La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rassasiable »

Rassasiable

Définitions de « rassasiable »

Wiktionnaire

Adjectif - français

rassasiable \ʁa.sa.zjabl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l’on peut rassasier.
    • [...] il est, sur cet article, plus goulu, plus insatiable, que les femmes de l’Attique ne le sont à l’égard des galettes dont elles font ripaille perpétuelle. Mais afin de m’assurer s’il est rassasiable, je vais pousser cette porte & la laisser seulement entr’ouverte, pour le voir sans en être vu. — (Aristophane, La Paix, traduction de Louis Poinsinet de Sivry, dans Théâtre d’Aristophane, tome IV, Didot jeune, Paris, 1784, pages 137-138)
    • Les voleurs, comme je vous le disais, ne sont donc pas les plus à craindre ; mais les ambitieux, les ambitieux ! ces hommes qui mettent tous les autres en avant, qui se tiennent derrière la toile, qui, plus ils ont de pouvoirs, moins ils sont rassasiables, qui veulent régner. — (Jacques-René Hébert à la Convention (mars 1794), cité dans Histoire parlementaire de la révolution française de Philippe Buchez, tome 31, Paulin, Paris, 1837, page 328)
    • Pour qualifier le dessin de Man Ray, Eluard va droit aux sources : toujours le désir, non le besoin. Le désir est insatiable, le besoin rassasiable. — (Jean-Charles Gateau, Paul Eluard et la peinture surréaliste (1910-1939), Librairie Droz, Genève, 1982, page 300)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « rassasiable »

(1784) Dérivé de rassasier, avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rassasiable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rassasiable rasasjabl

Rassasiable

Retour au sommaire ➦

Partager