La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rompre une lance »

Rompre une lance

Définitions de « rompre une lance »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

rompre une lance \ʁɔ̃.pʁ‿yn lɑ̃s\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de rompre)

  1. Variante de rompre la lance.
    • Ce ne sera pas, du moins, sans qu’on rompe une lance pour sa défense, dit Ivanhoé en se soulevant sur sa couche, […] . — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Qu’importent à ce siècle incrédule nos merveilleuses légendes : saint Georges rompant une lance contre Charles VII au tournoi de Luçon […] — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • […] il visita les cours de France et d’Angleterre, suivit le roi Édouard dans sa campagne contre l’Écosse, rompit une lance avec James Douglas […] — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Un soir il entra chez madame Guérin, le visage tout bouleversé et les lèvres toutes pâles.
      – Qu’y a-t-il donc ? Viens-tu encore de rompre une lance pour ma cause ? lui dit en riant son ami.
      — (Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, Charles Guérin, G.H. Cherrier, éditeur, Montréal, 1853, IV, 2,)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rompre une lance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rompre une lance rɔ̃pr yn lɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « rompre une lance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « rompre une lance »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Rompre une lance

Retour au sommaire ➦

Partager