Racquitter : définition de racquitter


Racquitter : définition du Wiktionnaire

Verbe

racquitter \ʁa.ki.te\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se racquitter)

  1. (Jeu) (Vieilli) Regagner ce que l’on avait perdu.
    • Il avait perdu tout son argent, mais il s’est racquitté. Essayez de vous racquitter. Vous vous racquitterez une autre fois.
  2. (Par extension) (Vieilli) Se dédommager de quelque perte.
    • Il avait perdu dans son premier marché, il s’est racquitté dans le second.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Racquitter : définition du Littré (1872-1877)

RACQUITTER (ra-ki-té) v. a.
  • 1Faire regagner ce qui avait été perdu. Cette partie, si je la gagne, me racquittera.

    Dédommager. Une seconde affaire l'a racquitté de ce qu'il avait perdu dans la première.

    Absolument. Nérine : Madame n'aime pas les maris en peinture. - La comtesse : Cela racquitte-t-il d'une perte aussi dure ? Regnard, le Joueur, II, 2.

  • 2Se racquitter, v. réfl. Regagner ce qu'on avait perdu au jeu. Essayez de vous racquitter.
  • 3Se dédommager de quelque perte. Par votre moyen, nos alliés se racquitteront de leurs pertes, Guez de Balzac, liv. I, lett. 7. Ce qui est plaisant, c'est qu'il [d'Hacqueville] a eu tort en cette occasion ; et, comme il a gagé d'être parfait, il n'a point poussé sa justification avec moi, et se veut racquitter auprès de vous, en disant que j'ai eu tort, Sévigné, 58. Encor si ta valeur, à tout vaincre obstinée, Nous laissait pour le moins respirer une année, Peut-être mon esprit, prompt à ressusciter, Du temps qu'il a perdu saurait se racquitter, Boileau, Épît. VIII.

    Se venger sur un autre. Deux ou trois des plus maltraités par La Rancune se jetèrent sur l'Olive, peut-être pour se racquitter, Scarron, Rom. com. II, 7. La chambre [des poisons] ne travaillera de vingt jours, soit pour tâcher de se racquitter en trouvant des informations nouvelles [les derniers interrogatoires n'ayant rien donné]…, Sévigné, 2 fév. 1680.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Racquitter : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RACQUITTER, v. act. & passif. (Gram.) c’est en général réparer une perte faite au-delà de ses fonds. Celui qui se racquitte au jeu, s’y étoit endetté par une perte qui alloit au-delà de son argent comptant. Il se prend au figuré ; on racquite le tems perdu ; on se racquitte d’une défaite par une victoire, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « racquitter »

Étymologie de racquitter - Littré

Re…, et acquitter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de racquitter - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Mot composé de re- et acquitter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « racquitter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
racquitter rakkite play_arrow

Images d'illustration du mot « racquitter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « racquitter »

Langue Traduction
Corse riappiccà
Basque eskegi
Japonais 電話を切る
Russe повесить трубку
Portugais desligar
Arabe يشنق
Chinois 挂断
Allemand auflegen
Italien appendere
Espagnol colgar
Anglais hang up
Source : Google Translate API

Mots similaires