La langue française

Réveillonner

Définitions du mot « réveillonner »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉVEILLONNER, verbe intrans.

Faire un réveillon, prendre part à un réveillon (v. ce mot I B). Nous devions, ce soir-là, réveillonner chez sa sœur et célébrer la Noël en famille, parmi les enfants (Cendrars,Bourlinguer,1948, p. 262).Ma sœur Éléonore nous écrit de Londres que tout le monde se prépare à la grande bacchanale de Noël. Quel autre nom donner à cette fête, en effet? Elle n'a plus aucun sens vraiment chrétien pour l'immense majorité des goinfres et des bambocheurs qui réveillonnent (Green,Journal,1956, p. 160).
Rem. On relève une attest. du part. passé réveillonné au sens de « ravivé, éclairé » (corresp. à réveillon II): L'œil allait (...) des vestes de bergers dont le violet est fleur de lilas, aux tons de chair pareils à la pêche, aux carnations réveillonnées par le fard des joues (Goncourt, Ch. Demailly, 1860, p. 216).
Prononc. et Orth.: [ʀevεjɔne], (il) réveillonne [-vεjɔn]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1355 « festoyer le soir » (Bersuire, Tit. Liv., ms. Ste Gen., fol. 426b: souz ombre de reveilloner et d'esbatre [XL, IX: comissatum venerunt]; cf. Gdf. Compl.), ex. isolé; 2. 1869 « participer au réveillon de Noël » (A. Daudet, Lettres de mon moulin, Paris, Fasquelle, Bibl. Charpentier, s.d., p. 223); 1892 part. prés. adj. manie réveillonnante (Le Journ. amusant, 24 déc., p. 3b ds Quem. DDL t. 17). Dér. de réveillon*; dés. -er. Fréq abs. littér.: 15.
DÉR.
Réveillonneur, -euse, subst.,hapax. Pas un, hélas! pas un de ces réveillonneurs du temps passé n'avait voulu venir chez M. Pilois (A. Daudet, Pt Chose,1868, p. 310). [ʀevεjɔnœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1reattest. 1868 id.; de réveillonner, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Verbe

réveillonner intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire le réveillon, y festoyer.
    • Mais au fond, tous ces braves gens, qui eux aussi pensent à réveillonner, ne sont pas fâchés que la messe aille ce train de poste ; — (Alphonse Daudet, Les Contes du Lundi, 1876, p. 274)
    • On m’avait invité d’aller réveillonner pour fêter l’arrivée de la nouvelle année. — (La Bottine souriante, "La cuisinière")
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉVEILLONNER. v. intr.
Faire le réveillon.

Littré (1872-1877)

RÉVEILLONNER (ré-vè-llo-né, ll mouillées) v. n.
  • Faire le réveillon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « réveillonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réveillonner revɛjɔne

Citations contenant le mot « réveillonner »

  • A chacun sa façon de réveillonner pour la Saint-Sylvestre, en fonction de ses envies, de ses moyens, de ses contraintes. Le soir du Nouvel an, il y a ceux qui décident de se retrouver en famille ou entre amis ; ceux qui sortent pour des repas organisés ou en boîte et ceux qui attendent la dernière minute pour se décider. Enfin, il y a ceux qui ne font rien, par choix ou parce qu’ils sont contraints de travailler. ladepeche.fr, A Toulouse, les sept familles du réveillon du Nouvel an - ladepeche.fr
  • C'est pas le tout mais je vais réveillonner avec des gens qui ne veulent pas respecter ma condamnation par le tribunal correctionnel de Montpellier a ne pas manger avec un couteau , mais même avec plusieurs !!! midilibre.fr, Montpellier : la liste des soirées pour savoir où fêter le réveillon du Nouvel an - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « réveillonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « réveillonner »

Langue Traduction
Anglais wake up
Espagnol despierta
Italien svegliati
Allemand aufwachen
Chinois 醒来
Arabe استيقظ
Portugais acorde
Russe просыпайся
Japonais 目を覚ます
Basque esnatu
Corse svegliati
Source : Google Translate API

Réveillonner

Retour au sommaire ➦

Partager