La langue française

Quillon

Définitions du mot « quillon »

Trésor de la Langue Française informatisé

Quillon, subst. masc.a) Chacune des deux tiges formant la croix dans la garde de l'épée. (Dict. xixeet xxes.). Le vieux maître, à la lame ayant assujetti La poignée à quillons, pas-d'âne et contre-garde, Est debout sur le seuil de sa porte, et regarde Le chef-d'œuvre nouveau de sa forge sorti (Coppée,Poés., t. 3, 1887, p. 154).b) Tige située près de l'embouchoir d'un fusil de guerre permettant de former les faisceaux sans le secours de la baïonnette. (Dict. xxes.). Un mousqueton, suspendu au quillon d'un fusil, trace comme deux bras baroques que je regarde distraitement (Dorgelès,Croix bois, 1919, p. 190).[kijɔ ̃]. Att. ds Ac. 1935. 1resattest. a) 1570 sens supra a (Stat. des fourbisseurs de Nantes, p. 127 ds Gay), b) 1904 sens supra b (Nouv. Lar. ill.); de quille1, suff. -on*.

Wiktionnaire

Nom commun

quillon \ki.jɔ̃\ masculin

  1. Chacune des deux branches de la garde d’une épée.
  2. (Histoire) (Militaire) Partie de l’embouchoir, dans le fusil Lebel, qui servait à former les faisceaux.
    • L’escorte attend au chaud de la caserne, le front somnolant sur le quillon des fusil : par un froid pareil, à l’idée qu’on va battre la semelle en haut des miradors, vous ne vous sentez pas non plus à la noce. — (Alexandre Soljenitsyne, Une journée d’Ivan Denissovitch, 1962 ; traduit du russe par Lucia et Jean Cathala, 1976, page 32)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

QUILLON. n. m.
Chacune des deux branches de la garde d'une épée. Il désigne aussi, dans le fusil Lebel, la Partie de l'embouchoir qui sort à former les faisceaux.

Littré (1872-1877)

QUILLON (ki-llon, ll mouillées) s. m.
  • Partie de la monture du sabre ou de l'épée, située du côté opposé aux branches, et dont l'extrémité est arrondie.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

QUILLON. Ajoutez : Les épées des XIe et XIIe siècles sont larges, peu aiguës, assez courtes… le pommeau est plat et circulaire ; les quillons [les deux branches de la croix] sont droits ou parfois légèrement tordus à leur extrémité, Journ. offic. 24 nov. 1873, p. 7156, 3e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

QUILLON, s. m. terme de Fourbisseur, sorte de branche qui tient au corps de la garde de l’épée.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « quillon »

(Siècle à préciser) Mot dérivé de quille avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dérivé de quille 2, par assimilation de forme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « quillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
quillon kijɔ̃

Traductions du mot « quillon »

Langue Traduction
Anglais quillon
Espagnol quillon
Italien quillon
Allemand quillon
Chinois 基隆
Arabe كويلون
Portugais caldo
Russe quillón
Japonais キロン
Basque quillón
Corse quillon
Source : Google Translate API

Quillon

Retour au sommaire ➦

Partager