La langue française

Renonculacée

Définitions du mot « renonculacée »

Trésor de la Langue Française informatisé

Renonculacée, subst. fém.,bot. a) Au plur. Famille de plantes dicotylédones, généralement herbacées, à feuilles alternes, à fleurs hermaphrodites, régulières, à trois ou cinq sépales, à cinq pétales, à étamines nombreuses, à fruits en akène, follicule ou baie. Les Renonculacées sont répandues dans les régions tempérées et froides de l'hémisphère Nord. Un grand nombre sont cultivées (...): Clématites, Aconits, Ancolies, Dauphinelles, Pivoines, Hellébores, etc. (Bot., 1960, p. 971 [Encyclop. de la Pléiade]).b) Au sing. Plante de cette famille. V. populage ex. de L. Guyot. [ʀ ənɔ ̃kylase]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1reattest. 1798 (N. Jolyclerc, Système sexuel des végétaux); de renoncule, suff. -acées*.

Trésor de la Langue Française informatisé

Renonculacée, subst. fém.,bot. a) Au plur. Famille de plantes dicotylédones, généralement herbacées, à feuilles alternes, à fleurs hermaphrodites, régulières, à trois ou cinq sépales, à cinq pétales, à étamines nombreuses, à fruits en akène, follicule ou baie. Les Renonculacées sont répandues dans les régions tempérées et froides de l'hémisphère Nord. Un grand nombre sont cultivées (...): Clématites, Aconits, Ancolies, Dauphinelles, Pivoines, Hellébores, etc. (Bot., 1960, p. 971 [Encyclop. de la Pléiade]).b) Au sing. Plante de cette famille. V. populage ex. de L. Guyot. [ʀ ənɔ ̃kylase]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1reattest. 1798 (N. Jolyclerc, Système sexuel des végétaux); de renoncule, suff. -acées*.

Wiktionnaire

Nom commun

renonculacée \ʁə.nɔ̃.ky.la.se\ féminin

  1. (Botanique) Famille de plantes dicotylédone, annuelle ou pérenne, rhizomateuse ou tubéreuse, des régions froides à tropicales, avec un maximum dans les régions tempérées de l'hémisphère Nord.
    • Les renonculacées sont toxiques de par leur sécrétion de la proto-anémonine, qui est une cardiotoxine.
    • L'aconit est une renonculacée à fleurs bleues irrégulières.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « renonculacée »

De renoncule avec le suffixe -acée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « renonculacée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
renonculacée renɔ̃kylase

Citations contenant le mot « renonculacée »

  • FICHE PLANTE - Cette splendide renonculacée fait merveille dans les pelouses, massifs ou mixed-borders, où elle donne une éclatante touche de couleur. Le Figaro.fr, Anémone couronnée ou «anémone des fleuristes»
  • Rusticité: Si elle résiste très bien à la chaleur, cette belle renonculacée craint le froid. Elle ne risque rien sous un manteau de neige mais, en son absence, elles supportent mal les gelées. Aussi devrez-vous la protéger du froid. Le Figaro.fr, Anémone des jardins, une belle sensible au froid
  • Sous le soleil timidement revenu, Primula veris -communément appelée coucou-, Viola -violette odorante, des bois ou hérissée-, Rosettes d'orchidées -l'orchis bouc et son côté obscur-, parterre de Vinca (pervenches), lys Artagon, Hellébore fétide -renonculacée utilisée autrefois pour soigner la folie- Ribes uva crispa -groseillier-… dévoilaient leur beauté, mais aussi leur fragilité. www.leveil.fr, Un autre regard sur les lichens avec le Conservatoire botanique national du Massif Central - Le Puy-en-Velay (43000)
  • À celles d’origine végétale appartenaient l’aristoloche, plante censée faciliter les accouchements ; la gomme opoponax, connue pour ses vertus stimulantes et relaxantes, tirée de la tige d’une herbacée ; les clous de girofle, aux effets antiseptiques, anesthésiques et, dit-on, aphrodisiaques ; les fruits de coloquintes (cucurbitacées) et l’ellébore (renonculacée), employés en purgatif ; le styrax, arbuste produisant une résine souveraine contre les affections pulmonaires et la gonorrhée ; la coralline, algue donnant un vermifuge ; le sang-de-dragon, résine d’arbres monocotylédones employée en antihémorragique ; l’ambre jaune, résine fossile, réputé pour ses propriétés antibiotiques, antiseptiques et antalgiques?; la dent-de-lion (pissenlit) dont les fleurs et les racines, en infusion, sont un dépuratif hépatique. www.lamontagne.fr, Au XVIIe siècle à Aubusson (Creuse), on se soignait avec des dents de sanglier et des insectes - Guéret (23000)

Traductions du mot « renonculacée »

Langue Traduction
Anglais ranunculacea
Espagnol ranunculacea
Italien ranunculacea
Allemand ranunculacea
Chinois 毛un科
Arabe الحوذان
Portugais ranunculacea
Russe ranunculacea
Japonais ラナンキュラセア
Basque ranunculacea
Corse ranunculacea
Source : Google Translate API

Renonculacée

Retour au sommaire ➦

Partager