La langue française

Protèle

Définitions du mot « protèle »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROTÈLE, subst. masc.

ZOOL. Mammifère carnassier digitigrade, de l'Afrique de l'Est et du Sud, voisin de l'hyène, au pelage gris clair rayé de bandes noires transversales et possédant cinq doigts aux pattes de devant (d'apr. Privat-Foc. 1870). Plus petit [que l'hyène] de corps et de dentition, et se nourrissant surtout d'insectes, le Protèle sud-africain (Proteles cristatus) mène une vie solitaire, ou au plus en couple, et a des mœurs nocturnes (Encyclop. Sc. Techn.t. 21970, p. 694).De la taille d'un chacal, le protèle a les pattes minces et une longue crinière du cou à la queue (Animaux1981).
Prononc. : [pʀ ɔtεl]. Étymol. et Hist. 1824 (I. Geoffroy Saint-Hilaire ds Mém. du Museum d'hist. nat., Paris, t. 11, p. 355 : le nouveau genre que je désignerai sous le nom de Proteles, Protèle). Comp. des élém. pro-*, tiré du gr. π ρ ο ́ « avant, devant », et -tèle « achevé, complet (dans les conditions exprimées par le formant initial) » (Cottez), tiré du gr. -τ ε λ η ́ ς (cf. α ̓ τ ε λ η ̓ ς « inachevé », η ́ μ ι τ ε λ η ́ ς « à moitié fini », etc. ds Chantraine, s.v. τ ε ́ λ ο ς). Le nom de cet animal signifie « complet à l'avant » car il compte cinq doigts aux membres antérieurs.

Wiktionnaire

Nom commun

protèle \pʁɔ.tɛl\ masculin

  1. (Zoologie) Espèce de carnivore d’Afrique proche de la hyène rayée, au museau fin.
    • Il faudrait charrier dans les veines non du sang congolais mais de l’eau, comme un concombre ghanéen, pour considérer avec calme, pis que venin et crapaud, pis que le squameux pangolin enroulé à sa branche, pis que la longue langue tremblée, cautèle du protèle torve, l’indécent grouillement de l’Afrique de la trahison ! — (Aimé Césaire, Une saison au Congo, 1973, acte 2, scène 10, éditions Points, page 87)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « protèle »

(Siècle à préciser) De l’italien protele.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « protèle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
protèle prɔtɛl

Citations contenant le mot « protèle »

  • Avez-vous déjà entendu parler du protèle ? Si la réponse est non, préparez-vous à voir l’animal le plus mignon que vous ayez jamais vu. Il est de la même famille que les Hyaenidae (les hyènes), ce qui explique la ressemblance. Mais contrairement à leurs cousins rongeurs d’os, les protèles se nourrissent essentiellement de termites. Ces animaux sont originaires d’Afrique orientale et australe, où ils vivent dans des terriers sous-terrains. Qu’ils ne creusent pas eux-mêmes, la plupart du temps. Ils préfèrent loger dans des terriers abandonnés par d’autres animaux. Ces créatures sont plutôt du genre timides et elles vivent la nuit. En revanche, durant l’hiver, elles dorment la nuit et se nourrissent le jour. Le Tribunal Du Net, Cet adorable petit animal mi-chaton, mi-hyène existe vraiment, et ça s’appelle un protèle !
  • Le système reproducteur des hyènes est tout à fait singulier. À tel point que, pendant des siècles, on a supposé que les quatre espèces (les hyènes tachetée, rayée, brune et le protèle) étaient hermaphrodites, car les deux partenaires semblaient avoir un pénis lors des ébats. National Geographic, Les hyènes sont-elles hermaphrodites ? | National Geographic
  • Ce bref survol des espèces animales permet de percevoir que la logique de l’implication des pères dans les soins parentaux relève souvent d’une logique socio-économique, bien illustrée dans le cas du protèle. Ce n’est donc pas tant la proximité phylogénétique qui doit nous éclairer si nous devons consulter la nature pour mieux cerner le rôle des pères (notre divergence d’avec les chimpanzés date de plus de 6 millions d’années, un temps suffisant pour que notre comportement parental se soit différencié du leur), mais bien plutôt la similitude des contraintes socio-économiques. De ce point de vue, l’analyse des sociétés traditionnelles, que j’aborde aussi dans mon ouvrage, est particulièrement instructive, car elle permet de montrer comment les modes de subsistance influencent le comportement parental. Jusqu’aux sociétés occidentales, où l’implication des pères dans les soins aux enfants est indissociable du statut des femmes dans la société et des conditions économiques qui prévalent. Une façon intelligente de retrouver du naturel dans le culturel, sans réduire le second au premier. CNRS Le journal, Tous les pères sont dans la nature | CNRS Le journal
  • Un soir où nous campions en Namibie, Mathieu était en train de faire une photo du camp sous les étoiles pendant qu’Alexandra était déjà dans la tente. Il était dans le noir complet à une petite dizaine de mètres du 4×4 quand il a entendu du bruit derrière lui. Quand il s’est retourné et a allumé sa lampe torche, deux yeux étaient en train de le regarder ! Sur le coup, il a effrayé l’animal en tapant dans ses mains pour revenir à la tente en quatrième vitesse ! La bête a ensuite tourné autour du camp pendant plusieurs minutes sans qu’on ne réussisse à vraiment voir de quoi il s’agissait. Elle semblait toutefois avoir des allures de petite hyène. Le lendemain matin, après avoir fait quelques recherches, on a trouvé qu’il s’agissait en fait d’un protèle, animal se nourrissant principalement de termites. Même s’il ne risquait pas grand chose, Mathieu a quand même eu un sacré coup de frousse ! Magazine du Voyageur, La Girafe & le Grizzly : le blog dédié aux amoureux des voyages et des animaux

Traductions du mot « protèle »

Langue Traduction
Anglais protele
Espagnol protele
Italien protele
Allemand protele
Chinois 蛋白质
Arabe protele
Portugais remotamente
Russe protele
Japonais 弟子
Basque protele
Corse protele
Source : Google Translate API

Protèle

Retour au sommaire ➦

Partager