La langue française

Rocardien

Définitions du mot « rocardien »

Wiktionnaire

Adjectif

rocardien \ʁɔ.kaʁ.djɛ̃\

  1. Relatif au rocardisme, à la politique de Michel Rocard.
    • Ce faisant, Mitterrand met le doigt sur l’autre faiblesse de la stratégie rocardienne. — (« L’histoire de la primaire, acte 2 : Et Rocard choisit la retraite ! », Le Nouvel Observateur, <nouvelobs.com>, 13 aout 2011)
    • Roland Ries continue de revendiquer son étiquette rocardienne, comme sa devancière, Catherine Trautmann. — (Hervé Algalarrondo, « Alsace : “Je ne veux pas voter non et je ne peux pas voter oui” », Le Nouvel Observateur, <nouvelobs.com>, 7 avril 2013)
    • Je pense que si Strauss-Kahn avait adopté une espèce d'attitude rocardienne, c'est-à-dire bien ancrée à gauche mais moderne, il se serait trouvé très haut dans les sondages, et en bonne posture pour être finalement désigné par le PS.— (Claude Allègre, La défaite en chantant, conversations avec Dominique de Montvalon, éd. Plon & éd. Fayard, 2013)

Nom commun

rocardien \ʁɔ.kaʁ.djɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : rocardienne)

  1. partisan du rocardisme, de la politique de Michel Rocard.
    • “Les rocardiens ont remporté la partie”, relève un autre ancien membre du cabinet de Michel Rocard.’' — (The Economist, « Le triomphe du rocardisme », Le Courrier international.com, 10 septembre 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rocardien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rocardien rɔkardjɛ̃

Citations contenant le mot « rocardien »

  • Jusqu'en 2017, cet énarque, rocardien pendant une partie de ses études, a fait l'essentiel de sa carrière politique au RPR puis à l'UMP (et enfin aux Républicains) à l'échelon local, dans sa Normandie natale : né à Rouen, il devient adjoint au maire du Havre en 2001, puis lui-même maire en 2010. Il exerce aussi un mandat de conseiller régional du début des années 2000. Il est également député de Seine-Maritime de 2012 à 2017. France Inter, Édouard Philippe, itinéraire d'un Premier ministre atypique
  • Certes, le socialiste Jean-Yves Le Drian, numéro 2 du gouvernement, n'a pas bougé et conserve les Affaires étrangères. Florence Parly, autrefois secrétaire d'Etat sous Jospin, garde la Défense et Olivier Veran, ex-PS lui aussi, conserve- et heureusement- la Santé, pendant que l'ex-rocardien Olivier Dussopt reste dans la nouvelle équipe- secrétaire d'Etat aux Comptes publics. Mais aucune nouvelle recrue "de gauche" n'est susceptible de rééquilibrer une politique qui s'est affirmée de jour en jour plus à droite qu'à gauche. Plus de transferts ni de débauchages au PS. À 2 ans de l'élection présidentielle, le grand saut est en effet difficile. Il n'y a d'ailleurs pas eu non plus de pêche au gros dans les bancs LR. Mais il n'en était pas besoin! Les grands ministres "droitiers" étaient déjà en place; désormais ils sont ultra puissants. Challenges, Remaniement: les ministres "droitiers" prennent le pouvoir - Challenges
  • Cette nostalgie n’est pas partagée par tout le monde ! Mais pour les socialistes français, même ceux qui n’ont jamais été rocardiens, il y a bien une nostalgie Rocard. La période Rocard est aussi la période Jospin, la période Mitterrand, celle d’une certaine grandeur du socialisme, du pouvoir, des idées, de la force du PS. Il existe donc nécessairement une nostalgie de cette époque. L'Obs, Que reste-t-il du rocardisme ?
  • Qu’est-ce que le rocardisme ? Aussi curieux que cela puisse paraître, si nous possédons de nombreuses études sur Michel Rocard et sur la Deuxième Gauche, Alain Bergounioux et Jean-François Merle nous donnent ici le premier ouvrage sur le phénomène du rocardisme, ensemble constitué par Michel Rocard et par ceux qui l’ont suivi dans son aventure politique. Les deux auteurs ont été des « rocardiens » et ont donc une connaissance intime du phénomène étudié. Mais, en même temps, ces deux intellectuels ont réussi à porter sur leur objet d’étude un regard suffisamment distancié et informé pour que la lecture de leur livre nous incite, tout en revisitant cette histoire, à nous réinterroger sur ce qu’a été le phénomène rocardien et à croiser notre interprétation avec la leur. Telos, Qu’est-ce que le rocardisme? - Telos
  • « Une bonne réforme est une réforme qui met un million de personnes dans la rue ». L'adage, qui a longtemps été le leitmotiv de la droite aux affaires, façon « bombage de torse », a toujours été décrié par les réformistes à la Rocard. Lesquels estimaient, au contraire, qu'une bonne réforme était le fruit d'une concertation aboutie. De quel côté penche le président, qu'on a longtemps présenté comme un héritier de l'ancien Premier ministre socialiste ? Il faut peut-être d'abord lever un malentendu : Emmanuel Macron a été parrainé par des Rocardiens, au premier rang desquels Henry Hermand, qui avait misé sur ce talent prometteur de la politique pour porter au pouvoir les idées de la deuxième gauche. C'était avant la présidentielle. Une fois à l'Elysée, le président s'est éloigné des rives de cette social-démocratie pour gouverner au centre droit. Aujourd'hui, il n'y a plus grand monde pour le trouver encore rocardien. Même à l'aube de cet acte II du quinquennat que le chef de l'Etat, après l'éprouvante crise des Gilets jaunes, a juré plus à l'écoute et au dialogue. Une tonalité plus rocardienne en somme… On jugera sur pièce mais, paradoxalement, c'est dans cet acte II que les syndicats ont réussi à mobiliser comme ils ne l'avaient jamais fait lors de la première moitié du mandat. Au moins 800 000 personnes dans la rue ce jeudi, des secteurs d'activité au ralenti, des transports en berne… Sa réforme des retraites a visiblement trouvé du répondant. Jouer l'épreuve de force ou le compromis ? On verra dans ce moment de vérité quel président est Macron. leparisien.fr, Quel réformateur est Macron ? - Le Parisien
  • Il y a 18 mois, lors d'un déjeuner avec les députés Olivier Faure, Christophe Castaner et Luc Belot, qui lui disaient leur fierté d'être rocardiens, par coquetterie, diront certains, par attachement viscéral au parti, diront d'autres, Michel Rocard avait répondu : « Oh, rocardiens, rocardiens… Contentez-vous d'être socialistes ! » Dans cet esprit, à la question « Emmanuel Macron et Manuel Valls affirment que vous êtes leur mentor. Qu'est-ce que cela vous inspire ? », Rocard avait répondu lors de l'interview parue dans Le Point la semaine dernière : « Ils le font tout le temps, c'est gentil à eux et je les en remercie... Mais ils n'ont pas eu la chance de connaître le socialisme des origines, qui avait une dimension internationale et portait un modèle de société. Jeune socialiste, je suis allé chez les partis suédois, néerlandais et allemand, pour voir comment ça marchait. Le pauvre Macron est ignorant de tout cela. La conscience de porter une histoire collective a disparu, or, elle était notre ciment. Macron comme Valls ont été formés dans un parti amputé. Ils sont loin de l'Histoire. » Le Point, Rocard : "Ne dites pas rocardiens, contentez-vous d'être socialistes !" - Le Point

Traductions du mot « rocardien »

Langue Traduction
Anglais rocardian
Espagnol rocardiano
Italien rocardian
Allemand rocardian
Chinois 罗卡迪亚人
Arabe روكارديان
Portugais rocardiano
Russe rocardian
Japonais ロカルディアン
Basque rocardian
Corse rocardianu
Source : Google Translate API

Rocardien

Retour au sommaire ➦

Partager