La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « psychoter »

Psychoter

[psiʃɔte]
Ecouter

Définitions de « psychoter »

Psychoter - Verbe

  • (Argot militaire) Se comporter de manière déraisonnable et paniquée, similaire à un état psychotique.

    Cette manœuvre était destinée à faire psychoter les soldats à l’intérieur de la pièce, et neuf fois sur dix, ils tiraient. Trop stressés : ils voyaient une arme et ils pressaient la détente.
    — Bertrand Picole, L’Apocalypse
  • (Familier) S’inquiéter excessivement sans raison valable.

    Julien passait ses nuits à psychoter sur des détails insignifiants, inspectant chaque recoin de ses pensées comme si sa vie en dépendait.
    (Citation fictive)
  • (Philosophie) Occuper son esprit par des pensées angoissantes ou des fantasmes irréalistes.

    Il psychotait moins sur leurs incapacités à rêver, que de leurs faiblesses à rejoindre le sien..
    — Naret Thomas, Guide Pratique de l’usage pensée

Étymologie de « psychoter »

Du préfixe psycho, lié à l'esprit ou à la psyché.

Usage du mot « psychoter »

Évolution historique de l’usage du mot « psychoter » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « psychoter » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « psychoter »

  • Quatrième loi : "Souviens-toi que le basket est un jeu d'habitudes. En devenant bon, tu développes certaines d'entre elles. Si tu parviens à faire dévier un joueur de ses habitudes en le faisant psychoter, il est à ta merci".
    SportFM.fr — Bill Russell : ses 4 lois pour être un tueur et dominer psychologiquement sont toujours d’actu - SportFM.fr


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.