Puna : définition de puna

chevron_left
chevron_right

Puna : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PUNA, subst. fém.

GÉOGR. Pâturage des hauts plateaux des Andes (Pérou et Bolivie) qui se situe à 4 200 mètres environ d'altitude et qui est caractérisé par un climat semi-aride et froid. La puna péruvienne est un domaine d'élevage extensif (Wolkowitsch, Élev., 1966, p. 70).
P. méton. Malaises liés à l'altitude éprouvés dans les endroits élevés des Andes. Synon. mal de(s) montagne(s) (v. montagne II A).La raréfaction de l'air produisait cette oppression douloureuse connue sous le nom de « puna » (Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 107).
Prononc. et Orth.: [pyna]. Plur. des punas. Étymol. et Hist. 1. 1598 [éd.] géogr., cité comme mot indigène (Regnault, Hist. nat. et moralle des Indes [trad. de l'ouvrage esp. de J. de Acosta], Paris, Marc Orry, f o92b: Il y a d'autres deserts ou lieux inhabitez qu'ils appellent au Peru Punas); 2. 1855 « mal des montagnes » (Nysten). Mot esp., att. au sens 1 en 1585 et au sens 2 au xixes. (v. Cor.-Pasc.), lui-même empr. au quichua púna, terme de géogr. Voir Cor.-Pasc. et Fried.

Puna : définition du Wiktionnaire

Nom commun

puna féminin

  1. Vaste plateau andin situé entre 3500 et 4000 mètres d'altitude.
    • Chacun n'apprécie pas de la même manière les paysages austères et inhospitaliers et le vent constant et désolant de la puna de Atacama,[...] — (John Biggar, Les Andes, guide d'Alpinisme, Éd. Nevicata, 2014)
  2. (Dans la région des Andes) Mal des montagnes [1].

Nom commun

puna

  1. Rouge, matière rouge, colorant rouge, le rouge en soi.
    • Huulipuna.Le rouge à lèvre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Puna : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PUNA, s. m. (Hist nat. Botan.) arbre fort élevé des Indes orientales, qui produit un fruit rouge ; il renferme dans une écorce épaisse douze ou quinze grains de la grosseur des glands, & du goût des pignons ; on ne les mange que cuits. Cet arbre est si haut & si droit, que l’on peut en faire des mâts de vaisseaux.

Puna, (Géog. mod.) île de la mer du Sud, dont la pointe la plus occidentale appellée Punta-arena, est à 7 lieues de l’île de Sainte-Claire. Sa longueur de l’est à l’ouest est à-peu-près de 14 lieues, & sa longueur de 4 ou 5. Il n’y a dans cette île qu’un bourg d’indiens, qui porte le nom de Puna, & dont les habitans sont tous matelots. Ce bourg est à 7 lieues de Guaiaquil ; on y mouille par cinq brasses d’eau, fond marécageux ; la mer monte à la hauteur de 14 ou 15 piés. Thomas Candish surprit cette île en 1587, & l’abandonna bientôt après, comme une conquête inutile. Lat. mérid. 3. 5. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « puna »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
puna pyna play_arrow

Citations contenant le mot « puna »

  • Sa vue est incroyable. Sa cuisine aussi. Et pourtant, ce lieu n’est connu que des initiés, planqué qu’il est dans le Northshore, au bord du fameux Lake Pupuke à Takapuna. , Auckland : des produits frais, locaux et abordables au Te Puna Market | lepetitjournal.com

Traductions du mot « puna »

Langue Traduction
Corse puna
Basque puna
Japonais プナ
Russe пуна
Portugais puna
Arabe بونا
Chinois una
Allemand puna
Italien puna
Espagnol puna
Anglais puna
Source : Google Translate API

Mots similaires