La langue française

Prométhéisme

Définitions du mot « prométhéisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

Prométhéisme, subst. masc.,hapax. Système de pensée, courant intellectuel qui se réclame de l'ambition prométhéenne. Posséder le monde, ce n'est pas, à ses yeux, trouver quelque secret qui permettrait à l'homme, soudain, de devenir le maître, à l'humanité de disposer à son gré de l'univers qu'elle porte en elle comme de celui qui l'environne. Hoelderlin ignore tout de ce prométhéisme (Béguin, Âme romant., 1939, p.163).

Trésor de la Langue Française informatisé

Prométhéisme, subst. masc.,hapax. Système de pensée, courant intellectuel qui se réclame de l'ambition prométhéenne. Posséder le monde, ce n'est pas, à ses yeux, trouver quelque secret qui permettrait à l'homme, soudain, de devenir le maître, à l'humanité de disposer à son gré de l'univers qu'elle porte en elle comme de celui qui l'environne. Hoelderlin ignore tout de ce prométhéisme (Béguin, Âme romant., 1939, p.163).

Phonétique du mot « prométhéisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prométhéisme prɔmeteism

Citations contenant le mot « prométhéisme »

  • La revue Prométhée se développera dès lors dans de nombreux pays (France, Allemagne, Angleterre, Tchécoslovaquie, Pologne, Turquie, Roumanie..) mais la montée du nazisme en Allemagne rend l’anti-communisme (pierre angulaire du prométhéisme) caduque et cet argument n’est désormais plus repris que par l’extrême droite Européenne. Jusqu’à 1938, le mouvement prométhéen est dirigé par le Georgien Gvazawa et les colonnes de la revues publient des articles de partisans d’Hitler ou de Doriot en France ... Le mouvement semble totalement au mains des fascistes Européens jusqu’en 1938 ou l’Ukrainien Alexandre Choulguine prend les commandes du mouvement, et de la revue. Après le pacte Germano-Soviétique le mouvement se déclare ’anti nazi et anti soviétique’ et les prométhéens se rangeront du côté de l’Angleterre et de la Pologne, contre l’Allemagne et l’URSS. AgoraVox, Du prométhéisme au Heartland - AgoraVox le média citoyen
  • "Une fois de plus, dans la vie politique, les peurs ont remplacé les projets. Mais le danger, cette fois-ci, n'est pas imaginaire. Quant au projet des Lumières, celui d'en finir avec la peur, il a été relégué au musée des Idées mortes. L'événement déclencheur, la pandémie, nous place devant une conjonction fortement anxiogène : celle de l'inexplicable et de l'incurable (jusqu'à nouvel ordre). Voilà qui heurte de front le prométhéisme des Modernes, supposant que l'humanité ne rencontre que des problèmes qu'elle peut résoudre. Mais, pour réussir à expliquer et à maîtriser les phénomènes, il faut du temps, et la peur nourrit l'impatience. Or le temps de la politique ne se confond pas avec celui de la recherche scientifique.  LExpress.fr, Pierre-André Taguieff : Pandémie, et si l'Etat-nation se réinventait ? - L'Express
  • En ceci, peindre vaut confession d'humilité devant le monde – le contraire même de l'avant-garde qui a accompagné le prométhéisme industriel, l'inflation du subjectivisme, le rejet de l'objectivité du monde et du symbole. Significativement, Edward Hopper tenait d'ailleurs « comme inauthentique une grande partie de la peinture contemporaine. Elle ne dispose d'aucune intimité. » Marianne, Edward Hopper : les paysages et la mémoire du monde
  • Nous aussi, civilisations, nous savons que nous sommes mortelles, n’est-ce pas. Et nous pourrions bien finir, punis par notre prométhéisme, comme Les Mayas, les habitants de l’île de Pâques, ou la civilisation mycénienne... Toute sorte de documentaires sérieux, de livres importants leur ont été consacrés, dont le best-seller universel de Jared Diamond, Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie, méditent sur ces précédents. Les sociétés en question, nous avertissent-ils, ont péri d’avoir surexploité leur environnement.  France Culture, L'effondrement écologique : mythe ou réalité ? - Ép. 3/3 - Qu'est-ce que la collapsologie ?
  • "Le retour du tragique"! ce fut un essai, publié en 1967, par J.M.Domenach. Le thème refait surface chaque fois que l'humanité se trouve confrontée à une situation qu'elle ne maîtrise pas ou qu'elle maîtrise mal, à l'un des ces dilemmes qui jalonnent son histoire et l'histoire de chacun. Les plus anciens d'entre nous se souviennent peut-être de l'histoire du Cid. Le résultat pour lui était le même, qu'il venge son père ou non; il perdait sa Chimène. Sans confinement, c'est la mort biologique, avec le confinement, c'est la mort économique et sociale, du moins, s'il se prolonge. Et qu'en sait-on ? La guerre de 14 devait durer six mois, promis, juré. Certes le "retour du tragique" a des vertus: il nous rappelle notre "condition faible et mortelle", comme disait Pascal et humilie, pour notre bien, notre incurable prométhéisme.Mais je préfère conclure avec Voltaire : c'est justement la conclusion de "L'Ingénu" (Un conte de 1767) "Il prit pour sa devise : malheur est bon à quelque chose. Combien d'honnêtes gens dans le monde ont pu dire : malheur n'est bon à rien !" Le Figaro.fr, Michel Maffesoli: «La crise du Coronavirus ou le grand retour du tragique»
  • Evoquant "une réduction anthropologique" de l'homme où est "reproposé le matérialisme hédoniste de l'Antiquité" associé à un "prométhéisme technologique", Joseph Ratzinger a regretté que "tout ce qui est techniquement possible devienne moralement licite, toute expérimentation acceptable, toute politique démographique autorisée, toute manipulation légitimée". Le Point, Les chrétiens doivent dire "non à la théorie du genre", selon Benoît XVI - Le Point

Traductions du mot « prométhéisme »

Langue Traduction
Anglais promethheism
Espagnol prometeísmo
Italien promethheism
Allemand promethheismus
Chinois 前方法论
Arabe ما قبل الميثولوجيا
Portugais prometismo
Russe promethheism
Japonais 覚醒
Basque promethheism
Corse prometismo
Source : Google Translate API

Prométhéisme

Retour au sommaire ➦

Partager