La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « ragtime »

Ragtime

Variantes Singulier Pluriel
Masculin ragtime ragtimes

Définitions de « ragtime »

Trésor de la Langue Française informatisé

RAGTIME, RAG-TIME, subst. masc.

MUSIQUE
A. − Musique pour piano, syncopée et rapide, qui allie au folklore négro-américain des airs de danse en usage chez les Blancs, apparue à la fin du xixes. et considérée comme une des sources du jazz. Votre robe n'a pas de bruissement de soie; vous sifflez un air de rag-time (Morand,Tendres stocks, 1921, p. 44).
B. − P. méton. Morceau de cette musique. Les premiers grands rag-times (1918) furent l'œuvre de musiciens russes chez les nègres de Harlem, à New-York. Le rythme intraduisible de Pouchkine ne viendrait-il pas du sang noir? (Cocteau,Crit. indir., 1932, p. 206).L'auditeur passe (...) des hymnes religieux les plus purs aux ragtimes les plus enlevés (L'Express, 14 déc. 1970, p. 94, col. 2).
REM.
Rag, subst. masc.,abrév. Durant les débuts du jazz, alors que ce nom n'était pas encore employé, on confondait orchestre de rag et orchestre de jazz (Ténot1967).
Prononc. et Orth.: [ʀagtajm]. Lar. Lang. fr.: ragtime; Rob. 1985: ragtime ou vieilli rag-time. Plur. des ragtimes. Étymol. et Hist. 1913 (Apollinaire, La Vie anecdotique in Mercure de France, 1eravr. 1913, 659 ds Höfler Anglic.). Empr. à l'anglo-amér.rag-time, ragtime (1897 ds NED Suppl.2, DAE, Americanisms) comp. de l'anglo-amér. rag désignant un type de danse (prob. apparenté à l'angl. rag « lambeau, chiffon, haillon » directement ou par l'intermédiaire du dér. ragged « rugueux, grossier ») et de l'angl. time « temps » plus spéc. « mesure, tempo ». Bbg. Quem. DDL t. 15.

RAGTIME, RAG-TIME, subst. masc.

MUSIQUE
A. − Musique pour piano, syncopée et rapide, qui allie au folklore négro-américain des airs de danse en usage chez les Blancs, apparue à la fin du xixes. et considérée comme une des sources du jazz. Votre robe n'a pas de bruissement de soie; vous sifflez un air de rag-time (Morand,Tendres stocks, 1921, p. 44).
B. − P. méton. Morceau de cette musique. Les premiers grands rag-times (1918) furent l'œuvre de musiciens russes chez les nègres de Harlem, à New-York. Le rythme intraduisible de Pouchkine ne viendrait-il pas du sang noir? (Cocteau,Crit. indir., 1932, p. 206).L'auditeur passe (...) des hymnes religieux les plus purs aux ragtimes les plus enlevés (L'Express, 14 déc. 1970, p. 94, col. 2).
REM.
Rag, subst. masc.,abrév. Durant les débuts du jazz, alors que ce nom n'était pas encore employé, on confondait orchestre de rag et orchestre de jazz (Ténot1967).
Prononc. et Orth.: [ʀagtajm]. Lar. Lang. fr.: ragtime; Rob. 1985: ragtime ou vieilli rag-time. Plur. des ragtimes. Étymol. et Hist. 1913 (Apollinaire, La Vie anecdotique in Mercure de France, 1eravr. 1913, 659 ds Höfler Anglic.). Empr. à l'anglo-amér.rag-time, ragtime (1897 ds NED Suppl.2, DAE, Americanisms) comp. de l'anglo-amér. rag désignant un type de danse (prob. apparenté à l'angl. rag « lambeau, chiffon, haillon » directement ou par l'intermédiaire du dér. ragged « rugueux, grossier ») et de l'angl. time « temps » plus spéc. « mesure, tempo ». Bbg. Quem. DDL t. 15.

Wiktionnaire

Nom commun - français

ragtime \ʁaɡ.tajm\ masculin

  1. (Musique) (Jazz) Genre musical précurseur du jazz, caractérisé par la syncopation et apparu aux États-Unis à la fin du XIXe siècle.
  2. (Danse) Danse pratiquée sur un air de ragtime.
    • L’autre — le bourreau ou la victime, qu’importait — le partenaire, en tout cas, des ragtimes endiablés, pernicieux mais irrésistibles de ces dernières années. — (Françoise Sagan, Un profil perdu, 1974, p. 34)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ragtime »

(Date à préciser) Emprunt de l'anglais ragtime.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ragtime »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ragtime ragtɛ̃

Fréquence d'apparition du mot « ragtime » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « ragtime »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ragtime »

  • Du fond de la cour du collège du Hugstein à Buhl s’élèvent des notes de musique entraînantes qui donnent envie de se remuer. Dans la salle de musique, les élèves de la 6e 2, sourire aux lèvres, battent du pied ce rythme tellement rapide qu’il en est presque diabolique. Rassemblés autour du pianiste Sébastien Troendlé, ils découvrent le ragtime et le boogie-woogie, les styles musicaux les plus populaires aux États-Unis dans les années 1910 et 1920.
    Guebwiller | [Vidéo] À la découverte du ragtime et du boogie-woogie aux Dominicains
  • Dès le début du XXe siècle, on trouve également chez un Debussy une connaissance évidente du ragtime (dans le "Children's Corner", 1906-1908). Pourtant, à l'instar d'autres figures trop tôt disparues, Joplin et sa place dans l'histoire du jazz seront largement méconnus après sa mort, survenue en 1917.
    rts.ch — Scott Joplin, roi du ragtime et pionnier de l'opéra, est né il y a 150 ans - rts.ch - Musiques
  • Erik Satie est l’un des tous premiers musiciens, en France, sinon le premier, à s’être intéressé au jazz dès sa naissance, durant la première guerre mondiale. En 1904 il avait composé « Le Piccadilly », premier ragtime écrit en Europe (mais son plus célèbre ragtime est le Ragtime du paquebot de Parade, en 1917 ). Debussy le suivra avec « Golliwogg’s cake walk » et « Le Petit nègre » (on peut considérer que le ragtime est le père du jazz). Les premiers concerts de jazz en France ont été donnés, à partir de 1917, par des orchestres composés de soldats noirs : James Tim Brymn et ses Black Devils, Will Vodery, Jim Europe et les Hellfighters, etc.
    L'Obs — Satie et le jazz, par Pierre Jourde
  • Pour ce troisième volet, partons à la découverte des racines afro-américaines de la comédie musicale. Un genre qui a largement puisé dans ces rythmes syncopés et ces chants de gospel, du cake walk devenu ragtime au jazz et aux claquettes.
    France Musique — La grande histoire des comédies musicales. Episode 3: "Wild about Harry" et les racines noires du genre
  • Tout commence avec cette musique qu'on appelle le ragtime - autrement dit : “l'art d'être pianiste dans un bordel"…
    France Inter — Le ragtime ou l'art d'être pianiste dans un bordel
  • “Ragtime” vient de “rag” rugueux, grossier, et de “time” la mesure et désigne la syncope cassante qui donne sa mesure à ce style musical. Principalement joué par des pianistes noirs, le ragtime constitue la première expression instrumentale de musique afro-américaine mêlant la musique savante européenne et les rythmes traditionnels africains. En vogue de la fin de la guerre de Sécession jusqu’aux années 20 (comme le two-step et le cake-walk) et largement diffusé grâce aux partitions, il finira par détrôner la valse dans les salons.
    France Musique — Jazz Culture : “Ragtime” de Milos Forman

Traductions du mot « ragtime »

Langue Traduction
Anglais ragtime
Espagnol rag-time
Italien ragtime
Allemand ragtime
Chinois 拉格泰姆
Arabe راجتايم
Portugais ragtime
Russe неорганизованный
Japonais ラグタイム
Basque ragtime
Corse ragtime
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot ragtime au Scrabble ?

Nombre de points du mot ragtime au scrabble : 10 points

Ragtime

Retour au sommaire ➦