La langue française

Prophétisme

Sommaire

  • Définitions du mot prophétisme
  • Étymologie de « prophétisme »
  • Phonétique de « prophétisme »
  • Citations contenant le mot « prophétisme »
  • Images d'illustration du mot « prophétisme »
  • Traductions du mot « prophétisme »

Définitions du mot « prophétisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROPHÉTISME, subst. masc.

A. −
1. RELIG. Ensemble des faits historiques, des idées relatives aux prophètes et aux prédictions des prophètes. Prophétisme égyptien; prophétisme biblique, chamanique, hébreu, messianique. La spécificité du prophétisme israélite repose sur le caractère propre des relations entre Yahvé et Israël telles qu'elles ont été vécues au cours de l'histoire (Encyclop. univ.t.131972, p.645).L'Ancien Testament lui-même admet l'existence d'un prophétisme non israélite, ce que confirme l'étude du Proche-Orient ancien (Encyclop. univ.t.131972, p.646):
. Le prophétisme manifeste à travers les siècles la croyance en une révélation (...) le prophétisme se rencontre (...) le plus fréquemment dans les religions sotériologiques (...), dans les religions salvatrices (...) et dans les religions eschatologiques (...). Aussi constitue-t-il un élément essentiel de presque toutes les grandes religions de l'histoire. Encyclop. univ.t.131972, p.647.
2. Don de faire des prophéties. Par essence, le prophétisme repose donc sur une élection, à savoir le choix par lequel la divinité investit un homme de la capacité de révéler le dessein surnaturel (Encyclop. univ.t.131972, p.648).
B. − P. ext. ,,Tendance au comportement de ceux qui, se fondant sur des vues a priori bien plus que sur des données de fait, annoncent un avenir plus ou moins éloigné`` (Foulq. Sc. soc. 1978). Prophétisme marxiste. Les beaux esprits auxquels le prophétisme de Joseph de Maistre donne des nausées, et qui nous soutiennent gravement que l'animal humain a donné depuis longtemps la mesure de sa méchanceté, se préparent à d'étranges surprises (Bernanos, Gde peur, 1931, p.453).
Prononc.: [pʀ ɔfetism̭]. Étymol. et Hist.1. 1823 «état, système d'idées d'un prophète» (Boiste); 2. 1875 «système religieux fondé sur les prédictions des prophètes» (Lar. 19e). Dér. de prophète*; suff. -isme*; cf. déjà le lat. médiév. prophetismus «prophétie» (ixes. ds Blaise Latin. Med. Aev., Nierm.).

Wiktionnaire

Nom commun

prophétisme \Prononciation ?\ masculin

  1. (Religion) Ensemble des idées et de la manière des prophètes dans l'Ancien Testament.
    • L'extinction à peu près totale du prophétisme, cette fleur admirable du génie d'Israël. — (Revue des Deux-Mondes, 1er mars 1872)
  2. (Religion) Mouvement de prédictions et de prédication par des prophètes
    • Le pasteur-historien devait avoir bien des continuateurs, notamment Napoléon Peyrat (Histoire des pasteurs du Désert, 1842), qui réhabilite les camisards et le phénomène du prophétisme, […]. — (Chantal Bordes-Benayoun, Patrick Cabanel & Colette Zytnicki, Les musées protestants et juifs dans le midi de la France, dans Une histoire à soi: Figurations du passé et localités, sous la direction de Alban Bensa & Daniel Fabre, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2015)
  3. (Par analogie) Propension à donner des prévisions d'un avenir plus ou moins éloigné
    • Pour elle, la réfutation des maîtres à penser et du prophétisme, en particulier sartrien, comme de la médiatisation béachélienne, forme le noyau le plus incisif et le plus polémique des premiers numéros de la revue. — (François Hourmant, Le désenchantement des clercs: Figures de l'intellectuel dans l'après-Mai 68, Presses universitaires de Rennes, 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PROPHÉTISME (pro-fé-ti-sm') s. m.
  • Ensemble des idées et de la manière des prophètes dans l'Ancien Testament.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PROPHÉTISME. Ajoutez : L'extinction à peu près totale du prophétisme, cette fleur admirable du génie d'Israël, A. Réville, Rev. des Deux-Mondes, 1er mars 1872.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prophétisme »

 Dérivé de prophète avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prophétisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prophétisme prɔfetism

Citations contenant le mot « prophétisme »

  • En malade, mais aussi en menace potentielle. À vrai dire, je n’en sais rien. Je me méfie de tout prophétisme, et j’ignore ce que cette pandémie signifie ou annonce, à supposer qu’elle signifie ou annonce quelque chose. J’essaie, par exemple, de ne lire que les articles les plus factuels ; je ne lis ni les économistes, ni les « intellectuels », ni les militants, tous ceux qui ont l’orgueil ou la naïveté - ou les deux - d’affirmer en direct qu’un événement qui nous dépasse, et qui les dépasse, justifie leurs théories ou leurs croyances. J’écris aussi à mes amis, d’un bout à l’autre du monde, pour savoir ce qu’ils vivent, concrètement. Le Telegramme, Philippe Lançon : « Je me méfie de tout prophétisme » - Cultures - Le Télégramme
  • Au-delà tout, ces adeptes du zouglou, ces prophètes des temps modernes, donnent une leçon à tous ceux et toutes celles qui pour un oui ou pour un non se donnent des titres gonflants et ronflants de prophète, de prophétesse parce qu’ils arrivent tout simplement à arnaquer spirituellement leurs fidèles avec des soi-disant révélations de succès, de mariage, de travail, de voyage qui en effet restent fondamentalement de simples espérances futiles, conçues pour nourrir la spiritualité du ventre. Hélas ! N’est pas prophète qui le veut. Le prophétisme est vocation. C’est la capacité à défendre la vérité et la justice au péril même de sa vie. On ne devient pas prophète en amadouant les consciences avec des mensonges, mais en se sacrifiant pour la vérité et la justice. , Un homme de Dieu critique l’œuvre de Yodé et Siro ; Simone Gbagbo citée - Linfodrome
  • Cette fresque historique originale détaille deux mille ans de prophétisme chrétien. Le Monde.fr, "Prophètes et prophétisme", sous la direction d'André Vauchez : signes des temps
  • Le prophétisme a disparu peu à peu d’Israël autour du IIIe siècle avant Jésus-Christ, remplacé d’une certaine manière par les livres de sagesse. D’après le livre des Maccabées, l’esprit ne souffle plus chez les prophètes (9, 27). La Croix, Les prophètes dans la Bible (1/5)
  • Partagez sur "« Sérotonine » : le prophétisme suffit-il pour faire de la bonne littérature ?" Revue consacrée à la littérature, la philosophie et la politique., « Sérotonine » : le prophétisme suffit-il pour faire de la bonne littérature ? | Revue consacrée à la littérature, la philosophie et la politique.

Images d'illustration du mot « prophétisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prophétisme »

Langue Traduction
Anglais prophecy
Espagnol profecía
Italien profezia
Allemand prophezeiung
Chinois 预言
Arabe نبوءة
Portugais profecia
Russe пророчество
Japonais 預言
Basque profezia
Corse profezia
Source : Google Translate API
Partager