La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « préservable »

Préservable

Définitions de « préservable »

Wiktionnaire

Adjectif - français

préservable \pʁe.zɛʁ.vabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être préservé.
    • Il est toujours émouvant de pouvoir constater la bonhomie et la discipline des foules parisiennes, comme, par exemple, dans les grandes manifestations du Front Populaire : malgré l’émotion naturelle aux Français, comme à tout peuple latin, la foule parisienne se montre docile et facilement préservable de la panique. — (Serge Tchakhotine, Le Viol des foules par la propagande politique, Gallimard, Paris, 1952, page 159)
    • Surtout, ils estimaient qu’il fallait, dès maintenant, prévoir l’après-défaite et sauver ce qui était encore préservable. — (Pierre Mariel, La Revanche des nazis, éditions J’ai lu, Paris, 1971, page 13)
    • L’essentiel, hein, c’est quoi, l’essentiel, c’est le ... le plus fugitif, le moins préservable, l’instant ... l’instant qu’on voudrait allonger, c’est ça l’essentiel avec les hommes [...]. — (Michel Garneau, Sur le matelas, Éditions de l'Aurore, Montréal, 1974, page 79)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « préservable »

(XVIe siècle)[1] Mot dérivé de préserver, avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « préservable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
préservable presɛrvabl

Évolution historique de l’usage du mot « préservable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Préservable

Retour au sommaire ➦

Partager