vipère
  • Le nombre d’entrecolonnes dans les grandes basiliques du IVe siècle semble n’obéir à aucune règle ; Saint-Pierre en présente 23, Saint-Paul et Sainte-Marie-Majeure 21.
    Richard Krautheimer — Idéologie de l’art antique: du IVe au XVe siècle
  • S'il existe un groupement gallo-romain d'habitats à Montsort, à la fin de l'Antiquité, il est possible que Saint-Pierre soit un édifice christianisé, un fanum ou une autre construction de qualité.
    Bulletin de la Société historique et archéologique de l'Orne — vol. 124

Traductions du mot « saint-pierre »

Langue Traduction
Anglais saint pierre
Espagnol san pedro
Italien saint pierre
Allemand saint pierre
Chinois 圣皮埃尔
Arabe سان بيير
Portugais saint pierre
Russe сен-пьер
Japonais サンピエール
Basque saint pierre
Corse san petru
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.