La langue française

Reboiseur

Définitions du mot « reboiseur »

Trésor de la Langue Française informatisé

Reboiseur, subst. masc.,sylvic. Personne qui reboise (supra A). La forêt doit être replantée, mais pas uniquement en pins. Les feuillus doivent avoir leur place eux aussi. Ne serait-ce que pour arrêter les dangereux incendies, ils se recommanderaient aux reboiseurs (Forêt fr., 1955, p. 8).

Wiktionnaire

Adjectif

reboiseur \ʁə.bwɑ.zœʁ\

  1. Relatif au reboisement.
    • Cela signifie que les « velléités reboiseuses » de l’Office National des Forêts sont aujourd’hui retombées. — (Élise Trivelly, Quand les moutons s’en vont: histoire et représentations sociales du boisement des pelouses sèches du sud-est de la France, Publications de l’Université de Provence, 2004, p. 189)

Nom commun

reboiseur \ʁə.bwɑ.zœʁ\ masculin (pour une femme on dit : reboiseuse)

  1. (Didactique) Celui qui reboise.
    • Ainsi dans les premiers temps du reboisement, beaucoup de reboiseurs ne connaissaient pas la notion d’étage de végétation, ne distinguaient pas la valeur forestière des différents sols. Ils ont eu bien des déboires […] — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 145)
    • Le ministère des Forêts (MFO) estime à environ 3500 le nombre des reboiseurs et reboiseuses au Québec. Ce chiffre peut toutefois grimper jusqu’à 5000 ou 6000 personnes compte tenu du taux de roulement du personnel. — (Forêt conservation, vol. 59, Association forestière québécoise, 1992)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « reboiseur »

(Date à préciser) De reboiser et du suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « reboiseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
reboiseur rœbwasœr

Citations contenant le mot « reboiseur »

  • “C’est un reboisement qui se fait à moindre frais, sans que les paysans ou le reboiseur ne débourse le moindre sou. Mais pour cela, il faut que nous nous mettions ensemble pour capter les quotas de reboisement qui reviennent à M’Bahiakro et le faire sur place. Il faut donc que ceux qui ont des parcelles de terre nous les mettent à disposition pour réaliser ce projet de reboisement compensatoire” a-t-il fait savoir. , Côte d'Ivoire – AIP/ Plaidoyer pour une synergie d'actions sur le reboisement à M'Bahiakro | Côte d'Ivoire / AIP
  • Notre homme est reboiseur depuis une vingtaine d’années. C’est dans l’Ouest canadien qu’il a eu la piqûre pour le métier « J’ai toujours été un gars de plein air et d’escalade. J’ai travaillé comme reboiseur en Alberta pendant près de 10 ans. Au cours de mon expérience, j’ai réussi à ramasser assez d’argent pour payer mes études universitaires ». Une fois sa formation scolaire achevée, il s’est dirigé vers l’enseignement de l’anglais. Toutefois, sa passion pour la sylviculture ne le quitte pas puisqu’il revient, été après été, à la coopérative forestière Petit Paris de Saint-Ludger-de-Milot à titre de chef d’équipe. « Ça fait neuf ans que je travaille au Québec, j’habite dans les Laurentides, mais je monte au Lac-Saint-Jean tous les ans entre mai et septembre pour planter. Cette saison-ci, nous devrions être dans le secteur de Chute-des-Passes », raconte le reboiseur. Journal Informes Affaires, Son métier, régénérer la forêt | Journal Informes Affaires
  • « Le métier de reboiseur est extrêmement saisonnier, donc il y avait une urgence à trouver des solutions rapidement. La deuxième quinzaine de mars, nous avons mis en place les mesures sanitaires, diminué le nombre de personnes par véhicule et fourni masques et gel aux personnels de terrain. » , Batijournal » Comment les organisations professionnelles de la filière bois ont-elles géré la crise sanitaire ?
  • Imaginez une promenade de huit heures en forêt avec un sac de 23 kilos sur les épaules à travers une nuée d'insectes. Ajoutez à cela des conditions météo souvent difficiles et des terrains accidentés. C'est le quotidien des reboiseurs canadiens, dont les salaires n'ont pratiquement pas changé au cours des 20 dernières années. Radio-Canada.ca, Des arbres qui croissent plus vite que les salaires | Radio-Canada.ca
  • De mai à septembre, une équipe de près de 90 reboiseurs ont donc planté entre 650 000 et 850 000 plants par semaine. « Pour bien faire, ça m’en prendrait entre 100 et 110, mais tout le monde a de la misère à trouver de la main-d’œuvre, surtout pour du travail aussi physique », ajoute ce dernier. Le Quotidien, 43 millions d’arbres à planter d'ici l'hiver | Actualités | Le Quotidien - Chicoutimi
  • Les perspectives d’emploi sont nombreuses et variées. Comme technicien forestier, tu travailleras à coordonner différents travaux liés à l’aménagement des forêts. Tu superviseras différentes équipes de travail (débroussailleur, abatteur manuel et reboiseur). Tu feras de l’inventaire forestier, sélectionneras les arbres prêts pour la récolte, feras le mesurage des bois et verras au contrôle de l’état de santé de la forêt et à la prévention des feux. En aménageant adéquatement les écosystèmes forestiers, tu seras un acteur direct du développement durable des forêts. Pour en connaître davantage, clique ici. Le Journal de Québec, Tu es passionné par la forêt et la nature? | JDQ
  • Près de 200 reboiseurs ont été embauchés par l'entreprise de reboisement Forêt de demain pour répondre à la demande de main-d'œuvre en Abitibi-Témiscamingue. Radio-Canada.ca, L’Abitibi-Témiscamingue, un acteur important dans le reboisement des forêts québécoises | Radio-Canada.ca
  • Henri de Cerval et Stéphane Vieban, respectivement président et directeur général d'Alliance Forêts Bois, dirigent la plus grande coopérative forestière de France, qui fédère 40.000 adhérents et revendique 1.800 emplois directs et induits. Le périmètre d'Alliance Forêts Bois, à Cestas (Gironde), s'étend d'Azay-le-Rideau en Touraine, jusqu'à Céret, dans le Roussillon... englobant les ex-régions Aquitaine, Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon, Limousin et Midi-Pyrénées ! Conseil en gestion de la forêt, Alliance Forêts Bois, qui revendique une stratégie axée sur la performance durable et l'innovation, est aussi le premier reboiseur de France et un acteur incontournable dans la commercialisation du bois. Mercredi 6 septembre, à 8 h 30, au Village by CA d'Aquitaine, 11, cours du XXX-Juillet à Bordeaux. La Tribune, Henri de Cerval et Stéphane Vieban (Alliance Forêts Bois) invités du Petit Déjeuner du 6 septembre
  • À Villamblard, ils ont ensuite visité la structure Alliance forêt bois, où ils ont été reçus par Jérôme Chanel le directeur. Ce dernier a mis en avant la coopérative, par rapport à la forêt de la Dordogne. Avec un effectif de 31 salariés et environ 80 personnes en sous-traitance, son objectif est de valoriser la production forestière en ayant l’avantage d’être situé dans une grande région forestière. Les activités de la structure sont : exploitation et reboisement en sylviculture (il s’agit du premier reboiseur de France, avec 12 000 hectares par an), gestion forestière, aménagement de la forêt, transformation du bois en plaquette pour les chaudières à bois en utilisant les taillis de châtaigniers dépérissant, innovation dans le matériel (tracteur radiocommandé pour la plantation des peupliers)… SudOuest.fr, Trois structures agricoles visitées

Images d'illustration du mot « reboiseur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « reboiseur »

Langue Traduction
Anglais reforestation
Espagnol repoblación forestal
Italien rimboschimento
Allemand wiederaufforstung
Chinois 植树造林
Arabe إعادة التحريج
Portugais reflorestamento
Russe восстановление лесных массивов
Japonais 植林
Basque basoberritze
Corse reforestazione
Source : Google Translate API

Reboiseur

Retour au sommaire ➦

Partager