La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ratonnade »

Ratonnade

Variantes Singulier Pluriel
Féminin ratonnade ratonnades

Définitions de « ratonnade »

Trésor de la Langue Française informatisé

Ratonnade, subst. fém.Violences exercées contre une communauté nord-africaine en représailles à des actions attribuées à certains de ses ressortissants. Mais le pire arriva bientôt. Le lynchage pur et simple. La chasse à l'arabe, la ratonnade ignoble et aveugle (Y. Courrière, La Guerre d'Algérie, Les Feux du désespoir, 1971, p. 554).P. ext. Violences exercées contre une minorité ethnique ou un groupe social. À l'approche de l'aube, tandis que Cohn-Bendit lance par la voie de la radio qui n'a pas cessé ses reportages « en direct » l'ordre de dispersion − il est 5 h 30 − les ratonnades donnent lieu à des scènes assez ignobles (P. Ponté, Histoire de la République gaullienne, 1971, p. 462). [ʀatɔnad]. Lar. Lang. fr.: -n- mais Rob. 1985: -nn-, -n-. Les dér. des mots en -on comportant le suff. -ade s'écrivent le plus souvent avec -nn-: citronnade, cotonnade, etc. Exceptions: cantonade, limonade (voir Thim. Princ. 1967, pp. 55-56). Prop. Catach.-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 93: préférer la cons. simple dans tous les cas lorsque cela est possible. 1reattest. a) 1960 « mouvement de violence déclenché contre une communauté nord-africaine » (Le Monde, 14 déc. ds Gilb. 1980), b) 1968 « brutalités exercées contre un groupe quelconque » (Le Monde, 24 mai, ibid.); de raton1, au sens 4, suff. -ade*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

ratonnade \ʁa.tɔ.nad\ féminin

  1. Action brutale, violences organisées contre un groupe visé pour des raisons raciales ou sociales.
    • Dans un tract, les organisateurs, des amis de Wissan El-Yamni, se disent « révoltés par ce qui ressemble à une ratonnade exécutée par des agents de l’État ». — (LeMonde.fr, 7 janvier 2011)
    • En 1955, il rencontre le producteur de disques Eddie Barclay, qui l'aidera à enregistrer ses premiers microsillons, puis Eddie Constantine, devenu son ami, qui interprétera, avec son accent à tout casser, plusieurs de ses chansons, dont Les trottoirs. Mais aussi, bien sûr, Quand les hommes vivront d'amour, écrite sur fond de guerre d'Algérie et de brutalité policière dont étaient victimes les immigrés maghrébins à Paris, les sinistres « ratonnades ». — (La Presse canadienne, L'auteur-compositeur-interprète Raymond Lévesque est décédé, radio-canada.ca, 16 février 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ratonnade »

(XXe siècle) De raton, au sens raciste et injurieux, avec suffixe -ade.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ratonnade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ratonnade ratɔnad

Citations contenant le mot « ratonnade »

  • Ce soir-là, les rues de la capitale des Gaules avaient été le théâtre de débordements suite à la victoire de l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Anticipant ces effusions de joie, des groupes de membres de l’ultra-droite avaient sillonné les rues pour réaliser, ni plus ni moins, des ratonnades. Lyonmag.com, Des interpellations après les ratonnades à Lyon suite à la victoire de l’Algérie à la CAN
  • Vice-président de SOS-Racisme, Samuel Thomas, s’était porté partie civile aux côtés de victimes des incendies et des ratonnades. Celui qui est désormais délégué général de la Maison des Potes se souvient : Rue89 Strasbourg, Municipales : le passé raciste et violent du furtif candidat RN à Strasbourg
  • Un “quasi-appel à la ratonnade”, s’indigne à la barre Dominique Sopo, de SOS Racisme, partie civile. M. Zemmour “est dans une trajectoire de dérive, avec une montée en puissance de la violence”, affirme-t-il, parlant d'”un Dieudonné des chaines d’infos”, qui “a choisi de faire de la haine un spectacle”. Atlasinfo, Au tribunal, les mots d'Eric Zemmour en débat - Atlasinfo
  • Sur le pourtour méditerranéen, la colère monte. Dix ans après la guerre d’Algérie (1954-1962), la société méridionale est encore fortement marquée par le conflit, avec, à la fois, une forte population pied-noir et de nombreux travailleurs nord-africains. Du jour au lendemain, des milliers d’entre ces derniers deviennent expulsables. En signe de protestation, une manifestation est organisée à Grasse, en juin 1973, par les travailleurs tunisiens. Hervé de Fontmichel, maire centriste de la ville, ne l’accepte pas et fait intervenir les forces de l’ordre. Dans la soirée, des habitants se mettent à « chasser » les immigrés. La « ratonnade de Grasse » commence. Le Monde.fr, « Marseille 73 », de Dominique Manotti : au temps honni des ratonnades
  • C’est une période que Marseille a préféré oublier : il y a 45 ans, une série de ratonnades meurtrières ensanglantent la ville, où persiste la nostalgie de l’Algérie Française. Chercheurs et militants tentent aujourd’hui de sortir ces faits de l’oubli.  Libération.fr, Ces ratonnades sanglantes que Marseille a préféré oublier - Libération
  • J’aimerais connaitre la place sociologique de « ces ratonnades » dans l’histoire globale de la ville de Marseille. Quel parallèle peut on tirer avec la chasse aux italiens en 1881, aux juifs ou aux espagnols plus tôt ? Cette répétition des événements dont finalement 1973 ne semble que l’un des nombreux pics, ne serait il pas finalement que le rejet de tout ce qui perturbent le fragile équilibre du melting-pot marseillais ? Marsactu, "Les ratonnades de 1973 ne sont pas une parenthèse dans l'histoire de Marseille" | Marsactu

Traductions du mot « ratonnade »

Langue Traduction
Anglais ratonnade
Espagnol ratonade
Italien ratonnade
Allemand ratonnade
Chinois 藤条
Arabe راتوناد
Portugais ratonnade
Russe ratonnade
Japonais ラトンネード
Basque ratonnade
Corse cancellu
Source : Google Translate API

Ratonnade

Retour au sommaire ➦

Partager