La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « raffinable »

Raffinable

Définitions de « raffinable »

Wiktionnaire

Adjectif - français

raffinable \ʁa.fi.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être raffiné.
    • Ainsi, soit donné un sirop de betterave de bonne qualité, qui contient normalement 70% de sucre extractible de 30 de mélasse, un pareil sirop, épuré par osmose, sera ramené, comme pureté saline, à la composition d’un sucre brut raffinable directement et donnant 79 de sucre extractible et 21 de mélasse. — (Augustin-Pierre Dubrunfaut, Le sucre dans ses rapports avec la science, l’agriculture, l’industrie, le commerce, l’économie publique et administrative, etc., tome premier, Gauthier-Villars, Paris, 1873, pages 75-76)
    • C’est seulement parce qu’on considère un certain niveau d’organisation comme basique que toute technique inapte par construction à l’atteindre est considérée comme raffinable. — (Michel Bitbol, De l’intérieur du monde - Pour une philosophie et une science des relations, Flammarion, Paris, 2010)
    • Les champs syriens de Al Omar, Al Tanak et Al Ward étaient gérés par Shell avant la guerre. Ils contenaient 40% d’eau… Transformer ce pétrole en brut raffinable avec des processus de dégazage et de séparation du souffre, de l’eau et de la salinité n’est pas facile du tout. — (Luay al-Khatteeb, Ce n’est pas le pétrole mais les fortunes du Golfe qui financent Daech, slate.fr, 6 février 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « raffinable »

(1842)[1] Dérivé de raffiner, avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raffinable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raffinable rafɛ̃abl

Citations contenant le mot « raffinable »

  • La houille et le lignite sont tous les deux des formes de charbon. On les différencie des principaux composés charbonneux par leur teneur en carbone, 50 à 60 % (ou moins) pour la tourbe, 65 à 75 % pour le lignite, 75 à 90 % pour les charbons bitumeux (avec une forte quantité d’hydrocarbures, extractibles par pyrolyse pour produire du pétrole lourd, lui-même « raffinable » pour obtenir des hydrocarbures plus légères), 80 à 93 % pour la houille et plus de 93 % pour l’anthracite, laquelle n’existe presque plus à l’état naturel, les gisements étant épuisés. Culture générale, Houille et lignite - Culture générale

Raffinable

Retour au sommaire ➦

Partager