La langue française

Préfixé

Sommaire

  • Définitions du mot préfixé
  • Phonétique de « préfixé »
  • Traductions du mot « préfixé »

Définitions du mot « préfixé »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉFIX, -IXE, adj.

A. − DROIT
1. [En parlant d'un délai] Prescrit par la loi pour accomplir un acte, et au-delà duquel on est forclos. Jour, terme préfix. Le délai préfix ne peut, en principe, être ni interrompu ni suspendu (Jur.1974, s.v. délai).
2. HIST. DU DR. Douaire préfix. Douaire déterminé à l'avance par contrat. Douaire conventionnel ou préfix (Jur.1974, s.v. douaire).
B. − Vx. Déterminé à l'avance. Somme préfixe (Ac.).La grossesse ne parvient pas toujours heureusement au terme ordinaire de neuf mois; les exemples d'avortemens ne sont même pas très-rares: dans ces cas, les femmes tiennent la même conduite que si elles avaient accouché au terme préfix, excepté lorsqu'il y a perte ou hémorragie (Voy. La Pérouse, t.4, 1797, p.55).Ne me devez-vous pas merci d'amour et guerdon de loyauté au jour préfix où nous sommes (Nodier, Fée Miettes, 1831, p.143).
Prononc. et Orth.: [pʀefiks]. Ac. 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. 1381 (Ord. du parl. de Dôle, II, Cart. d'Arbois, Arch. mun. Arbois ds Gdf., s.v. préfire: certein temps qui par le juge li sera prefix); fin xives. temps prefix (Eustache Deschamps, OEuvres, éd. de Queux de Saint-Hilaire, t.2, p.105). Empr. au lat. praefixus «fixé à l'avance», part. passé de praefigere (comp. de prae «en avant» et figere «fixer»), littéral. «fixer devant, fixer au bout» qui avait pris en lat. chrét. le sens de «déterminer à l'avance» (v. Blaise Lat. chrét.).

PRÉFIXE, subst. masc.

A. − LING. Affixe placé à l'initiale d'une unité lexicale, précédant le radical (p.ex. défaire) ou un autre préfixe (p.ex. redéfaire) et qui modifie le sens de cette unité en constituant avec elle un nouveau mot appelé dérivé. Préfixe, infixe et suffixe; préfixe d'origine grecque, latine. De votre point de vue, le choix est un pré-choix −je reviens toujours sur ce préfixe (Sartre, Existent., 1946, p.122).L'intensité peut être aussi exprimée par des préfixes itératifs ou fréquentatifs. La langue en a connu toute une série (...): farfouiller, chambouler, tripoter, bistrouiller, tressauter, etc. (P. Guiraud, Le Fr. pop., 1965, p.82).V. affixe ex. 2:
. [Certains sujets atteints du délire de grandeur] n'ont pas la passion de s'approcher activement, par conquête, de l'extrême du possible, et de raccourcir le monde, comme fait la civilisation, par l'aventure. Mais ils sont possédés par la manie de rapprocher toutes choses (au sens rétractif du préfixe) de leur personnalité indécise, mesquine ou pusillanime. Mounier, Traité caract., 1946, p.305.
B. − INFORMAT. ,,Ensemble de bits associé à une information et destiné à préciser la nature de cette information`` (Lilen-Morvan 1976).
Prononc. et Orth.: [pʀefiks]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist.1. a) 1681 subst. fém. «particule consonantique ou pronom, qui, en hébreu et dans d'autres langues sémitiques, sont ajoutés devant les racines et les thèmes pour constituer des types substantifs aux valeurs déterminées et certaines formes de la flexion» (Huet, Dissertations sur différens sujets, t.1, p.277); b) 1751 subst. masc. «id.» (Encyclop. t.1, p.722, s.v. article); 2. 1808 p.ext., empl. à l'ét. d'autres lang. (De la langue et de la philosophie des Indiens, trad. de l'all. de F.Schlegel ds Manget, Essai sur la 1reformation des lang., trad. de l'angl. d'A. Smith, 1809, p.171); 3. a) 1843 fém. empl. à propos des lang. class. (A. Chanselle, Traité de la formation des mots de la langue latine, cité par J. Bourquin ds Lang. fr. t.47, p.45: dérivation par les préfixes ou composition); b) 1857 masc., à propos du fr. (A. de Chevallet, Orig. et formation de la lang. fr., t.2, p.262), sur le genre cf.: 1856, Sardou, Études sur les synonymes fr. ds Lang. fr. t.47, p.46: J'ai employé assez fréquemment le substantif préfixe [...] J'ai fait ce mot du féminin [...] C'est à tort, suivant moi, que quelques personnes donnant pour raison que les grammairiens allemands emploient dans ce cas le neutre latin praefixum, disent le préfixe, un préfixe. Ce mot est pour nous, Français, l'adjectif préfixe pris substantivement [...] et ici le substantif sous-entendu est la particule. Du lat. des érudits aut. des gramm. hébraïques praefixa au sens 1 a (1613, J. Buxtorf, Epitome Grammaticae hebraeae, cité ds Lang. fr. t.47, p.42), fém. de praefixus, v. prefix, la terminol. issue de l'étude de l'hébr. s'étant étendue à celle des différents groupes de lang.; cf. l'empl. de l'adj. à propos du fr.: particules prépositives ou préfixes (1765, Encyclop. t.12, p.100, s.v. particule). Fréq. abs. littér.: 12.
DÉR.
Préfixal, -ale, -aux, adj.,ling. Qui concerne les préfixes. Composition, dérivation préfixale. La formation préfixale [de superlatif intensif] est (...) vivante. Comment donc se sont développés jusqu'à nos jours archi, extra, ultra, sur, super, hyper? (L. Guilbert, J. Duboisds Fr. mod.1961t.29, p.89). [pʀefiksal], plur. masc. [-o]. 1reattest. 1961 id.; de préfixe, suff. -al*.
BBG.Guilbert (L.), Dubois (J.). Formation du syst. préfixal intensif en fr. mod. et contemp. Fr. mod. 1961, t.29, pp.87-111. −Peytard 1975, pp.289-299. _Pottier (B.). Préfixes, infixes et suffixes. B. Soc. Ling. 1954, t.50, pp.XXI-XXII. _Spence (N.C.W.). What are the Fr. prefixes? R. Ling. rom. 1968, t.32, pp.324-333.

PRÉFIXER1, verbe trans.

A. − DR., vx. Fixer par avance selon la loi (un terme, un délai). Préfixer un délai. (Dict. xixeet xxes.). Les dates de ces remboursements échelonnés ont été préfixées (Davau-Cohen1972).
B. − Rare. Fixer d'avance. Le penseur révolutionnaire est (...) comme un prophète et un titan de l'histoire (...) en tant qu'il révèle l'histoire à elle-même, découvre le sens préfixé de son mouvement, et dirige dans ce sens préfixé l'effort des volontés humaines (...). L'homme, aux yeux de Marx, (...) agit sur le milieu pour le transformer, −mais «dans le sens fixé par l'évolution économique et sociale» (Maritain, Human. intégr., 1936, p.141).
Prononc.: [pʀefikse], (il) préfixe [-fiks]. Étymol. et Hist. 1367 (Ordonnance ds Isambert, Rec. gén. des anc. lois fr., t.5, p.308). Dér. du lat. praefixus, v. préfix; dés. -er.
DÉR.
Préfixion, subst. fém.,dr., vx. Action de fixer un délai; p.méton., délai ainsi fixé. Une préfixion de trois mois. On lui a donné deux mois pour toute préfixion et délai (Ac.). [pʀefiksjɔ ̃]. Ac. 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. 1reattest. 1372 (Reg. du Parlem., ms. Ste-Gen., p.143 ds Gdf. Compl.); de préfixer1, suff. -ion*.

PRÉFIXER2, verbe trans.

LING., surtout au part. passé
A. − Mettre comme préfixe à un radical. Élément préfixé. Préfixer une particule au verbe (Littré). Tous ces indicateurs de rôle sont préfixés aux mots ou léxèmes qu'ils concernent (Coyaud, Introd. ét. lang. docum.,1966, p.40).
B. − Mettre un préfixe à (une unité lexicale, un radical). Préfixer un radical, un verbe. (Dict. xxes.).
Rem. On rencontre chez Chateaubr. (Essai Révol., t.1, 1797, p.162, note) un sens «placer devant»: La notice que M. Guingené a préfixée à l'édition des oeuvres de son ami.
Prononc.: [pʀefikse], (il) préfixe [-fiks]. Étymol. et Hist. 1869 (Littré). Dér. de préfixe*; dés. -er.
DÉR.
Préfixation, subst. fém.,ling. Formation de mots nouveaux par adjonction d'un ou de plusieurs préfixes; emploi des préfixes. Préfixation et suffixation. Combinaisons de lexèmes et de morphèmes. Du point de vue séquentiel, on peut distinguer: la préfixation: re-faire,... etc. (...) la suffixation: pâl-ichon et leurs combinaisons: a-lourd-ir. Certaines langues usent beaucoup de la préfixation (Pottierds Langage,1968, p.307). [pʀefiksasjɔ ̃]. 1reattest. 1876 (A. Hovelacque, Linguistique, p.70 ds Littré Suppl.); de préfixer, suff. -(at)ion*.
BBG.Guilbert (L.). La Relation préfixation/composition. In: Congrès Internat. de Ling. et Philol. Rom. 13. 1971. Québec, 1976, t.1, pp.627-639. _Peytard (J.). Motivation et préfixation. Cah. Lexicol. 1964, t.4, pp.37-44; Motivation préfixale et paradigmes dérivationnels. In: [Mél. Guilbert (L.)]. Paris, 1979, pp.199-206; Peytard 1975.

Wiktionnaire

Forme de verbe

préfixé \pʁe.fik.se\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe préfixer.

Adjectif

préfixé \pʁe.fik.se\ masculin

  1. (Médecine) Se dit d'un plexus décalé d'un étage vers le haut.
    • Parfois même, le plexus brachial peut être décalé d'un étage radiculaire, soit vers le haut (plexus préfixé), soit vers le bas (plexus postfixé). — (http://www.fichier-pdf.fr/2011/11/18/paralysies-traumatiques-du-plexus-brachial-de-l-adulte-1/)
  2. (Linguistique) Qui comporte un préfixe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « préfixé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
préfixé prefikse

Traductions du mot « préfixé »

Langue Traduction
Anglais prefix
Espagnol prefijo
Italien prefisso
Allemand präfix
Chinois 字首
Arabe اختصار
Portugais prefixo
Russe префикс
Japonais 接頭辞
Basque aurrizki
Corse prefissu
Source : Google Translate API
Partager