La langue française

Radiotélégraphie

Définitions du mot « radiotélégraphie »

Trésor de la Langue Française informatisé

RADIOTÉLÉGRAPHIE, subst. fém.

PHYS., RADIOTECHN. Procédé de transmission de messages en alphabet morse (radiotélégrammes) au moyen d'ondes radioélectriques; p. méton. équipement permettant ce genre de transmission. Synon. télégraphie* sans fil.Les premiers navires de commerce français équipés en radiotélégraphie furent La Savoie et La Lorraine, de la Compagnie Générale Transatlantique, en juin 1905 (Gruss1978).
REM. 1.
Radiotélégraphe, subst. masc.Transmission de messages télégraphiques au moyen d'ondes radioélectriques. V. radiotéléimprimeur s.v. radio-2A 6 a ex.
2.
Radiotélégraphiste, subst.,vieilli. Synon. cour. radio (v. ce mot I B).Examen de radiotélégraphiste. Un des radiotélégraphistes de Commodoro Rivadavia (...) fit un geste brusque (...). La main de l'opérateur hésitait encore, et le crayon se balançait. La main de l'opérateur tenait encore les lettres prisonnières, mais déjà les doigts tremblaient. − Orages? Le radio fit « oui » de la tête (Saint-Exup., Vol nuit, 1931, p. 125).En appos. Opérateur radio télégraphiste. Les lieutenants radiotélégraphistes sont en nombre suffisant pour assurer le service qui, sur les paquebots, doit être permanent (M. Benoist, Pettier, Transp. mar., 1961, p. 143).V. ex. de Lar. 20einfra dér.
Prononc. et Orth.: [ʀadjotelegʀafi]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1907 (Nouv. Lar. ill. Compl.). Formé de l'élém. radio-2* et de télégraphie*; cf. angl. radiotelegraphy (1898 ds NED Suppl.2).
DÉR.
Radiotélégraphique, adj.Relatif à la radiotélégraphie. Émetteur, réseau radiotélégraphique; station radiotélégraphique. Les conditions de délivrance des certificats d'opérateurs radiotélégraphistes à bord des navires de commerce sont définies par l'article 7 de la convention radiotélégraphique internationale de Washington (1927) (Lar. 20e). [ʀadjotelegʀafik]. 1reattest. 1924 (Coustet, T.S.F. prat., p. 128); de radiotélégraphie, suff. -ique*; cf. l'angl. radio-telegraphie (1905 ds NED Suppl.).

Wiktionnaire

Nom commun

radiotélégraphie \ʁa.djo.te.le.ɡʁa.fi\ féminin

  1. Télégraphie sans fil.

Forme de verbe

radiotélégraphie \ʁa.djo.te.le.ɡʁa.fi\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe radiotélégraphier.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe radiotélégraphier.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe radiotélégraphier.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe radiotélégraphier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe radiotélégraphier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RADIOTÉLÉGRAPHIE. n. f.
Télégraphie sans fil.

Étymologie de « radiotélégraphie »

(1906) Emprunté à l’anglais radiotelegraphy → voir radio- et télégraphie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « radiotélégraphie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
radiotélégraphie radjɔtelegrafi

Citations contenant le mot « radiotélégraphie »

  • En 1912, il rejoint l'école de radiotélégraphie de l'US Navy où il est initié à la télégraphie sans fil. Dans les années 1920, il est embauché par l'entreprise Raytheon, spécialisée dans l'armement et l'électronique. En 1929, il améliore le tube photoélectrique sous vide. Futura, Biographie | Percy Spencer - Ingénieur | Futura Sciences
  • Ce service public, entièrement gratuit, consistait à développer les consultations radiomédicales pour les navires français, via les opérateurs de Saint-Lys Radio. C'était alors le seul moyen de soigner les marins isolés au milieu des océans. Au début, et de façon artisanale, les consultations s'effectuaient en radiotélégraphie morse, avec des échanges navire-terre-navire, avec priorité de transmission. ladepeche.fr, Quand Radio Saint-Lys aidait le créateur du Samu Louis Lareng à porter secours sur toutes les mers du monde - ladepeche.fr
  • Le 22 novembre 1906, le “S.O.S.” a été officiellement reconnu comme signe de détresse lors de la Conférence internationale de radiotélégraphie organisée à Berlin. , Le 22 novembre dans l'histoire | TRT Français
  • Mais la station n’a pas qu’une fonction familiale, loin de là. « Dans les premières années, le nombre total de messages était d’environ 350 par jour. A la fin des années 1970, il atteignait souvent 1000 messages par jours. » Saint-Lys Radio apporte une aide précieuse aux navigateurs via l’envoi de bulletins météo mais aussi en cas d'urgence à bord, qu’il s’agisse de maladies ou d’accidents. « Au début, quand nous ne disposions que de la radiotélégraphie morse, le navire nous passait un message appelé « radiomédical », raconte Edgard Ambiaud. Il était précédé en morse du signal d'urgence « XXX ». Le commandant y précisait les symptômes et demandait conseil. Nous téléphonions aussitôt ce message à l'Internat de l'hôpital Purpan de Toulouse qui nous assurait ce service gratuitement. » Au CHU, pendant longtemps, l’appel arrive à la cafeteria. « C’est le cuisinier qui décrochait et qui appelait un médecin », raconte le directeur du CCMM, Michel Pujos. Souvent le médecin répond par des questions. L’opérateur traduit en morse et se communique de nouveau avec le navire. En fonction de sa rapidité, l’opérateur pouvait transmettre entre 15 et 25 mots par minute. Il récupère la réponse et rappelle Purpan. Le médecin disponible dicte alors son diagnostic et son conseil à l’opérateur qui, une nouvelle fois, traduit et transmet au commandant. Mer et Marine, Le CCMM à Toulouse : l’héritage de Saint-Lys Radio | Mer et Marine
  • Dans l’idée du président Wilson, «il serait extrêmement important, pour le développement de la SdN et pour l’avenir pacifique de l’humanité, que Genève devînt, en partie grâce à cette station de radiotélégraphie, le centre mondial d’information en matière politique internationale». Le Temps, Radio-Nations, la voix de la SdN à travers le monde - Le Temps
  • A son ouverture le 1er Janvier 1949, elle ne fonctionnait qu’en radiotélégraphie morse, technique qui fut utilisée jusqu’au 16 Décembre 1996. ActuNautique.com, Il y a 20 ans, le 16 Janvier 1998, Saint Lys Radio cessait d’émettre - ActuNautique.com
  • A son ouverture le 1er janvier 1949, elle ne fonctionnait qu'en radiotélégraphie morse. La radiotéléphonie en 1954 et le radio-télex en 1975 vinrent compléter l'éventail des moyens de communication. ladepeche.fr, Quand Saint-Lys radio rayonnait sur les mers du globe - ladepeche.fr

Traductions du mot « radiotélégraphie »

Langue Traduction
Anglais radiotelegraphy
Espagnol radiotelegrafía
Italien radiotelegrafia
Allemand funktelegraphie
Chinois 放射电报
Arabe الإبراق الراديوي
Portugais radiotelegrafia
Russe радиотелеграфия
Japonais 無線電信
Basque irratitelegrafiarako
Corse radiotelegrafia
Source : Google Translate API

Radiotélégraphie

Retour au sommaire ➦

Partager