La langue française

Psychiatrie

Définitions du mot « psychiatrie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PSYCHIATRIE, subst. fém.

MÉD. Partie de la médecine qui étudie, qui traite les maladies mentales et les troubles du psychisme. Synon. vieilli aliénisme.Psychiatrie clinique, médico-légale, sociale, thérapeutique; psychiatrie classique, organiciste, morale, phénoménologique; congrès de psychiatrie. Chabot (...) était interne en médecine (...). C'est avec étonnement que je l'ai vu, par la suite s'enfoncer dans le labyrinthe de la psychiatrie. Il y a, dans la fréquentation des fous, un subtil vertige (Duhamel, Terre promise,1934, p. 126).Un malade que la psychiatrie traditionnelle classerait dans les cécités psychiques est incapable, les yeux fermés, d'exécuter des mouvements (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 119).En psychiatrie (...) une réaction s'opère contre la tendance à faire trop grande la part de l'hérédité (Mounier, Traité caract.,1946, p. 55).V. psychométrique dér. s.v. psychométrie ex. de Lafon, psychothérapie ex. de Porot 1960.
Rem. V. aliénation II A 1 rem.
REM. 1.
Antipsychiatrie, anti-psychiatrie, subst. fém.Mouvement mettant en cause la psychiatrie traditionnelle, en particulier sur le plan social. Ce qu'on retiendra de certains principes de l'antipsychiatrie, c'est la nécessité de respecter le plus possible la liberté du patient, sa créativité, son droit à affirmer une destinée mais sans pour autant renoncer à l'assister, à le protéger et à éliminer les troubles les plus spectaculaires (Méd. Biol. Suppl.1982, p. 24).V. anti-psy rem. s.v. psy ex. de Actuel.
2.
Psychiatrisation, subst. fém.Action de soumettre (quelque chose) à un traitement, à une interprétation psychiatrique. Instituer un véritable « quadrillage » psychiatrique de la population et une psychiatrisation des problèmes sociaux (Le Nouvel Observateur,5 sept. 1977, p. 55, col. 1).Votre article « L'Enfant cerné par les psy » évoque un des plus graves problèmes qui soient, à savoir la psychiatrisation des déficits. Vous devriez enquêter sur la psychiatrisation des déficits en maths modernes (L'Express,19 janv. 1980, p. 162, col. 1).
3.
Psychiatrisé, -ée, subst.Personne qui est soumise, qui a été soumise à un traitement psychiatrique. Communauté thérapeutique d'accueil d'anciens psychiatrisés ou drogués (Le Sauvage, 1erjanv. 1976, p. 125, col. 2).« L'Escale », un foyer d'aide aux anciens détenus et psychiatrisés (Le Nouvel Observateur,19 déc. 1977, p. 71, col. 1).
4.
Psychiatriser, verbe trans.Soumettre (quelqu'un, quelque chose) à un traitement, à une interprétation psychiatrique. On a trop tendance, à l'heure actuelle, à étendre les possibilités de la psychiatrie, à « psychiatriser », comme on dit, la société, et je ne suis pas sûr que ce soit bon pour quiconque (Le Point,27 févr. 1978, p. 130, col. 2).
Prononc. et Orth. : [psikjatʀi]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1842 (Ac. Compl.). Dér. de psychiatre*; suff. -ie*. Fréq. abs. littér. : 31. Bbg. Baruk (H.). Psychiatrie morale expérimentale individuelle et sociale. Paris, 1949, 299 p.; Psychiatrie sociale. Paris, 1958, 128 p. − Delay (J.). Aspects de la psychiatrie moderne. Paris, 1956, 119 p. − Ey (H.), Bernard (P.), Brisset (C.). Manuel de psychiatrie. Paris, 1960, 1015 p. − Guiraud (P.). Psychiatrie générale. Paris, 1950.

Wiktionnaire

Nom commun

psychiatrie \psi.kja.tʁi\ féminin (pluriel à préciser)

  1. (Didactique) Médecine des maladies mentales.
    • Psychiatrie médico-légale.
    • La psychiatrie quand à elle n'est pas une science exacte. Récente, elle balbutie et en est encore à définir son objet. Un diagnostic psychiatrique est bien plus difficile à préciser que le diabète à la suite d'une glycémie élevée! — (Jocelyn Giroux et Denis Laliberté, « Entre embâcles et méandres », in Argument, vol. 19, n° 1, automne-hiver 2017, page 46)
  2. Service psychiatrique.
    • La psychiatrie, c'est comme la prison, en plus désinfecté. — (David Goudreault, Abattre la bête (2017), in La bête intégrale, Stanké, 2018, p. 511)

Nom commun

psychiatrie \Prononciation ?\

  1. Psychiatrie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PSYCHIATRIE. n. f.
T. didactique. Médecine des maladies mentales.

Littré (1872-1877)

PSYCHIATRIE (psi-chi-a-trie) s. f.
  • Doctrine des maladies mentales et de leur traitement. En psychiatrie, il [le travail] est regardé comme un puissant moyen thérapeutique, Suin, Rapp. au sénat, Monit. 3 juill. 1867, p. 857, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « psychiatrie »

(1842)[1] Dérivé de psychiatre avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français psychiatrie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « psychiatrie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
psychiatrie psikjatri

Citations contenant le mot « psychiatrie »

  • Les deux sciences les plus tristes : la psychiatrie et l'histoire ; l'une étudie les faiblesses de l'individu, l'autre les faiblesses de l'humanité. De Michel Campiche / Du haut de la solitude
  • D’autant que le confinement a aggravé la situation avec l’arrivée de nouveaux patients à prendre en charge. « Des gens stables, qui n’avaient jamais eu affaire à la psychiatrie, ont décompensé avec des angoisses psycho-corporelles », note la psychologue. Par exemple : des organes qui bougent, des corps qui se vident. www.lejdc.fr, Manque d'effectifs, patients en attente de prise en charge... : la psychiatrie déprime dans la Nièvre - Nevers (58000)
  • Les troubles psychiatriques concernent douze millions de Français chaque année. Pourtant, ces drames humains sont depuis longtemps passés sous silence. Comment le confinement a été révélateur des fragilités individuelles ? Peut-on parler d'un abandon de la psychiatrie par les pouvoirs publics ? France Culture, Souffrances psychiatriques et de la psychiatrie
  • La politique menée depuis trois décennies consiste à prétendre, sous couvert de déstigmatisation, que la psychiatrie serait une spécialité médicale comme les autres. Ainsi, les hôpitaux psychiatriques ont perdu leur qualificatif et sont devenus des « centres hospitaliers ». Il n’y a plus de concours particulier pour devenir psychiatre ; le choix de cette spécialité, après le concours de l’Internat, dépend donc du rang de classement, comme si l’on choisissait d’être psychiatre parce que l’on n’avait pas pu devenir chirurgien ! Une partie des postes offerts à l’internat n’ont pas de candidats. Le Monde.fr, « La situation de la psychiatrie en France est passée de grave à catastrophique »
  • En Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine, les patients affluent déjà aux urgences psychiatriques, selon la délégation ministérielle à la santé mentale et à la psychiatrie. « Il y a énormément de demandes, soit parce que les gens ont arrêté leurs soins, soit parce qu’ils n’en ont pas reçu », explique Thierry Baubet. Le Monde.fr, « On redoute un effondrement du système » : après le Covid-19, la crainte d’une « vague psychiatrique »
  • Ce livre dresse avant tout un état des lieux de la psychiatrie française. Les deux auteurs la connaissent bien : l’un, Mathieu Bellahsen, est psychiatre de secteur et engagé depuis longtemps dans la défense d’une psychiatrie humaniste ; l’autre, Rachel Knaebel, journaliste à Basta !, enquête sur le terrain. Cela donne un ouvrage très précis — nombre de chiffres à l’appui — qui replace la situation actuelle dans un contexte historique. Celui du secteur et de la psychothérapie institutionnelle, inventés dans la résistance à l’occupant nazi. Celui du néolibéralisme, qui a plongé la psychiatrie dans la « catastrophe gestionnaire » actuelle. Celui de la domination sans partage de la neuropsychiatrie, la « nouvelle antipsychiatrie cérébrale ». Celui de la destruction du secteur et de la privatisation — et donc du tri, de fait, entre les patients qui sont rentables et ceux qui ne le sont pas. Le livre dessine aussi un riche tableau des luttes dans ce domaine, de plus en plus nombreuses, de plus en plus intenses, de plus en plus créatives. Le Monde diplomatique, La révolte de la psychiatrie, par Patrick Coupechoux (Le Monde diplomatique, juillet 2020)
  • Depuis le mois de mars, les hôpitaux généraux se sont réorganisés. Certains ont ralenti leur activité psychiatrique. D'autres ont tenté d'apporter des solutions spécifiques aux patients présentant un trouble mental et atteints du Covid-19. Du côté des hôpitaux psychiatriques, on a limité les admissions et accéléré certaines sorties, afin de limiter le risque de foyers épidémiques. Soutenue par les consignes fédérales, la psychiatrie hospitalière s'est, en quelque sorte, confinée dans l'attente de jours meilleurs. Site-LeVif-FR, "Hospitalisations psychiatriques sous contrainte : la situation devient incontrôlable" (carte blanche) - Belgique - LeVif
  • Depuis mi-mars, crise sanitaire oblige, l’hôpital de jour du service psychiatrie, au centre hospitalier de Thiers, n’a pas rouvert l’accueil à son public. Il est doté de 15 places pour une file active d'environ 90 patients suivis pour des troubles psychiatriques mais avec un état stabilisé, et qui viennent pour des soins techniques, des activités thérapeutiques ludiques (théâtre, soins esthétiques, activité physique adaptée), à la journée. www.lamontagne.fr, Pourquoi l'hôpital de jour du service psychiatrie au CH de Thiers (Puy-de-Dôme) n'a pas rouvert depuis le déconfinement ? - Thiers (63300)

Images d'illustration du mot « psychiatrie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « psychiatrie »

Langue Traduction
Anglais psychiatry
Espagnol psiquiatría
Italien psichiatria
Allemand psychiatrie
Chinois 精神病学
Arabe الطب النفسي
Portugais psiquiatria
Russe психиатрия
Japonais 精神医学
Basque psikiatria
Corse psichiatria
Source : Google Translate API

Synonymes de « psychiatrie »

Source : synonymes de psychiatrie sur lebonsynonyme.fr

Psychiatrie

Retour au sommaire ➦

Partager