La langue française

Réversibilité

Sommaire

  • Définitions du mot réversibilité
  • Étymologie de « réversibilité »
  • Phonétique de « réversibilité »
  • Citations contenant le mot « réversibilité »
  • Traductions du mot « réversibilité »

Définitions du mot réversibilité

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉVERSIBILITÉ, subst. fém.

Qualité de ce qui est réversible.
A. − [Corresp. à réversible A]
1. DROIT
a) Qualité de ce qui peut ou doit revenir à son propriétaire. Réversibilité d'un bien, d'une terre. Réversibilité des apanages, des fiefs (Ac.1878-1935).
b) ,,Caractère attribué à une pension de retraite, à une rente viagère ou à un usufruit et en vertu duquel la rente ou l'usufruit devront intégralement profiter soit au survivant des bénéficiaires, soit à une personne autre que le bénéficiaire sans subir de diminution au décès du prédécédé`` (Cap. 1936). Réversibilité d'une rente, d'une pension, d'un usufruit.
2. THÉOL. CATH. Réversibilité (des mérites). Conséquence du dogme de la communion des saints en vertu de laquelle les mérites obtenus par les saints, les bonnes œuvres ou les souffrances des justes profitent à l'ensemble de la communauté de l'Église. Offrir sa souffrance, offrir son agonie, avec la conviction d'une réversibilité de son holocauste sur ceux qu'il aime (Bourget, Sens mort, 1915, p. 322).C'est [Le Soulier de Satin] l'univers de l'intercession, de la réversibilité − parce que c'est l'univers de la chute et de la grâce (Mauriac, Nouv. Bloc-Notes, 1961, p. 196).
3. Au fig., littér. Caractère de ce qui peut être reporté sur quelqu'un d'autre. Il est convenable et juste que la gloire ainsi remonte, qu'il y ait réversibilité, que l'ancêtre (antecessor) profite de la célébrité du descendant (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 11, 1868, p. 402).La rougeur qui colorerait sans doute un jour le visage de Bloch à la découverte de son erreur, il la sentit, par anticipation et réversibilité, monter au sien (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 740).
B. − [Corresp. à réversible B] Caractère d'un phénomène réversible. Réversibilité d'un mouvement, d'un phénomène, d'une transformation chimique. Quand on parle d'un ordre de succession dans la durée, et de la réversibilité de cet ordre, la succession dont il s'agit est-elle la succession pure (...) ou la succession se développant en espace (...)? (Bergson, Essai donn. imm., 1889, p. 85).Nous nous apercevons soudain que le présent ne commande pas nécessairement le futur et le passé, et nous détachons l'irréversibilité vécue du temps de sa réversibilité représentée (J. Vuillemin, Essai signif. mort, 1949, p. 178).
LOG. Caractère d'une opération mentale qui peut être inversée comme les deux termes d'une équation. ,,Pierre est frère de Paul``, ,,André est voisin de Jacques » sont réversibles`` (Foulq.1971).
MÉCAN. ,,Propriété des machines magnéto-électriques à courants continus ou redressés, de transformer la force mécanique en électricité ou l'électricité en force mécanique`` (Jacquez, Dict. d'électricité et de magnétisme, 1883, p. 173 ds Quem. DDL t. 30).
Prononc. et Orth.: [ʀevε ʀsibilite]. Att. ds Ac. dep. 1835. Vieilli: re- (v. Villiers de L'I.-A., Corresp., 1861, p. 46 et Brasillach, Corneille, 1938, p. 232). Hésitation entre re et , v. réviser. Étymol. et Hist. 1. a) α) 1745 dr. (Dupin, Œconomiques, t. 1, p. 42 ds Brunot t. 6, p. 80); β) 1790 réversibilité de pension (Moniteur univ., t. 3, p. 50); b) 1797 théol. (J. de Maistre, Consid. sur Fr., Londres, p. 53); 2. a) 1883 mécan. (Jacquez, loc. cit.); b) 1889 (Bergson, loc. cit.). Dér. sav. de réversible*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér.: 47.

Wiktionnaire

Nom commun

réversibilité \Prononciation ?\ féminin

  1. (Droit) Qualité de ce qui est réversible.
    • La réversibilité des fiefs, des apanages.
    • Réversibilité de douaire.
    • Réversibilité d’un héritage, d’une rente, d’une pension.
  2. (Physique) Caractère d’un phénomène réversible.
  3. (Plus rare) Qualité de ce qui peut être retourné sur lui-même.
    • Dans « Remarques sur le rapport de D. Lagache », Lacan donne à penser le corps comme un gant que l'on pourrait retourner, ce qui donne à la peau cette réversibilité à partir des anneaux orificiels : […]. — (Bernard Andrieu, La nouvelle philosophie du corps, Toulouse : éd. Erès, 2002, chap. 5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉVERSIBILITÉ. n. f.
T. de Jurisprudence. Qualité de ce qui est réversible. La réversibilité des fiels, des apanages. Réversibilité de douaire. Réversibilité d'un héritage, d'une rente, d'une pension. En termes de Physique, il désigne le Caractère d'un phénomène réversible. En termes de Théologie, Réversibilité des mérites, Application à tous les fidèles de la communion des saints, en vertu de laquelle les bonnes œuvres de chaque juste profitent à toutes les âmes en état de grâce.

Littré (1872-1877)

RÉVERSIBILITÉ (ré-vèr-si-bi-li-té) s. f.
  • Terme de jurisprudence. Qualité de ce qui est réversible. La réversibilité d'une pension.

    Terme de féodalité. Réversibilité des fiefs, retour des fiefs au seigneur, à la mort des vassaux qui ne laissaient aucun parent mâle.

    Terme de théologie. La réversibilité des peines ou des récompenses, les mérites des saints imputables pour diminuer les peines et augmenter les récompenses.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réversibilité »

Réversible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « réversibilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réversibilité revɛrsibilite

Citations contenant le mot « réversibilité »

  • La complémentarité d’OpenIO et OVHcloud s’articule aussi autour d’un système de valeurs communes : réversibilité, transparence, souveraineté sont au cœur de l’ADN de ces entreprises désormais réunies en une seule et même équipe. Actu IA, Stockage Objet du marché : OVHcloud fait l'acquisition d'OpenIO
  • Deux milliards d'euros seront consacrés au développement du numérique dans le secteur hospitalier. Cette somme, annoncée à l'issue du Ségur de la Santé, permettra "de donner un coup d’accélérateur sans précédent pour rattraper le retard dans la modernisation, l’interopérabilité, la réversibilité, la convergence et la sécurité des systèmes d’information en santé" se rejouit-on au ministère de la Santé. Archimag, Le Ségur de la Santé, c'est aussi 2 milliards d'euros pour le numérique | Archimag
  • "Il s’agit d’investir massivement pour rattraper le retard dans la modernisation, l’interopérabilité, la réversibilité, la convergence et la sécurité des systèmes d’information en santé", est-il indiqué. , Ce qu'il faut retenir du volet numérique du Ségur de la santé
  • PublicitéA la DINUM (Direction Interministérielle du Numérique, la « DOSI groupe » de l'État), le programme de transformation numérique Tech.gouv comprend plusieurs « missions », elles-mêmes décomposées en « actions ». La mission LABEL vise ainsi à « Labelliser les solutions et outils numériques recommandés, à l'usage des administration » en favorisant « la création de services publics numériques utilisant les meilleures solutions disponibles ». Ces solutions recommandées doivent notamment offrir « des garanties en matière de protection des données personnelles, de réversibilité, de pérennité et de conformité aux grands principes du numérique public (référentiels, ouverture des données, accessibilité). Elles doivent également favoriser la mutualisation entre administrations, afin d'éviter que chacune ne redéveloppe ou ne finance à nouveau une solution existante. » Quatre actions sont définies pour cette mission : la définition du processus de labellisation, la création du catalogue de solutions labellisées, la mise à jour de celui-ci et enfin la promotion des solutions labellisées pour en encourager l'usage dans le secteur public. La DINUM vient de nommer Sabine Guillaume pour diriger cette mission. Titulaire d'un DUT d'informatique de gestion, d'un DEST et d'un diplôme d'ingénieur en informatique du CNAM, Sabine Guillaume dispose d'une longue expérience de DSI en collectivités locales. Elle a débuté sa carrière comme consultante et chef de projet en SSII, surtout en missions auprès d'acteurs publics ou para-publics. En 2001, elle a été recruté par Adecco Travail Temporaire comme Responsable Contrôle Qualité pour créer cette fonction au sein de sa DSI. Elle a entamé sa carrière de DSI dans les collectivités locales en 2006. A cette date, elle est en effet nommée DSI de la Métropole du Grand Dijon pour y réorganiser l'informatique. Elle a ensuite enchaîné des postes similaires un peu partout en France, souvent avec des missions de réorganisation : Conseil Général de la Manche (2009-2011), Metz Métropole & Ville de Metz (2011-2015) et enfin la Métropole Européenne de Lille (MEL - 2015-2020). Elle était à ce poste quand elle a rejoint la DINUM. , Sabine Guillaume rejoint la DINUM comme chef de la mission LABEL
  • Le projet franco-allemand Gaia-X a pour objectif de créer une alternative aux clouds chinois et américains, tels que Alibaba, Amazon, Google et Microsoft. Parmi les membres fondateurs, on trouve de grands noms hexagonaux comme Orange, OVH, Atos ou encore EDF. Du côté allemand, Deutsche Telekom, Siemens, Beckhoff ou Bosch viennent compléter l'offre. La plate-forme en cours de construction repose sur les valeurs européennes de protection des données, de gestion des identités et de sécurité informatique. Autre caractéristique clé, la réversibilité facilite et sécurise la migration des données et des applicatifs d'un cloud à un autre. , Vers un réseau cloud européen interopérable / Procédés - Process Alimentaire

Traductions du mot « réversibilité »

Langue Traduction
Anglais reversibility
Espagnol reversibilidad
Italien reversibilità
Allemand reversibilität
Chinois 可逆性
Arabe الانعكاس
Portugais reversibilidade
Russe обратимость
Japonais 可逆性
Basque itzulgarritasuna
Corse reversibilità
Source : Google Translate API
Partager