La langue française

Primarité

Sommaire

  • Définitions du mot primarité
  • Phonétique de « primarité »
  • Citations contenant le mot « primarité »
  • Traductions du mot « primarité »

Définitions du mot primarité

Trésor de la Langue Française informatisé

PRIMARITÉ, subst. fém.

CARACTÉROL. Caractère, manifestation de la fonction primaire chez l'individu. On peut dire que le primaire de qualité est infailliblement artiste. Sauf chez les natures très ingrates et amorphes, la primarité encourage aussi l'esprit, la vivacité des saillies (Mounier, Traité caract., 1946, p.294).Ainsi le mensonge du nerveux, favorisé par l'émotivité, l'inactivité et la primarité, est le mauvais usage d'un ensemble de dispositions dont l'oeuvre d'art, par exemple, est le bon usage (Ricoeur, Philos. volonté, 1949, p.341).
Prononc.: [pʀimaʀite]. Étymol. et Hist. 1945 (Le Senne, Traité de caractérol., Paris, P.U.F., p.92). Dér. de primaire*; suff. -ité, v. -té. Fréq. abs. littér.: 38. Bbg. Dub. Dér. 1962, p.38.

Phonétique du mot « primarité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
primarité prɛ̃arite

Citations contenant le mot « primarité »

  • L’annonce de la fin de Koh Lanta a posé la question du modèle économique de la téléréalité. 20 millions d’euros de manque à gagner pour TF1 est actuellement le chiffre qui circule. Victime d’une certaine "primarité utra-rentable", le modèle semble aujourd’hui à bout de souffle. Les Echos, La téléréalité est-elle à bout de souffle ? | Les Echos
  • Dès lors, voici que le sens même de notre évolution sur le fil fragile de la vie s’étiole et s’estompe. Voici que l’on glorifie, tels des veaux d’or, les plus incultes d’entre nous et que les squelettes de leur nullité ainsi exhibés deviennent grammaire du nombre et encyclopédie des ténèbres de l’esprit. Voici que le geste devient phrase, que le borborygme impose son discours, que la primarité se substitue à la logique, à la compréhension et à l’explication. Pas un seul jour, pourtant, qui ne démontre par l’absurde que le niveau de langage est indissociable du niveau de la pensée exprimée et que la maîtrise du verbe, la rigueur de l’expression écrite et de la parole sont seules capables de ne pas rendre à la poussière du temps le potentiel de progrès obtenu dans le parcours des millénaires, par une humanité, elle en marche permanente vers le filigrane de sa transcendance. Causeur, Les maux de notre langue - Causeur
  • Les injures, le mépris condescendant, les leçons hautaines, l’arrogance, les slogans outranciers débordant de primarité, pullulent au quotidien. Yannick Jadot, député écologiste européen, c’est dire sa légitimité démocratique irréprochable, parle sur une grande station de radio, Europe 1, dont on connaît déjà la rigoureuse objectivité, du « monstre Salvini » à chaque fois qu’il évoque son nom, sans que le journaliste ne commente ni tempère de tels propos, comme si ce vocabulaire était évident et conforme aux règles normales de la démocratie apaisée. Si on traitait M. Collomb de « monstre Collomb » les tribunaux ne manqueraient pas de condamner sévèrement de tels propos. Eurolibertés, « Le monstre Salvini » - Eurolibertés
  • Ce serait faire injure à Nils Ohlund de dire qu'il n'a pas compris la pièce, mais il n'en fait rien, ou bien peu. On assiste à un dialogue brillant, désincarné et sans enjeu. Aucune sensualité, aucune tension amoureuse, quasiment aucune souffrance, aucun désespoir. La question sociale semble même passer à l'as. Et jusqu'à la mort de l'oiseau de la jeune comtesse qui ne procure aucune émotion. Nils Ohlund pratique une espèce de mélange des genres. Quant à la dimension religieuse et l'interrogation sur la grâce de Dieu et son accueil en l'autre vie, elle est totalement évacuée. Mais ça, on en a l'habitude! Nils Ohlund joue en alternance le rôle de Jean. Il est - répétons-le - très bien. Le choix de Jessica Vedel, si solide en Julie et si étonnamment faible ensuite, peut paraître étrange, mais elle est bourrée de talent. Même chose pour Carolina Pecheny, cuisinière et fiancée de Jean, à qui Ohlund fait jouer une primarité populaire et butée qui ôte là encore toutes les ambiguïtés. Les lumières sont un peu caricaturales, mais l'espace scénique en bifrontal fonctionne, en revanche, merveilleusement. Le Figaro.fr, Mauvaise note pour Mademoiselle Julie de Niels Ohlund
  • Il ne craint ni Dieu ni Diable et se délecte d’une primarité qui le rend vivant et présent. Forbes France, Managers : "Et Si Vous Retrouviez Votre Âme d'Enfant ?" | Forbes France
  • Ce qui fait lien au premier abord de «the Frenchies» à «Camden» est son intérêt toujours renouvelé pour «l’humain», dans une vision rétroactive issue de sa fascination pour la culture anglo-saxonne et spécifiquement américaine. Et ce pays neuf à peine vieux de trois siècles et donc libre des chaînes de la mémoire, a toujours puisé son inspiration dans l’expérience, touchée du sceau de la primarité et abordée sous l’angle vivifiant de la liberté individuelle en quête de nouveaux horizons. Est-ce pour cette raison que J.C Bourcart vit à New York? question insidieuse et sans réponse facile à laquelle seule son œuvre pourra apporter des éléments de compréhension. Paris Art, Jean-Christian Bourcart « Beauty foule » au Bleu du ciel

Traductions du mot « primarité »

Langue Traduction
Anglais primarity
Espagnol primaridad
Italien primarietà
Allemand primarität
Chinois 原始性
Arabe أولوية
Portugais primaridade
Russe примарности
Japonais 一次性
Basque primarity
Corse primurità
Source : Google Translate API
Partager