La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rohmérien »

Rohmérien

Définitions de « rohmérien »

Wiktionnaire

Adjectif - français

rohmérien \ʁɔ.mɛ.ʁjɛ̃\ masculin

  1. (Cinéma) Propre ou relatif à Éric Rohmer et à ses films.
    • Ce récit d’un écrivain passant du deuil de son épouse à la possibilité d’un nouvel amour est plus rohmérien que d’habitude, chez un Parisis qui excelle à trouver le détail qui froisse dans le pli du sentiment. — (Hubert Artus, Trop rohmérien, Jean-Marc Parisis s’essoufle, lexpress.fr, 24 août 2012)
    • Trente ans que les questionnements de Louise et de Delphine, les deux héroïnes de ces « Comédies et proverbes » rohmériens nous accompagnent dans l’ombre de nos vies sentimentales ; dans nos histoires d’amour et de désamour, nos valses-hésitations, nos je t’aime moi non plus… — (Marie-José Sirach, Théâtre. Un ciné-théâtre rohmérien qui rime avec bonheur, humanite.fr, 16 janvier 2017)
    • Nous voyons ainsi en quoi le caractère fondamental du style rohmérien plonge ses racines dans de multiples renoncements à un certain nombre de procédés formels typiquement cinématographiques. — (Patrice Guillamaud, Le charme et la sublimation, Éditions du Cerf, 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « rohmérien »

De Rohmer, nom d’artiste du réalisateur français Éric Rohmer, avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rohmérien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rohmérien rɔmerjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « rohmérien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « rohmérien »

  • Son récit s’étend sur deux semaines, dans cette petite mort des grandes vacances où les derniers jours d’août glissent sensiblement sur les premiers de septembre. Deux citadines, l’une d’âge mûr, l’autre adolescente, toutes deux rayonnantes mais de vibrations diverses, débarquent dans un village balnéaire : Mikie pour achever sa traduction d’un roman indonésien, et sa nièce Sakuko pour réviser ses concours d’entrée à l’université. Mais leur rencontre avec Ukichi, l’affable tenancier d’un hôtel local, et son neveu Takashi, plus renfermé, les entraîne sur le pas fugueur d’une dérive sentimentale. On sent déjà poindre le conte d’inspiration rohmérienne, où les jeux du marivaudage s’égrènent au fil d’une flânerie estivale. Le Monde.fr, « Au revoir l’été » : conte rohmérien au pays des « Love Hotel »
  • Après avoir décroché le grand prix de la Berlinale virtuelle en février dernier pour son très rohmérien Wheel of Fortune and Fantasy, jeune cinéaste nippon de 42 ans était déjà de retour à Cannes, en chair et en os cette fois, avec une adaptation de la nouvelle homonyme d’Haruki Murakami, publiée en 2014 dans le recueil Des hommes sans femmes (publié en français chez Belfond en 2017). La Libre.be, "Drive My Car": Le théâtre pour rompre l'incommunicabilité - La Libre
  • Le surmoi rohmérien qui pèse depuis le début sur l’œuvre de Mouret ne se résume donc plus aujourd’hui à un simple badinage : le cinéaste accède à une compréhension plus profonde de ses personnages, là où l’art de la comédie côtoie le drame. L’option de la comédie ou du drame dépend d’ailleurs, comme chez Rohmer, de la place que l’on occupe dans la scénographie du désir. La femme de François, par exemple, ne peut-elle pas redevenir la maîtresse d’un soir dès lors qu’elle ne joue plus son rôle d’épouse ? L’ami de Maxime ne retombe-t-il pas amoureux de sa femme « officielle » en faisant d’elle sa maîtresse dès qu’il commence à avoir une relation régulière avec une autre femme ? Critikat, Critique : Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait, d'Emmanuel Mouret - Critikat
  • Avec ÉTÉ 85, François Ozon met de côté le suspense hitchcockien d’UNE NOUVELLE AMIE et de L’AMANT DOUBLE au profit d’un amour rohmérien sur les plages du Tréport, au bord de la Manche. Néanmoins, le cinéaste ne délaisse pas totalement la tension et le mystère de certains de ses précédents films. Ce conte estival débute avec l’annonce d’une mort et une enquête menée autour d’Alexis, un adolescent incarné par Félix Lefebvre, aperçu dans L’HEURE DE LA SORTIE et la série Netflix LE CHALET. myCANAL, ÉTÉ 85 : le superbe conte saisonnier de François Ozon | myCANAL
  • Janvier sera décidément un mois rohmérien par excellence. A l’occasion de la rétrospective que la Cinémathèque lui dédie, Arte rediffuse à partir du 21 janvier une série de films d’Eric Rohmer, cinéaste majeur de la Nouvelle Vague. L’occasion de flâner, pendant les 6 mois où ces films seront disponibles, avec les personnages à la fois indécis et déterminés de Rohmer, héros qui n’ont rien perdu de leur modernité, et qui nous en disent encore long sur les hésitations et soubresauts universels de l’amour. Les Inrocks, A voir: 5 films pour comprendre le génie d'Eric Rohmer - Les Inrocks

Rohmérien

Retour au sommaire ➦

Partager