La langue française

Raquetteur, raquetteuse

Définitions du mot « raquetteur, raquetteuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

Raquetteur, -euse, subst.,région. (Canada). Personne qui se déplace en raquettes. Vous, les batteurs de neige, blancs et saints raquetteurs, saints marcheurs consumés par des routes voraces (F. A. Savard, L'Abatis, 1971, p. 117 ds Richesses Québec 1982, p. 1953). [ʀakεtœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Homon. racketteur. 1reattest. 1705 (Recueil de ce qui s'est passé en Canada..., Ms. anonyme, 1682-1712, publié à Québec, 1871, p. 66 ds G. Massignon, Les Parlers fr. d'Acadie, Paris, t. 2, p. 634: les gens de Plaisance, qui faute de raquettes, ne purent suivre les raquetteurs); de raquette, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Nom commun 1

raquetteur \ʁa.ke.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : raquetteuse)

  1. Homme qui se déplace sur la neige à l’aide de raquettes.
  2. (Québec) Homme pratiquant la raquette en tant que sport d’hiver.
    • Les secours ont découvert le corps d’un raquetteur disparu, mercredi, deux jours après une avalanche sur la côte nord de Vancouver. — (La Presse canadienne, « Un raquetteur retrouvé mort après une avalanche en Colombie-Britannique », Métro, 20 février 2019.)

Nom commun 2

raquetteur \ʁa.ke.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : raquetteuse)

  1. Homme qui vole, qui pratique le racket.
    • Je vais vous citer le nom du fonctionnaire le plus corrompu de la République, le plus dangereux, un meurtrier, un arnaqueur notoire, un raquetteur qui a arnaqué les entreprises, individu infâme. la vertu, l’honneur et la dignité, il ne sait pas ce que c’est. — (Rédaction, « Le patron du CNPM tire à boulet rouge sur le Président de la Cour Suprême: » Nouhoun Tapily est le plus grand corrompu de la République… » », Mail 24, 15 mars 2019.)
    • 650 dollars américains sont allés à un raquetteur qui ne livrerait au final aucun visa. — (Pierre Michel Jean, « Désillusion d’une immigrée haïtienne au Brésil  », Le Nouvelliste, 25 août 2016.)

Nom commun 1

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui se déplace sur la neige à l’aide de raquettes.
    • Cette jolie raquetteuse si fière de ses gallons fait partie des joyeuses équipes typiquement canadiennes qui portent "tuque" et "ceinture fléchée et qui accomplissent des prouesses dans nos montagnes enneigées. — (Association forestière québécoise, Forêt conservation, Volume 2, 1950, page 388.)
  2. (Québec) Femme pratiquant la raquette en tant que sport d’hiver.

Nom commun 2

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui vole, qui pratique le racket.

Nom commun 1

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui se déplace sur la neige à l’aide de raquettes.
    • Cette jolie raquetteuse si fière de ses gallons fait partie des joyeuses équipes typiquement canadiennes qui portent "tuque" et "ceinture fléchée et qui accomplissent des prouesses dans nos montagnes enneigées. — (Association forestière québécoise, Forêt conservation, Volume 2, 1950, page 388.)
  2. (Québec) Femme pratiquant la raquette en tant que sport d’hiver.

Nom commun 2

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui vole, qui pratique le racket.

Nom commun 1

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui se déplace sur la neige à l’aide de raquettes.
    • Cette jolie raquetteuse si fière de ses gallons fait partie des joyeuses équipes typiquement canadiennes qui portent "tuque" et "ceinture fléchée et qui accomplissent des prouesses dans nos montagnes enneigées. — (Association forestière québécoise, Forêt conservation, Volume 2, 1950, page 388.)
  2. (Québec) Femme pratiquant la raquette en tant que sport d’hiver.

Nom commun 2

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui vole, qui pratique le racket.

Nom commun 1

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui se déplace sur la neige à l’aide de raquettes.
    • Cette jolie raquetteuse si fière de ses gallons fait partie des joyeuses équipes typiquement canadiennes qui portent "tuque" et "ceinture fléchée et qui accomplissent des prouesses dans nos montagnes enneigées. — (Association forestière québécoise, Forêt conservation, Volume 2, 1950, page 388.)
  2. (Québec) Femme pratiquant la raquette en tant que sport d’hiver.

Nom commun 2

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui vole, qui pratique le racket.

Nom commun 1

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui se déplace sur la neige à l’aide de raquettes.
    • Cette jolie raquetteuse si fière de ses gallons fait partie des joyeuses équipes typiquement canadiennes qui portent "tuque" et "ceinture fléchée et qui accomplissent des prouesses dans nos montagnes enneigées. — (Association forestière québécoise, Forêt conservation, Volume 2, 1950, page 388.)
  2. (Québec) Femme pratiquant la raquette en tant que sport d’hiver.

Nom commun 2

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui vole, qui pratique le racket.

Nom commun 1

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui se déplace sur la neige à l’aide de raquettes.
    • Cette jolie raquetteuse si fière de ses gallons fait partie des joyeuses équipes typiquement canadiennes qui portent "tuque" et "ceinture fléchée et qui accomplissent des prouesses dans nos montagnes enneigées. — (Association forestière québécoise, Forêt conservation, Volume 2, 1950, page 388.)
  2. (Québec) Femme pratiquant la raquette en tant que sport d’hiver.

Nom commun 2

raquetteuse \ʁa.ke.tøz\ féminin (pour un homme on dit : raquetteur)

  1. Femme qui vole, qui pratique le racket.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « raquetteur »

(Nom 1) Mot dérivé de raquette avec le suffixe -eur.
(Nom 2) Francisation du mot racket emprunté à l’anglais, avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raquetteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raquetteur rakɛtœr

Citations contenant le mot « raquetteur »

  • La différence, c’est qu’un refuge est accessible seulement par un sentier de randonnée. Est-ce exclusivement pour les aventuriers ? Pas nécessairement. Si vous savez partir un feu pour chauffer le poêle à bois et que vous êtes déjà raquetteur ou fondeur, c’est une aventure à votre portée.   Le Journal de Montréal, Refuge: mode d’emploi | Le Journal de Montréal
  • En 1930, en pleine crise économique, les riches distillateurs Samuel et Allan Bronfman offrent 2500 $ aux gagnants d’une course de raquette disputée entre Québec et Montréal. L’équivalent de 38 000 $ aujourd’hui. L’arrivée en triomphe des athlètes se déroule devant le Forum. Plusieurs courses du genre vont être disputées dans l’entre-deux-guerres au Québec. « La Fédération canadienne des raquetteurs comptait au-delà de cent clubs, raconte l’historien du sport Paul Foisy. À Sherbrooke, qui est pourtant une ville de taille moyenne, il y eut jusqu’à quatre clubs de raquetteurs ! » Le Devoir, Une brève histoire de la raquette au Québec | Le Devoir
  • Il ne faut rien attendre de spectaculaire de la campagne de ce raquetteur résolu. Il y a toutefois dans la constance des traces qu’il a laissées la démonstration d’une force tranquille que les militants auraient tort d’ignorer. Le Journal de Québec, La force tranquille | Le Journal de Québec
  • L'histoire commence à la trentième minute du film, dans un établissement fast-food tenu par un imam autoproclamé, ancien délinquant désormais reconverti dans la religion. Sont présents un trafiquant de drogue et ses sbires, un fort-en-gueule à qui la municipalité a délégué un rôle de médiateur en lui laissant la bride sur le cou pour qu'il puisse mieux conjuguer son rôle de juge de paix avec celui de raquetteur à la petite semaine sur le marché du quartier. La BAC complète le tableau. Ses trois policiers sont là pour chercher à sauvegarder une paix menacée. A l'occasion il prête main forte au Juge de paix quand celui-ci est confronté à un commerçant récalcitrant. Tout ce petit monde, plus menaçant qu'amical est en affaire et deale. Il deale parcelles de pouvoir contre tranquillité des affaires, autorité contre influence. Imam, caïds, police sont en conseil d'administration exceptionnel du quartier. Club de Mediapart, Les Misérables de Ladj Ly | Le Club de Mediapart
  • Au fait, le secteur Dufresne est ouvert au vélo à pneus surdimensionnés (VPS) sur une distance de neuf kilomètres, tantôt facile tantôt difficile. Le trajet est partagé avec les raquetteurs. Si vous n’avez pas de VPS, la Boutique Roc & Ride à Val-David en loue. Passez un coup de fil avant de vous rendre. Le Journal de Montréal, Entre Val-David et Val-Morin, dans la ceinture de neige | JDM
  • Cette scène hivernale à la lueur de la lune nous transporte à la fin du 19e siècle à l’Hôtel Lumkin sur le chemin de la Côte-des-Neiges, non loin de l’intersection de Queen Mary. Se réunissant à l’entrée de l’Université McGill le samedi après-midi, les raquetteurs traversent le mont Royal en chantant, leur flambeau éclairant le chemin. Arrivé à destination, le bivouac est suivi d’un souper à l’hôtel, où les conversations mêlées de rires et de musique génèrent une atmosphère des plus chaleureuse. L’habit des raquetteurs du Montreal Snow Shoe Club intègre plusieurs éléments du terroir : les raquettes, les jambières et les mocassins des Amérindiens, la tuque et la ceinture fléchée des Canadiens français, et le fameux manteau de laine des voyageurs de la compagnie du Nord-Ouest. Ces appropriations vestimentaires permettent à ces immigrants britanniques de se constituer une nouvelle identité... typiquement canadienne. Vers 1880, près de 25 associations de raquetteurs anglophones et francophones existent à Montréal, la plupart d’entre elles abordant un uniforme distinctif. Le Journal de Montréal, En raquette à l'Hôtel Lumkin | Le Journal de Montréal
  • Peu importe que l'on soit skieur, lugeur, raquetteur ou adepte du "ski-bar", le Tout Schuss est ouvert à tous les publics : piste de luge et piste d'initiation en ski pour les enfants, rampe de l'extrême 3.0 pour les plus grands, balade en chiens de traîneaux et mur de glace pour les plus téméraires... c'est toute la montagne qui déménage en centre-ville ! LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Aix : de la neige en centre-ville, "Tout Schuss" sur les animations | La Provence

Images d'illustration du mot « raquetteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « raquetteur »

Langue Traduction
Anglais snowshoer
Espagnol raquetas de nieve
Italien snowshoer
Allemand schneeschuhwanderer
Chinois 雪靴
Arabe حذاء رياضة
Portugais snowshoer
Russe snowshoer
Japonais スノーシュー
Basque snowshoer
Corse racchetta di neve
Source : Google Translate API

Raquetteur

Retour au sommaire ➦

Partager