La langue française

Radiolaire

Sommaire

  • Définitions du mot radiolaire
  • Étymologie de « radiolaire »
  • Phonétique de « radiolaire »
  • Citations contenant le mot « radiolaire »
  • Traductions du mot « radiolaire »

Définitions du mot « radiolaire »

Wiktionnaire

Nom commun

radiolaire masculin

  1. Zooplancton protiste.
    • Seuls les radiolaires polycystines sont préservés à l’état fossile, donc étudiés par les paléontologues.
    • Parmi les diatomées radiolaires, de très nombreuses espèces possèdent une enveloppe adoptant la forme d'un polyèdre platonicien. — (Christine Dézarnaud Dandine & ‎Alain Sevin, Histoire des polyèdres: quand la nature est géomètre, Vuibert, 2009, page 205)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « radiolaire »

(Siècle à préciser) Du latin radiolus avec le suffixe -aire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « radiolaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
radiolaire radjɔlɛr

Citations contenant le mot « radiolaire »

  • Les radiolaires, plancton siliceux marin, contribuent comme d’autres organismes du plancton à la constitution de roches. Ces organismes sont longtemps restés mal connus. Ce sont des organismes petits et complexes, d’une grande beauté, très utiles pour dater les roches comme pour reconstruire des paléoenvironnements. Futura, Radiolaires, bijoux microscopiques | Dossier
  • Les radiolaires sont des protozoaires de la classe Polycystinea. Ils sont trouvés dans les couches supérieures de tous les océans, et ils sont, pour la plupart, symétriquement sphériques. Les radiolaires sont d’ailleurs connus pour leurs squelettes complexes et admirablement sculptés, bien que minuscules. Ils sont généralement unicellulaires, bien que certains forment des colonies de milliers d’individus. Le squelette des radiolaires se fossilise facilement et, en raison de l’évolution rapide de leurs espèces, ils sont importants en tant que fossiles guides du cambrien. Daily Geek Show, Les radiolaires, ces organismes unicellulaires à la beauté envoûtante
  • Un séjour d’un peu plus d’un an en Italie lui fournit l’occasion d’inaugurer ce type d’existence. Sur les îles de ­Capri et d’Ischia, dans la baie de Naples, armé de son microscope et de son carnet de dessin, tout en menant une vie assez bohème, il étudia la faune marine méditerranéenne, plus particulièrement une catégorie de zooplancton à laquelle un autre de ses professeurs, Johannes Peter Müller, avait commencé à s’intéresser : les radiolaires, minuscules organismes unicellulaires de quelques dizaines de micromètres composés d’une substance gélatineuse et d’un squelette de silice aux étonnantes formes géométriques. De ces travaux il tira un épais ouvrage en deux volumes abondamment illustré. Il s’empressa d’en envoyer un exemplaire à Charles Darwin, dont il avait entre-temps lu avec enthousiasme L’Origine des espèces et passionnément embrassé les idées. Darwin lui répondit qu’il s’agissait là du travail le plus magnifique qu’il ait jamais vu. Les deux hommes établirent une relation épistolaire suivie, et Haeckel rendit visite à Darwin en Angle­terre à plusieurs reprises. Books, Ernst Haeckel, biologiste et esthète
  • Microfossiles de sédiments marins contenants des radiolaires (sphères). | Hannes Grobe, Institut Alfred Wegener pour la recherche polaire et marine, Bremerhaven, Allemagne via Wikimedia Slate.fr, Au XIXe, quand la synergie entre art et science inspirait l'architecture | Slate.fr
  • Le Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-Mer, localisé à proximité des grandes profondeurs de la Méditerranée, offre à ses chercheurs la chance, unique en Europe, de pouvoir accéder aisément à un site d'étude de la zone mésopélagique, situé à quelques minutes de temps en bateau. Depuis maintenant presque une année, un programme hebdomadaire d'échantillonnage à 250m de profondeur a été mis en place pour assurer le premier suivi à haute fréquence des microorganismes mésopélagiques, notamment pour des populations appartenant aux trois groupes suivants : des brouteurs de flagellés (ciliés tintinnides), des consommateurs de particules détritiques (radiolaires phéodaires), et des dinoflagellés porteurs de symbiontes (dinoflagellés amphisolénides). Pour chacun de ces groupes, de nouvelles espèces inféodées uniquement à la zone mésopélagique ont été découvertes, certaines caractérisées par des cycles saisonniers, c'est-à-dire présentes soit en hiver, soit au printemps. , Même dans les profondeurs de la mer, il y a des saisons ! | INEE
  • Les radiolaires, plancton siliceux marin, contribuent comme d’autres organismes du plancton à la constitution de roches. Ces organismes sont longtemps restés mal connus. Ce sont des organismes petits et complexes, d’une grande beauté, très utiles pour... Futura, Zoologie | Futura Planète
  • Le scientifique allemand sut rendre comme nul autre justice aux radiolaires et siphonophores , Haeckel ou les beautés de la mer - La Liberté

Traductions du mot « radiolaire »

Langue Traduction
Anglais radiolar
Espagnol radiolar
Italien radiolar
Allemand radiolar
Chinois lar
Arabe راديولار
Portugais radiolar
Russe radiolar
Japonais 放散虫
Basque radiolar
Corse radiuular
Source : Google Translate API
Partager