La langue française

Reclassement

Sommaire

  • Définitions du mot reclassement
  • Étymologie de « reclassement »
  • Phonétique de « reclassement »
  • Citations contenant le mot « reclassement »
  • Traductions du mot « reclassement »
  • Synonymes de « reclassement »

Définitions du mot reclassement

Trésor de la Langue Française informatisé

RECLASSEMENT, subst. fém.

Action de reclasser; résultat de cette action.
A. − [Corresp. à reclasser A]
1. Reclassement de qqc.
a) ADMIN., GESTION. [Corresp. à reclasser A 1] Remise en place de ce qui était déclassé ou nouveau classement selon des normes différentes; état qui en résulte. Reclassement de documents, de dossiers, de fiches, de livres. J'ai consacré toute la matinée à procéder avec Germaine, d'abord à une remise en ordre de notre cabinet de travail, puis à un reclassement de tout le dossier Gide (Du Bos, Journal, 1928, p. 163).
b) SC. ET TECHN. [Corresp. à reclasser A 2] Changement de classement selon des critères scientifiques. Nos connaissances sont encore insuffisantes pour pouvoir évaluer la part qui reviendra à l'encéphalite léthargique dans ce reclassement (Mayds Nouv. Traité Méd.fasc. 4 1925, p. 88).
2. Reclassement de qqn
a) ADMIN. PUBL. [Corresp. à reclasser A 2 a] Action de reclasser, d'affecter quelqu'un dans un nouveau poste; résultat de cette action. Synon. réaffectation.Leur rôle [de l'inspection médicale du travail] est d'apprécier l'aptitude des travailleurs en fonction des postes qui leur sont attribués, à surveiller leur état de santé (...) et à se pencher sur le problème ardu de leur reclassement éventuel après maladie ou accident (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 803).On a cherché à organiser le reclassement des travailleurs en surnombre « dans le cadre d'une politique de reconversion et d'aménagement du territoire » (Reynaud, Syndic. en Fr., 1963, p. 178).
b) [Corresp. à reclasser A 2 b] Reclassement social. Synon. de réinsertion, réintégration.Reclassement social des condamnés. Le souci du juge à leur égard [de l'enfant et l'adolescent délinquants] est (...) d'assurer leur reclassement social (Encyclop. éduc., 1960, p. 202).
B. − [P. réf. à une échelle des valeurs et gén. avec idée de revalorisation] Changement de place, de rang d'une chose, d'une personne, selon son mérite ou sa valeur.
1. Reclassement de qqc.[Le compl. désigne un inanimé] Placement à un rang différent (généralement au premier rang) dans un classement. Reprenant le pouvoir, le Maréchal procédait à un reclassement des valeurs sociales, traitait la racaille communiste selon ses mérites (Aymé, Uranus, 1948, p. 144).
Absol. Placement au premier rang. Des lecteurs considérables préfèrent la Chute à Jocelyn et son reclassement par la critique, depuis 1890, reste un fait acquis (Thibaudet, Hist. litt. fr., 1936, p. 136).
2. Reclassement de qqn
a) [Corresp. à reclasser B 1] Révision, réajustement des traitements d'une catégorie professionnelle par référence à d'autres catégories. Reclassement de la fonction publique, du personnel avec rappel rétroactif; procéder à des reclassements. En vue de clarifier le système des rémunérations dans la fonction publique, les pouvoirs publics procédèrent en 1948 à un reclassement général des fonctionnaires (Branc.Écon.1978):
L'arrêté de revalorisation des salaires interprofessionnels et subséquents porte suppression du salaire de base et libération inconditionnelle des échelons mobiles (...). Les échelons (...) continueront cependant d'être calculés, en dehors des modalités proprement dites de reclassement, sur le salaire de base précédemment supprimé. Camus, État de siège, 1948, 2epart., p. 244.
b) SPORTS. [À propos d'un concurrent dans une compétition sportive] Changement de catégorie sportive. Le communiqué [de l'U.V.F.] ajoute que si au bout d'un an « le coureur ne s'est pas consacré, comme professionnel, son reclassement en qualité d'amateur véritable et non d'amateur marron sera examiné » (L'Œuvre, 18 janv. 1941).
c) [Corresp. à reclasser B 2, p. réf. à une classe soc.] Ce nouveau déclassement eût été mieux appelé reclassement et n'était qu'honorable pour lui, puisqu'il le faisait rentrer dans la voie par laquelle étaient venus les siens et d'où l'avaient dévié ses fréquentations aristocratiques (Proust, Guermantes 1, 1920, p. 582).
Prononc. et Orth.: [ʀ əklɑsmɑ ̃], [-a-]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. Av. 1865 (Proudhon ds Lar. 19e); 1869 (Littré). Dér. de reclasser*; suff. -(e)ment2*. Fréq. abs. littér.: 12. Bbg. Quem. DDL t. 26.

Wiktionnaire

Nom commun

reclassement \ʁə.klas.mɑ̃\ masculin

  1. Nouveau classement de personnes ou de choses, par lequel un ancien classement est corrigé.
    • Le reclassement des valeurs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RECLASSEMENT. n. m.
Nouveau classement de personnes ou de choses, par lequel un ancien classement est corrigé. Le reclassement des valeurs.

Littré (1872-1877)

RECLASSEMENT (re-kla-se-man) s. m.
  • Classement nouveau, différent. Le reclassement des districts électoraux exigé par la réforme en Angleterre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « reclassement »

 Dérivé de reclasser avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « reclassement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
reclassement rœklasmɑ̃

Citations contenant le mot « reclassement »

  • Lorsqu’un travailleur handicapé est déclaré inapte, l’exigence générale de recherche d’un reclassement doit être combinée à l’obligation spécifique au travailleur handicapé d’adaptation du poste de travail posée par l’article L. 5123-6 du code du travail. L’employeur doit prendre les « mesures appropriées » pour permettre au salarié handicapé de conserver son emploi ; à défaut le licenciement est nul en tant que constitutif d’une discrimination fondée sur le handicap. , Reclassement du travailleur handicapé déclaré inapte et licenciement discriminatoire - Travailleurs handicapés | Dalloz Actualité
  • Soucieux d'aider et d'accompagner ses collaborateurs, le groupe met tout en oeuvre pour proposer aux collaborateurs concernés un reclassement interne ou externe avec l'appui de sa structure spécialisée Vinci insertion emploi (VIE) et d'un cabinet de reclassement local. Nice-Matin, Grève "illimitée" sur le chantier d'Ikea: la réponse de Vinci Construction - Nice-Matin
  • Le patron du club de Sainte-Geneviève propose ainsi plusieurs mesures notamment sur le reclassement des joueurs en tant qu’amateur : « La FFF aurait pu monter au moins à quatre et fixer le délai au début de saison, ça ne lui aurait rien coûté. Elle ne semble pas se rendre compte que beaucoup de joueurs vont rester sur le carreau, pointer au chômage, et être payés par l’État. » Le président propose également d’allonger la période des essais pour les joueurs et potentielles recrues. Son cri d’appel sera-t-il entendu ? Actufoot, Ste-Geneviève : le président veut des mesures concernant le reclassement des joueurs
  • Sauf que le reclassement de cet ingénieur n'est toujours pas intervenu. En attendant, la municipalité est tenue de continuer à rembourser les émoluments du fonctionnaire au CDG. Face à cette situation qui s'éternise, Pascal Landréat a donc décidé de monter au créneau dénonçant un "manquement dans la gestion du suivi du fonctionnaire" et un "manquement du centre de gestion coordinateur à ses obligations". Capital.fr, Le fonctionnaire ne travaille plus depuis 5 ans, mais continue de toucher 3.000 euros par mois - Capital.fr

Traductions du mot « reclassement »

Langue Traduction
Anglais reclassification
Espagnol reclasificación
Italien riclassificazione
Allemand neuklassifizierung
Chinois 重新分类
Arabe إعادة التصنيف
Portugais reclassificação
Russe реклассификации
Japonais 再分類
Basque reclassification
Corse reclasificazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « reclassement »

Source : synonymes de reclassement sur lebonsynonyme.fr
Partager