La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « remboursabilité »

Remboursabilité

Variantes Singulier Pluriel
Féminin remboursabilité remboursabilités

Définitions de « remboursabilité »

Wiktionnaire

Nom commun - français

remboursabilité \ʁɑ̃.buʁ.sa.bi.li.te\ féminin

  1. État de ce qui est remboursable.
    • La remboursabilité de la monnaie électronique est nécessaire pour assurer la confiance des porteurs. La remboursabilité n'implique pas, en soi, que les fonds reçus en échange de monnaie électronique seront considérés comme des dépôts ou autres fonds remboursables aux fins de la directive 2000/12/CE. — (Directive 2000/46/CE du Parlement européen et du Conseil du 18 septembre 2000)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

REMBOURSABILITÉ (ran-bour-sa-bi-li-té) s. f.
  • Qualité de ce qui est remboursable. L'institution de la Banque de France, fondée sur la liberté de ses émissions, la remboursabilité des billets à vue, la prudence de son administration…, Magne, Rapp. à l'Emp. dans Journ. officiel, 11 janv. 1869, p. 2, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « remboursabilité »

Mot dérivé de remboursable, avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « remboursabilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
remboursabilité rɑ̃bursabilite

Évolution historique de l’usage du mot « remboursabilité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « remboursabilité »

  • Concernant l’octroi de crédits aux opérateurs par les banques, M. Fadli a fait savoir que la BA incite les banques à accorder des crédits et que se sont elles qui sont « réticentes » à le faire au vu du manque de « transparence » affiché par « certains demandeurs de crédits dont les bilans ne sont pas réels, autant que la fiscalité ». Il a expliqué que la BA exige aux banques de prendre toutes leurs précautions dans le cadre de la gestion des risques, en s’assurant de la « remboursabilité » du crédit. Algerie Eco, Représentations des banques à l'étranger : les textes prêts durant le 2ème semestre
  • Comme le rappelle le communiqué diffusé par le réseau et dont se fait écho le quotidien, le gouvernement avait bien décidé il y a un an d’instaurer la remboursabilité des tests PCR. Sauf qu’à la CNOPS, il semble qu’il en est hors de question, puisqu’à ce jour aucun dossier n’a donné lieu à un remboursement. La même source ajoute que la direction de la caisse mutuelle avait même diffusé une circulaire auprès de ces services où elle officialisait le refus de la prise en charge des dossiers de soins en lien avec la COVID-19, avant qu’elle ne la retire sous la pression du ministère des Finances qui l’estimait illégale. Le360.ma, Covid-19: une ONG demande le remboursement des frais du test PCR ou la gratuité | le360.ma
  • Le premier point qui devait être réglé avant d’acter la remboursabilité de ce test est son prix. A 700 DH dans le privé et 500 dans le public, l’impact sur les caisses allait être important, d’autant plus que la non-maitrise des tendances de la pandémie complique les prévisions.  Médias24, Le prix du test PCR baissera à 450 DH dans le privé et sera remboursable par l'AMO - Médias24
  • La remboursabilité pour bientôt Médias24, Les prix des tests PCR seront fixés par l'Etat à 400 DH (test standard) et 600 DH (test rapide) - Médias24
  • « C’est ensuite l’absence de toute réflexion sur la remboursabilité des tests rapides et l’absence des modalités de remboursement des tests PCR covid et de maîtrise du recours à ces tests. De plus, l’ANAM a décidé d’appliquer le remboursement des tests PCR d’une manière rétroactive, une décision qui pourrait être dépourvue d’une base légale et engager tous les partenaires, y compris les assurances maladie de base et complémentaires, les laboratoires et les assurés, dans d’inextricables imbroglios liés à la restitution des sommes indûment perçues », ajoute notre source. Médias24, Récit : comment un désaccord CNOPS-ANAM a bloqué la baisse des prix des tests PCR - Médias24

Remboursabilité

Retour au sommaire ➦

Partager