La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « quel qu'il fût »

Quel qu'il fût

Définitions de « quel qu'il fût »

Wiktionnaire

Locution adjectivale - français

quel qu’il fût \kɛl k‿il fy\

  1. Passé ou au conditionnel de quel qu’il soit.
    • Jacques reçut l’aventurier avec bonté, disant que, quel qu’il fût, il n’aurait point à se repentir de sa confiance dans le roi d’Écosse. — (John Lingard, Histoire d’Angleterre, traduit par Léon de Wailly, t. 3, 1843, p. 34)
    • Toutes les spéculations, quelles qu’elles fussent, étaient bonnes dans une ville où tout doublait de valeur du jour au lendemain. — (Bulletin de la Société d’agriculture du Cher, vol. 27, 1900, p. 154)
    • Mais toutes ces associations, quelles qu’elles fussent, pouvaient, dans des temps troublés, constituer un danger pour l’autorité et pour l’ordre public. — (Revue d’histoire de Lyon, vol. 2, A. Rey, 1903, p. 195)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « quel qu'il fût »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
quel qu'il fût kɛl kil fy

Images d'illustration du mot « quel qu'il fût »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Quel qu'il fût

Retour au sommaire ➦

Partager