La langue française

Présidentialiste

Sommaire

  • Définitions du mot présidentialiste
  • Phonétique de « présidentialiste »
  • Citations contenant le mot « présidentialiste »
  • Traductions du mot « présidentialiste »

Définitions du mot présidentialiste

Trésor de la Langue Française informatisé

Présidentialiste, adj.a) Caractérisé par le présidentialisme. À observer sa pratique, c'est un système présidentialiste avec un président qui domine et transforme le Premier ministre en simple majordome de l'Élysée (Le Nouvel Observateur, 28 juin 1976, p.23, col. 1.Il est pratiquement impossible aux Portugais de constituer aujourd'hui un gouvernement contre et même sans le P-C (...). La tentation «présidentialiste», alors? Un gouvernement de techniciens appuyés sur un consensus de l'Assemblée et sur l'autorité du président? (Le Nouvel Observateur, 19 déc. 1977, p.31, col. 1).b) Favorable au présidentialisme; partisan du présidentialisme. À Matignon, on fait remarquer que jamais, même au temps du général de Gaulle, il n'y a eu, autour du Premier ministre, un état-major de convictions aussi présidentialistes (Le Point, 14 juin 1976, p.62, col. 3).Jacques Chirac, en ce qui le concerne et bien qu'il soit très «présidentialiste» de comportement, a toujours pensé que, si la victoire à des élections législatives n'était pas une condition suffisante pour gouverner, elle restait tout de même, dans le système démocratique, une condition rigoureusement nécessaire (Le Nouvel Observateur, 2 août 1976, p.20, col. 1).

Phonétique du mot « présidentialiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
présidentialiste presidɑ̃tjalist

Citations contenant le mot « présidentialiste »

  • Pour son courage certes -c’est un peu à contre-courant dans ce qu’il est convenu d’appeler encore la gauche-, mais surtout son audace : la stratégie présidentialiste qui semble sous-tendre l’opération renvoie à un François Hollande ou un Bernard Cazeneuve assez mal placés, à ce jour, pour faire figure de rassembleur d’une gauche qui se glisserait entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen en 2022. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Solidarité européenne : la social-démocratie à hue et à dia - La République des Pyrénées.fr
  • Pour Chloé Morin, politologue et experte associée à la Fondation Jean-Jaurès, le chef de l’État Emmanuel Macron conforte par son remaniement les Français dans leur vision présidentialiste du pouvoir. La Vie.fr, “Emmanuel Macron a choisi des ministres opérationnels”
  • Inflexion, pas inflexion, changement de style voire rivalité personnelle? La Ve République présidentialiste — alors même que la lettre de la Constitution ne permet au Président que de nommer le Premier ministre (comme sous les IIIe et IVe République) — s'est caractérisée par des choix relevant du seul chef de l'État en fonction des circonstances et de ses préoccupations, parfois très politiques. Ainsi Michel Debré fut-il écarté par de Gaulle au profit de Georges Pompidou en 1962; ainsi Michel Rocard fut-il nommé par François Mitterand en 1988, quelque animosité qu'ils manifestassent l'un envers l'autre. Nicolas Sarkozy ne changea pas de Premier ministre pendant son mandat. Il fut le premier dans ce cas, mais le premier chef de l'État aussi dont le quinquennat était assorti d'une majorité parlementaire homothétique, élue après lui et pour la même durée que lui. Plus encore que sous de Gaulle ou Valéry Giscard d'Estaing, le pilotage dans tous les domaines était présidentiel. Club de Mediapart, Philippe or not Philippe: was it THE question ? | Le Club de Mediapart
  • S’il n’a jamais émis le vœu de modifier les rapports entre l’exécutif et le législatif, le président français déroute par sa lecture présidentialiste. Incapable de s’adapter aux subtilités du jeu politico-institutionnel de son pays, il brille par une pratique politique hérétique. Par ses choix successifs, il atteste d’une chose : il ne cerne ni la nature du régime ni la place du Premier ministre dans le dispositif institutionnel de son pays. Certes, la nomination du Premier ministre relève de ses compétences exclusives. Certes, quand la majorité présidentielle coïncide avec la majorité parlementaire, la Constitution lui laisse une liberté de choix totale. Mais, il ne peut s’affranchir de l’esprit des institutions. Pour un fonctionnement harmonieux de l’Etat, il doit se faire une idée précise du rôle et des responsabilités de chacun. Il doit tout autant tenir compte de la pratique politique. Gabonreview.com | Actualité du Gabon |, Changement de Premier ministre en France : Un président jupitérien | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
  • La réponse est apportée par les auteurs du projet. Ils reconnaissent eux-mêmes avoir débattu sur quatre points susceptibles de réduire les prérogatives du Président, et qu’ils ont renoncé, considérant que de tels changements outrepassaient leur mission. En d’autres termes, nous avions un régime hyper-présidentialiste et nous restons sur un schéma identique. El Watan, «Nous avions un régime hyper-présidentialiste et nous restons sur un schéma identique» | El Watan
  • Maxime Tandonnet : Le facteur explicatif de l’évolution de la politique française est sa dérive dans l’obsession présidentialiste. Elle donne le sentiment qu’une seule chose compte et l’emporte sur toute autre considération : la réélection de 2022. Tout le reste, au fond, devient secondaire. Il faut y voir le paroxysme de l’ère du vide, ou la société ultra-narcissique annoncée par Gilles Lipovetsky en 1983. L’équipe qui vient d’être désignée n’a pas vocation à entreprendre de grandes réformes mais à mener à bien l’objectif de la réélection en 2022. Elle sera chargée d’accompagner et de valoriser la communication présidentielle d’ici là, en évitant les nouveaux drames comme ceux qui ont secoué le quinquennat (gilets jaunes et mouvement social). Pourtant, elle va être confrontée à une situation explosive avec la hausse fulgurante du chômage et de la pauvreté due à la crise du covid 19. La présence d’une forte personnalité à la Justice s’annonce aussi source de polémique. Les deux ans qui viennent seront donc très agités, sinon chaotiques, à l’image de tout le quinquennat.  Atlantico.fr, Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ? | Atlantico.fr
  • Elles vont plus loin que les timides propositions réclamant davantage de “proportionnelle” dans notre système électoral majoritaire ou davantage de pouvoir au Parlement dans notre régime présidentialiste. En guise de conclusion, trois précisions s’imposent. D’abord, le tirage au sort n’a pas vocation à devenir la seule méthode d’attribution des postes. Certaines fonctions requièrent des compétences précises, de sorte qu’il vaut mieux élire ou sélectionner par concours celles et ceux qui sont appelés à exercer ces fonctions. Deuxièmement, les citoyens tirés au sort ne seront pas jetés à froid dans l’arène politique. Ils doivent préalablement bénéficier d’une formation et d’une information leur permettant de participer de manière éclairée et efficace aux débats parlementaires. Enfin, il va de soi que la démocratisation de notre régime politique est inconcevable sans la remise en cause du système économique actuel, fondé sur la recherche du profit. L’émancipation politique est indissociable de l’émancipation sociale. Le HuffPost, Et si on tirait au sort le prochain président de la République? | Le HuffPost

Traductions du mot « présidentialiste »

Langue Traduction
Anglais presidentialist
Espagnol presidencialista
Italien presidenzialista
Allemand präsidentschaftspräsident
Chinois 总统派
Arabe رئاسي
Portugais presidencialista
Russe presidentialist
Japonais 大統領
Basque presidentzialistengatik
Corse presidencialistu
Source : Google Translate API
Partager