La langue française

Réticulaire

Définitions du mot « réticulaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉTICULAIRE, adj.

Qui forme un réseau, un filet, qui se rapporte à un réseau. On obtient ainsi un tissu réticulaire dont la dimension des « mailles » dépend essentiellement de l'écartement des fils fixes et du mode d'évolution des fils de broché (Thiébaut,Fabric. tissus, 1961, p. 96).
A. − BIOL. [En parlant d'un tissu] Qui a l'aspect d'un réseau à l'état normal ou à la suite d'une affection, d'une dégénérescence. Corps, tissu réticulaire; dégénérescence réticulaire de la cornée. Au niveau des régions frappées, le tissu conjonctif sous-cutané est parfois envahi et l'on voit évoluer une lymphangite réticulaire diffuse (Nocard, Leclainche,Mal. microb. animaux, 1896, p. 632).Pour les autres, les filaments consistants s'associeraient en un réseau (structure réticulaire) (Plantefol,Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 37).
Cellules réticulaires. ,,Cellules de grande taille, à noyau ovalaire spongieux et cytoplasme coloré en bleu gris, pourvues de prolongements qui s'unissent entre eux en réseau (réticulum)`` (Man.-Man. Méd. 1980).
ANAT. Substance réticulaire. Synon. substance réticulée*.
B. − MINÉR. [En parlant d'une structure cristalline] Qui est en forme de réseau, de polyèdres élémentaires s'emboîtant les uns dans les autres. L'axe vertical du cristal ne coïncide toutefois pas avec l'axe longitudinal du corps obtenu ; il est incliné par rapport à lui; mais à la partie supérieure de la « boule », on distingue des lignes réticulaires correspondant au rhomboèdre fondamental du corindon (Metta,Pierres préc., 1960, p. 106).La séparation des radiations se fait à l'aide de spectrographes à cristaux d'espacements réticulaires connus, en utilisant la relation de Bragg (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 216).
Plan réticulaire. Plan contenant une infinité de points homologues d'un réseau cristallin. Chacun de ces rayons se comporte, en ce qui concerne la direction, comme s'il était réfléchi, suivant la loi ordinaire de la réflexion, sur l'un des plans réticulaires denses du cristal (Friedel,Cristallogr., 1926, p. 311).
Constante réticulaire. ,,Distance de deux atomes ou de deux ions les plus voisins dans un réseau cubique simple`` (Mathieu-Kastler Phys. 1983). De même il n'y a pas de variation régulière avec la constante diélectrique, la chaleur spécifique, les constantes réticulaires du diluant (M. Curie,Luminescence, 1934, p. 14).
C. − ARCHIT., empl. subst. masc. Réticulatum. V. ce mot, rem. s.v. réticulé, ex. de Ch. Blanc.
Prononc. et Orth.: [ʀetikylε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1610 « qui se présente sous une forme de réseau » (S. Hardy, Dix Sermons de Theodoret, f o146 r o); 1763 pierre réticulaire (E. Bertrand, Dict. univ. des fossiles d'apr. R. Arveiller ds Mél. Wartburg (W. von) t. 2 1968, p. 269); 1809 en parlant de la présentation d'un classement (Lamarck, Philos. zool., t. 1, p. 105). Dér. sav. du lat. reticulum (v. réticule); suff. -aire*.

Wiktionnaire

Adjectif

réticulaire \ʁe.ti.ky.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie) Qui ressemble à un réseau.
    • Tissu réticulaire. — Membrane réticulaire.
  2. (En particulier) (Élevage) Relatif au réseau, l'une des quatre poches de l'estomac des ruminants.
    • L'ingestion d'un corps étranger métallique et sa traversée de la paroi réticulaire entraînent une péritonite locale aiguë. Le corps étranger pénètre le plus souvent dans la partie antérieure du réseau en direction du diaphragme […]. — (Yan Chérel, Patrice Couillandeau, Christian Spindler & al, Autopsie des bovins, p.103, Point vétérinaire, 2006)
  3. (Figuré) Qui est en réseau.
    • Les liens dans le monde virtuel se multiplient dans une société où l’on ne cesse de déplorer la rupture du « lien social ». On a pu parler avec justesse d’« individualisme réticulaire », d’individus en réseau. — (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 122)
    • Parfois voulues, parfois subies, les migrations introduisent un mode d’organisation réticulaire dans le pavage territorial, d’autant qu’on constate que leur fonctionnement est de plus en plus de type diasporique. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006, p. 199)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉTICULAIRE. adj. des deux genres
. T. d'Anatomie. Qui ressemble à un réseau. Tissu réticulaire. Membrane réticulaire.

Littré (1872-1877)

RÉTICULAIRE (ré-ti-ku-lê-r') adj.
  • 1 Terme didactique. Qui est en forme de réseau. Membrane réticulaire. Une membrane réticulaire observée dans des feuilles de pied-de-veau, Bonnet, Us. feuilles, 2e supplém.

    Terme d'anatomie. Tissu réticulaire, le derme sous-corné du pied du cheval, comprenant le tissu feuilleté correspondant à la paroi, et le tissu velouté qui s'unit à la sole et à la fourchette.

  • 2 S. f. Genre de champignons voisin des lycoperdons, institué par Bulliard.
  • 3 S. m. pl. Tribu de polypes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RETICULAIRE, en Anatomie, nom d’un corps qui s’observe entre la peau & l’épiderme ; il a été ainsi nommé par Malpighi, parce qu’il ressemble à un réseau.

Ce corps fut d’abord découvert dans la langue des animaux & dans les piés des oiseaux où on l’observe très-distinctement. Ce fut-là la source des fausses descriptions qu’on nous en a données. Quoi que Malpighi ait aussi par la suite découvert dans le bras de l’homme ce corps dont les trous sont très-visibles ; dans la langue de bœuf, quoique plusieurs prétendent qu’il n’est point percé, mais simplement couvert de petites fossettes qui reçoivent les papilles ; c’est, suivant Albinus, la partie interne la plus molle de l’épiderme ou le corps muqueux ; ce corps a différentes couleurs dans les negres. Voyez Papille, Muqueux, & Negre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « réticulaire »

Du latin reticulum : filet à petites mailles, réseau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. reticulum (voy. RÉTICULE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « réticulaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réticulaire retikylɛr

Citations contenant le mot « réticulaire »

  • Nous avons le champ pour cultiver la pensée réticulaire. La toile d’araignée sait très bien fonctionner à plat. Manque l’espace et la troisième dimension. La volumétrie.  Le troisième œil des arachnides. À partir du clou point-fixe, imaginons de multiples plateaux circulaires visitant tout ce qui existe, une sphère en expansion perpétuelle. Une spirale gluante folle plongée dans l’espace sphérique de la connaissance remontant à la surface tout plein de trésors à découvrir. Cette sphère c’est la terre. Sa lumière vient des étoiles et du soleil. Léonard et Archimède ont appris à plonger les questions dans l’océan de la pensée et se laisser surprendre par les réponses qui émergent. , Pensée réticulaire | Agefi.com
  • Dans une structure réticulaire -c'est-à-dire "en réseau"-, les pages sont liées entre elles logiquement et non strictement hiérarchiquement. Il s'agit plus d'une logique "utilisateur" que d'une logique "producteur". Plusieurs modalités d'organisation sont alors proposées: par niveau de prix, par marque, par usage, par style, par cible, etc. Une fois un produit sélectionné, certains sites proposent de trouver les produits visuellement semblables. https://www.ecommercemag.fr/, [Fiche pratique] Comment optimiser la conception de l'interface marchande
  • Stéphane Rosière affirme que « nous ne vivons pas un processus de dématérialisation des frontières comme les libéraux des années 1990 l’avaient rêvé mais un processus concomitant de matérialisation/dématérialisation des frontières internationales ». En effet, « l’effacement (et la dématérialisation) de la frontière se fait par une sorte d’étalement de la fonction frontalière qui s’en trouve délinéarisée ». Les frontières obéiraient alors davantage à une logique réticulaire, et pourraient à ce titre être qualifiées de mouvantes, notamment en vertu du déplacement des contrôles au-delà de la ligne frontalière, facilité par les technologies de tracking des individus. Cette dématérialisation dépend en effet d’une mise en réseau de divers systèmes de contrôle qui visent à produire les documents de la surveillance. Il s’agit donc d’une véritable matérialité, celle des data centers qui, s’ils sont déconnectés de la frontière linéaire, concrétisent une frontière disséminée. , Écrire la frontière (journée d’étude) Aix-Marseille Université
  • Dans ce nouvel équilibre de la terreur, nous sommes tous et toutes protagonistes et plus seulement spectateurs. Dissuasion distribuée, réticulaire, décentralisée, autogérée. Une société de suspects, avec l'État dans la tête de chacun d'entre nous. Club de Mediapart, Obéissance ou fin du monde: la stratégie de la dissuasion | Le Club de Mediapart
  • Il faut savoir tout d’abord que 50 des 51 patients (98%) avaient été en contact avec le point de départ de l’épidémie de Wuhan. La fièvre (49/51, 96%) et la toux (24/51, 47%) étaient les symptômes les plus courants. La plupart des patients avaient un nombre normal de globules blancs (37/51, 73%), un nombre de neutrophiles (44/51, 86,3%) et un taux normal (17/51, 35,3%) ou réduit (33/51, 64,7%) de lymphocytes. Les images de scanner ont montré une opacité en verre dépoli chez 39 (77%) patients, avec épaississement réticulaire et/ou interlobulaire septal chez 38 (75%) patients et une consolidation dans 59% des cas. 44 (86%) patients avaient une atteinte pulmonaire bilatérale, 41 (80%) une atteinte de la partie postérieure des poumons et 44 (86%) étaient périphériques. , De nouvelles données pour identifier le coronavirus 2019-nCoV au scanner
  • Ces dermatologues de l’Université du Queensland (UQ- Australie) apportent une indication précieuse à leurs collègues, dans l’évaluation, en pratique clinique, du risque de mélanome chez un patient. Si le nombre de nævi est bien une indication du niveau de risque, celui des différents types de nævi doit également être pris en compte. Ces conclusions, présentées dans le Journal of Investigative Dermatology, incitent donc les dermatologues à répertorier ces types, réticulaire, globulaire ou encore non spécifique, pour faire leur pronostic. santé log, MÉLANOME : Le nombre de types différents de nævi détermine aussi le risque | santé log
  • L’ESR évoque également les répercussions radiologiques, notamment les travaux de Song et al. sur les résultats de scanners de 51 patients montrant des opacités en verre dépoli (OVD ; 77%), accompagné  d’épaississement septique réticulaire et/ou interlobulaire (75%). La plupart des patients (86%) avaient une atteinte pulmonaire bilatérale, avec des OVD plus présentes chez les patients plus jeunes (≤ 50 ans) et une consolidation de la pneumonie plus fréquente chez les patients plus âgés (> 50 ans). Des résultats similaires sont issus du travail de Michael et al. Les caractéristiques radiologiques générales du COVID-19 apparaissent dès lors assez similaires à celles du SRAS, issu d’une même souche. , Le rôle du radiologue dans un contexte de coronavirus selon l'ESR
  • Cette formation devrait être, ainsi que je l’ai déjà indiqué, avant tout centrée sur les faits et les valeurs - les faits qui sont la diversité individuelle et l’unicité biologique, les valeurs de liberté, de tolérance et de charité mutuelle qui sont les corollaires moraux de ces faits. Mais malheureusement des connaissances exactes et des principes justes ne suffisent pas. Une vérité sans éclat peut être éclipsée par un mensonge passionnant. Un appel habile à la passion est souvent plus fort que la meilleure des résolutions. Les effets d’une propagande mensongère et pernicieuse ne peuvent être neutralisés que par une solide préparation à l’art d’analyser ses méthodes et de percer à jour ses sophismes. Le langage a permis à l’homme de progresser de l’animalité à la civilisation, mais il lui a aussi inspiré cette folie persévérante et cette méchanceté systématique, véritablement diabolique, qui ne caractérisent pas moins le comportement humain que les vertus de prévoyance systématique et de bienveillance persévérante, elles aussi filles de la parole. Elle permet à ceux qui en font usage de prêter attention aux choses, aux personnes et aux événements, même quand les premières sont absentes et que les derniers ne sont pas en train de se passer. Elle donne de la netteté, de la précision à nos souvenirs et, traduisant les expériences en symboles, elle convertit la fugacité immédiate du désir ou de l’horreur, de l’amour ou de la haine, en principes durables réglant les sentiments et la conduite. Par quelque procédé dont nous n’avons nulle conscience, le système réticulaire du cerveau choisit, parmi une foule innombrable de stimuli, les quelques rares expériences qui ont une importance pratique pour nous. De ces éléments inconsciemment triés, nous prélevons et abstrayons plus ou moins consciemment un nombre plus petit encore que nous étiquetons avec des mots de notre vocabulaire, puis classons dans un système à la fois métaphysique, scientifique et moral composé d’autres mots à un plus haut degré d’abstraction. Dans le cas où toute cette sélection a été guidée par un code qui ne représente pas une conception trop fausse de la nature des choses, où les étiquettes verbales ont été choisies avec intelligence et leur caractère symbolique clairement compris, notre comportement tend à être réaliste et convenable. Mais sous l’influence de mots mal choisis, appliqués - en méconnaissant complètement le fait qu’il s’agit de simples figures - à des expériences qui ont été sélectionnées et abstraites suivant un ensemble d’idées fausses, nous sommes enclins à nous conduire avec une férocité infernale et une stupidité organisée dont les animaux, précisément parce qu’ils ne parlent pas, sont heureusement incapables. Club de Mediapart, Nouveau monde et meilleur des mondes | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « réticulaire »

Langue Traduction
Anglais reticular
Espagnol reticular
Italien reticolare
Allemand retikulär
Chinois 网状的
Arabe شبكي
Portugais reticular
Russe ретикулярный
Japonais 網状
Basque sare formako
Corse reticular
Source : Google Translate API

Réticulaire

Retour au sommaire ➦

Partager