La langue française

Saccharomyces

Sommaire

  • Définitions du mot saccharomyces
  • Étymologie de « saccharomyces »
  • Phonétique de « saccharomyces »
  • Citations contenant le mot « saccharomyces »
  • Traductions du mot « saccharomyces »

Définitions du mot saccharomyces

Trésor de la Langue Française informatisé

saccharomyces, subst. masc.Genre de levures ne donnant pas de mycélium, comprenant un grand nombre d'espèces utilisées dans l'industrie alimentaire comme agents de fermentation (d'apr. Méd. Biol. t.2 1972). Les liqueurs sucrées (...) sont ensemencées à la levure de bière, ferment organisé du groupe des saccharomyces (Lebeau, Courtois,Pharm. chim.,t.1, 1929p.502).

Wiktionnaire

Nom commun

saccharomyces masculin

  1. Levure unicellulaire du genre Saccharomyces ne donnant pas de mycélium et comprenant un grand nombre d'espèces utilisées dans l'industrie alimentaire comme agents de fermentation.
    • Fermentation oxalique à la place de la fermentation alcoolique chez un saccharomyces.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « saccharomyces »

(Siècle à préciser) Du grec ancien μύκης mukês (« champignon ») avec le préfixe saccharo-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « saccharomyces »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
saccharomyces sakʃarɔmis

Citations contenant le mot « saccharomyces »

  • SafOeno HD A54 (Fermentis) est destinée aux vins blancs et rosés. Cette hybride d’une S. saccharomyces cerevisae et d’une S. bayanus produit des concentrations très élevées d’acétate d’isoamyle et de 2-phényléthano. Avec elle on obtient des vins amyliques avec des notes marquées de banane et de fraise. « On peut choisir cette levure aussi pour des vins d’assemblage, destinés à rehausser des vins neutres » précise Hugo Picard, assistant communication. « Elle maintient également une acidité totale élevée car elle consomme peu d’acide malique ». Cette levure conviendra aussi à masquer des arômes verts liés aux vendanges en sous-maturité. Vitisphere.com, Viticulture / oenologie -Oenologie- : Nouveautés, ça va fermenter sec !
  • Innovation : la co-inoculation avec des levures non saccharomycesAlors que les levures proposées par les fournisseurs de produits œnologiques sont de type saccharomyces, dernièrement, des levures non-saccharomyces font leur entrée sur le marché. Des essais concluants ont été réalisés sur des levures de type Metschnikowia ou Torulaspora. Selon Thierry Dufourq : « Les résultats sont intéressants. Les centres de recherches s’y intéressent et montrent l’intérêt de ces levures dans la révélation des thiols variétaux. »Ces levures sont utilisées en co-inoculation séquentielle, quelques heures seulement avant l’inoculation de la levure de fermentation. Elles permettraient de libérer les thiols avant même d’entamer le processus de fermentation en jouant sur les phases de latence et/ou en favorisant de nouvelles réactions métaboliques. mon-ViTi, Les levures, outil de pilotage des thiols | mon-ViTi
  • Place à l’Espagne, qui démontre l’impact positif des levures non-saccharomyces utilisées en bioprotection à la vendange, sur la fermentation malolactique. « Leur utilisation dès la vendange augmente par la suite la vitesse de consommation de l’acide malique » explique Aitor Balmaseda, doctorant à l’université de Tarragone. Au laboratoire, sur deux moûts, un de 10 litres de Macabeu et un de 6 kg de Cabernet Sauvignon, le chercheur a testé les trois souches connues de levures non saccharomyces séparément : Torulaspora delbrueckii, Metschnikowia pulcherrima et Lanchancea thermotolerans. Il les a introduits dès l’encuvage puis les a ensemencés pour la FA avec Saccharomyces cerevisae. Vitisphere.com, Viticulture / oenologie -Oenologie- : Efficace sur rouge, la bioprotection accélère la FML
  • Elle proviendrait de la rencontre de deux levures anciennes, l'une provenant de la fabrication de vin à partir de raisin en Europe, l'autre issue de la fermentation du vin de riz en Asie. C'est la conclusion d'une étude, menée à partir de l'ADN de quatre souches de saccharomyces cerevisiae, la levure employée dans la fabrication de la bière commerciale. Marianne Desautels-Marissal, journaliste scientifique, explique à Catherine Perrin que cette découverte permet de mieux comprendre l'histoire de cette domestication de la levure, et des échanges culturels autour de la fermentation. Radio-Canada, La longue histoire secrète de la levure qui fait nos bières | Médium large
  • Quels sont ces microorganismes qui plongent dans le bouillon ? « Il y a des levures, bien sûr, continue l’ingénieur brassicole d’origine belge, comme des saccharomyces et brettanomyces, versions sauvages des ferments domestiqués, si familiers des brasseurs. Mais aussi des bactéries, comme les lactobacilles, pédiocoques, leuconostoques, Weissela, etc. Les premières fermentent, transformant le sucre en alcool, alors que les secondes en font plutôt de l’acide lactique. Et chaque espèce ajoute aussi les sous-produits des réactions métaboliques qui lui sont propres. » Pas surprenant que ces bières soient parmi les plus complexes en saveurs, avec tous ces microorganismes qui y laissent leurs traces. Québec Science, La science des bières de fermentation spontanée - Québec Science

Traductions du mot « saccharomyces »

Langue Traduction
Anglais saccharomyces
Espagnol saccharomyces
Italien saccharomyces
Allemand saccharomyces
Chinois 酵母菌
Arabe الخميرة
Portugais saccharomyces
Russe сахаромицеты
Japonais サッカロミセス
Basque saccharomyces
Corse saccaromicidi
Source : Google Translate API
Partager