Réfugier : définition de réfugier


Réfugier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉFUGIER, verbe

A. − Empl. trans., vieilli
1. Réfugier qqn.Donner refuge à quelqu'un. Leur trop grande quantité [d'écoles] ne servirait qu'à réfugier des maîtres ignorans, qui ne font jamais que de faibles écoliers (Baudry des Loz., Voy. Louisiane, 1802, p. 186).
2. Au fig. Réfugier qqc.
a) Mettre à l'abri, sauvegarder quelque chose. Des amoureux probablement qui réfugiaient leurs confidences dans l'ombre protectrice (Estaunié, Ascension M. Baslèvre, 1919, p. 62).
b) Dissimuler, masquer quelque chose. Réfugiant alors son manque de caractère dans un entêtement obstiné (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 122).Généraux, magistrats, évêques, toutes les forfaitures (...) réfugient derrière ce vote leur ignominie (Hugo, Nap. le Pt, 1852, p. 160).
B. − Empl. pronom.
1. Se mettre en un lieu sûr pour y trouver refuge. Des averses forcèrent ces dames à se réfugier dans le pavillon japonais (Zola, Page amour, 1878, p. 888).Je me réfugiais dans les bas-côtés d'une église pour pouvoir pleurer en paix (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 230).
2. Au fig.
a) Trouver asile et réconfort face à une situation pénible ou hostile, dans un milieu, réel ou imaginaire, qui est accueillant et protecteur. Qqn se réfugie chez, dans qqc. Je me réfugie dans le sommeil comme un enfant boudeur qui se retire du jeu (Gide, Journal, 1927, p. 843).Oui, j'avais remarqué, chez Raymond, une répugnance à employer ce mot de mort, un besoin de se réfugier derrière des périphrases lorsqu'il avait à le prononcer, une petite panique, héroïquement supportée (Arnoux, Crimes innoc., 1952, p. 153).
b) Trouver un point d'ancrage, se fixer, se cristalliser sur quelque chose. Qqc. se réfugie chez, dans qqc. L'ivrognerie a disparu pour se réfugier, en de certains jours, dans les dernières classes de la société (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p. 248).
Prononc. et Orth.: [ʀefyʒje], (il se) réfugie [-ʒi]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. 1. 1435 « trouver asile » refugiez adj. (Arch. de Bretagne, VII, 115 ds Barb. Misc. XXI, n o16); 1576 [date de l'éd.] id. subst. (Lefèbvre de Laval, Hist. d. troubles et guerres civ., p. 148, ibid.); id. intrans. (Id., ibid., p. 458, ibid.); 1597 réfl. (J. G. Espiner-Scott, Doc. sur Cl. Fauchet, p. 112, ibid.); 2. 1572 biens réfugiés « mis à l'abri » (Corresp. Granvelle, IV, p. 458, ibid.); 3. 1636 « donner asile » (Monet, p. 740a: refugier, recevoir à refuge); 4. 1759 fig. réfl. (Voltaire, Cant. des cant. Précis ds Littré: La pudeur... s'est réfugiée sur les lèvres); 1798 se réfugier dans les abstractions (Ac.). Dér. de refuge*; dés. -er. Cf. le m. fr. soi refuger (1480 Jean Boutillier, Somme rural, II, fol. 31 ds Barb. Misc., loc. cit.), att. seulement à l'inf. Fréq. abs. littér.: 1 289. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 912, b) 1 817; xxes.: a) 1 851, b) 1 761.

Réfugier : définition du Wiktionnaire

Verbe

réfugier \ʁe.fy.ʒje\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se réfugier)

  1. Se retirer en quelque lieu ou auprès de quelqu’un pour être en sûreté, pour être à l’abri.
    • Ce matin-là, dans le petit jour d’un hiver pluvieux, cinglé d’une bise aigre, à Chartres, Durtal, frissonnant, mal à l’aise, quitta la terrasse, se réfugia dans des allées mieux abritées, […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Les kangourous vivent généralement en bandes, choisissant comme habitation un endroit pourvu d'eau et voisin d'un scrub, afin de pouvoir s’y réfugier au besoin. — (Notice sur la province de Queensland, dans Mémoires de la Société de géographie de Genève, 1861, vol.2, page 55)
  2. (Figuré) Se cacher ; fuir ; éviter.
    • Il se réfugie dans des équivoques, dans des subtilités, pour échapper à la vérité qui le presse.
  3. (Transitif) (Vieilli) Donner un abri à quelqu'un.
    • J’en appelais à Dieu de toutes mes forces et m’offrais, ne concevant plus d’autre but à ma vie que d’abriter cette enfant contre la peur, contre le mal, contre la vie. Je m’agenouille enfin plein de prière ; je la réfugie contre moi. — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, pages 19-20)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Réfugier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉFUGIER (SE). v. pron.
Se retirer en quelque lieu ou auprès de quelqu'un pour être en sûreté, pour être à l'abri. Il s'est réfugié dans une église. Il s'est réfugié dans telle ville, dans tel pays. Se réfugier auprès de quelqu'un. Il ne sait où se réfugier. Il a été surpris par l'averse et il s'est réfugié sous un arbre. Il s'emploie aussi figurément. Il se réfugie dans des équivoques, dans des subtilités, pour échapper à la vérité qui le presse. Le participe passé

RÉFUGIÉ s'emploie comme nom. C'est un réfugié. Une pauvre réfugiée. Les réfugiés protestants et, absolument, Les réfugiés, Les calvinistes que la Révocation de l'Édit de Nantes fit sortir de France. Adjectivement, Style réfugié s'est dit du Style des écrivains protestants qui, étant sortis du royaume, ignoraient les changements introduits par l'usage dans la langue française.

Réfugier : définition du Littré (1872-1877)

RÉFUGIER (ré-fu-ji-é), je me réfugiais, nous nous réfugiions, vous vous réfugiiez ; que je me réfugie, que nous nous réfugiions, que vous vous réfugiiez v. réfl.
  • 1Se retirer en lieu de sûreté. Elle se vit, douze jours après, contrainte de prendre la fuite pour se réfugier en France, Bossuet, Reine d'Anglet. Le malheureux prince [Prusias], abandonné de tous ses sujets, se réfugia dans un temple, où il fut tué par des soldats qu'avait envoyés Nicomède, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. IX, p. 207, dans POUGENS. Alexandre III se réfugie en France, asile naturel de tout pape ennemi d'un empereur, Voltaire, Mœurs, 48.

    Fig. La pudeur s'est enfuie des cœurs, et s'est réfugiée sur les lèvres, Voltaire, Cant. des cant. Précis. Julie [d'Étanges] est restée dans le monde, elle se réfugie en secret auprès de Dieu, Chateaubriand, Génie, II, III, 5.

  • 2 Fig. Avoir recours. Il se réfugie dans des subtilités, dans des mensonges.
  • 3 V. a. Mener en un refuge. Je vins réfugier mes dieux pénates sur cette côte déserte, où je ne trouvai que des terres incultes, Fénelon, Tél. IX.
  • 4Donner asile (en ce sens il n'est usité qu'en langage historique). Ceux qui dans ce cas [le meurtre d'un maître] réfugiaient un esclave pour le sauver étaient punis comme meurtriers, Montesquieu, Esp. XV, 16.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réfugier »

Étymologie de réfugier - Littré

Refuge.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de réfugier - Wiktionnaire

De refuge avec la terminaison de l’infinitif -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réfugier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réfugier refyʒie play_arrow

Conjugaison du verbe « réfugier »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe réfugier

Citations contenant le mot « réfugier »

  • Posées comme des fresques sur le sable, les cabines de plage font partie du patrimoine du bord de mer de Luc-sur-Mer (Calvados). C'est une institution dans certaines stations balnéaires. Pour certaines familles, elles servent à stocker les affaires de plage et à se réfugier en cas de pluie. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 30/07/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 30 juillet 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. LCI, Des cabines de plage centenaires à Luc-sur-Mer | LCI
  • Les récentes chaleurs poussent à se réfugier dans des parcs aquatiques comme Aqua Béarn, à Oloron-Sainte-Marie SudOuest.fr, Coronavirus en Béarn : masques, douches, distanciation… Comment le parc aquatique d’Oloron s’adapte ?
  • Les cinq clients ont tenté de se réfugier dans le restaurant, mais l’un d’eux a été rattrapé par les agresseurs. Il a été roué de coup et a reçu des coups de couteau à la cuisse. , Faits divers : un jeune homme reçoit un coup de couteau à Rennes
  • Les survivant-e-s ayant pu se réfugier au Liban y manquent d’accès à des services et des soins adaptés Human Rights Watch, Syrie : Violences sexuelles contre des hommes gays et des femmes transgenres | Human Rights Watch
  • La fréquentation des grottes est proportionnelle à la température extérieure. Plus elle monte et plus les touristes viennent se réfugier sous la terre. France Bleu, Sud-Ardèche : la visite des grottes pour lutter contre la canicule
  • « Ces hommes encourent de violentes flagellations et des peines de prison, alors qu’ils ont fui les persécutions et les crimes contre l’humanité perpétrés au Myanmar, et survécu à un dangereux périple en mer pour se réfugier en Malaisie. Cette mesure est totalement inhumaine. » , Malaisie. Il faut renoncer à infliger la peine de bastonnade à des réfugiés rohingyas et libérer celles et ceux qui sont déjà incarcérés | Amnesty International
  • Xavier Dupont de Ligonnès solitaire : cette « grotte » où il aimait se réfugier Gala.fr, Xavier Dupont de Ligonnès solitaire : cette « grotte » où il aimait se réfugier - Gala
  • C’est comme ça dans les guerres tribales : les gens abandonnent les villages où vivent les hommes pour se réfugier dans la forêt où vivent les bêtes sauvages. Les bêtes sauvages, ça vit mieux que les hommes. De Ahmadou Kourouma / Allah n’est pas obligé
  • Les citations ne sont pas des paravents derrière lesquels se réfugier. Elles sont une pensée qu'on a caressée et que l'on reconnait sous la plume d'un autre. De Sylvain Tesson / Géographie de l'instant
  • Il suffit à l'avare de se délecter du souvenir de posséder une fortune enviable et de pouvoir s'y réfugier en cas de nécessité. De Sahar Khalifa / L'Impasse de Bab Essaha
  • Aujourd'hui encore l'Amérique se pense elle-même comme un lieu où les Européens peuvent se réfugier et trouver la liberté. De Jacques Attali / Europe(s)
  • Que faire quand le danger vient de là où l’on a l’habitude de se réfugier ? De Proverbe maure
  • Malheureux, qui ne peut se réfugier dans ses souvenirs. De Jacques Chardonne / Propos comme ça

Images d'illustration du mot « réfugier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « réfugier »

Langue Traduction
Corse refuggiu
Basque aterpea
Japonais 避難
Russe убежище
Portugais refúgio
Arabe لجأ
Chinois 避难所
Allemand zuflucht
Italien rifugio
Espagnol refugio
Anglais refuge
Source : Google Translate API

Synonymes de « réfugier »

Source : synonymes de réfugier sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires