La langue française

Réordination

Sommaire

  • Définitions du mot réordination
  • Étymologie de « réordination »
  • Phonétique de « réordination »
  • Citations contenant le mot « réordination »
  • Traductions du mot « réordination »

Définitions du mot « réordination »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉORDINATION, subst. fém.

RELIG. Seconde ordination qui vient suppléer à la première lorsque la nullité de celle-ci a été prononcée. L'église de l'Inde du sud est épiscopale, et ses évêques, dans la mesure où ils ne l'étaient pas déjà dans l'anglicanisme, ont été consacrés avec le concours d'évêques ex-anglicans. Mais il n'a pas été procédé à la réordination par eux de tous les ministres venus d'autres dénominations (Philos., Relig., 1957, p. 50-14).
Prononc. et Orth.: [ʀeɔ ʀdinasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1575 (F. de Belleforest, Cosmographie universelle, I, 346 ds Delb. Notes mss). Dér. de ordination*; préf. ré- (re-*). Cf. lat. chrét. et lat. médiév. reordinatio (Blaise, Lat. chrét., Blaise Latin. Med. Aev., Du Cange, s.v. ordo3).

Wiktionnaire

Nom commun

réordination féminin (pluriel à préciser)

  1. (Religion) Action par laquelle quelqu’un est réordonné.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉORDINATION. n. f.
T. de Liturgie. Action par laquelle quelqu'un est réordonné.

Littré (1872-1877)

RÉORDINATION (ré-or-di-na-tion) s. f.
  • Terme ecclésiastique. Action de réordonner. L'antiquité a regardé la réordination avec horreur, Fénelon, t. II, p. 79. Auxilius ajoute que les réordinations sont un crime semblable aux rebaptisations, Fénelon, t. II, p. 80.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉORDINATION, s. f. (Théolog.) c’est l’acte de conférer les ordres à une personne qui a été déjà ordonnée. Voyez Ordre & Ordination.

Le sacrement de l’ordre imprime, selon les Théologiens, un caractere ineffaçable, & par conséquent il ne peut pas être réitéré. Cependant on a disputé long-tems dans les écoles, si certaines ordinations dont il est parlé dans l’histoire ecclésiastique, n’ont pas été regardées comme nulles, & sous ce prétexte réitérées. Dans le viij. siecle, par exemple, Etienne III. déclara nulles les ordinations faites par Constantin son prédécesseur, consacra de nouveau les évêques ordonnés par Constantin, & pour les prêtres & les diacres que celui-ci avoit ordonnés, il les réduisit à l’état des laïques. Mais les Théologiens pour la plûpart prétendent que la nouvelle consécration de ceux qui avoient été ordonnés par Constantin, n’étoit pas une véritable ordination, mais une simple cérémonie de réhabilitation pour leur rendre l’exercice de leurs fonctions. Sur ce fait & sur plusieurs autres semblables, tels que les ordinations de Photius, du pape Formose, & les ordinations conférées par des évêques, soit schismatiques, soit intrus, soit excommuniés, soit simoniaques, comme il y en eut beaucoup de cette derniere espece dans le xj. siecle ; il est de principe parmi les Théologiens, que les papes ou les conciles ne les ont jamais déclarés nulles quant au fond, mais seulement quant à l’exercice de l’ordre. C’est le sentiment de l’église d’Afrique contre les Donatistes, dont elle ne réordonna jamais les évêques ou les prêtres, quand ils voulurent se réunir avec les Catholiques. C’est aussi celui de la plûpart des Théologiens après S. Thomas qui parle ainsi des ordinations simoniaques : ille qui simoniacè recipit ordinem, recipit quidem caracterem ordinis propter efficaciam sacramenti, non tamen recipit gratiam neque ordinis executionem. Secundâ secundoe, quest. C. art. 6. in resp. ad 1. Et plus bas, nec debet aliquis recipere ordinem ab episcopo quem scit simoniacè promotum, & si ordinetur, non recipitordinis executionem, etiamsi ignoraret eum esse simoniacum, sed indiget dispensatione. Ibid. in resp. ad 2.

L’usage présent de l’église romaine est de réordonner les Anglicans, parce qu’on y prétend que leurs évêques ne sont pas validement consacrés, & que la forme de leurs ordinations est insuffisante. Voyez la raison de cette prétention au mot Ordination.

Les Anglicans eux-mêmes sont dans l’usage de réordonner les ministres luthériens ou calvinistes, qui passent dans leur communion, parce leurs évêques prétendent avoir seuls le droit de conférer les ordres sacrés, & que tout ministre qui ne le reçoit pas de leurs mains, n’a pas une vocation légitime & réguliere.

Tout raisonnable que soit cet usage par rapport à ces ministres qui n’ont reçu leur vocation que du choix du peuple, il forme le plus grand obstacle qu’il y ait à les réunir avec les Anglicans, la plûpart d’entr’eux ayant de grands scrupules de se faire réordonner, parce que la réordination emporte la nullité de leur premiere vocation, & que par conséquent ce seroit convenir qu’ils ont administré les sacremens, sans en avoir le droit, & que toutes les fonctions du ministere qu’ils ont exercées, étoient nulles & invalides. Voyez Presbytériens.

Les Anglicans en usent de même, selon le p. le Quien, à l’égard des prêtres catholiques qui apostasient ; mais ils n’ont pas le même fondement ; car de quelques erreurs qu’ils accusent l’église romaine, ils ne peuvent nier que les ordres qu’elle confere, sont validement conférés, à moins de tomber eux-mêmes dans l’erreur des Donatistes. Voyez Donatistes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « réordination »

Re…, et ordination.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « réordination »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réordination reɔrdɛ̃asjɔ̃

Citations contenant le mot « réordination »

  • Au centre ovin, l’activité est toujours aussi soutenue pour la cinquantaine de salariés, malgré la réorganisation engagée depuis quelques années. Une réordination rendue nécessaire par la baisse des aides publiques qui explique le solde négatif de 44 595 euros de l’an passé. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, La tête rousse reste au top - La République des Pyrénées.fr

Traductions du mot « réordination »

Langue Traduction
Anglais reordination
Espagnol reordenación
Italien riordinazione
Allemand neuordnung
Chinois 协调
Arabe إعادة النسيان
Portugais reordenação
Russe reordination
Japonais 再調整
Basque reordination
Corse riordinazione
Source : Google Translate API
Partager