La langue française

Précolonial

Définitions du mot « précolonial »

Trésor de la Langue Française informatisé

précolonial, -ale, -aux. En Afrique noire précoloniale (Lesourd, Gérard,Hist. écon., 1968, p.11).

Phonétique du mot « précolonial »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
précolonial prekɔlɔ̃jal

Citations contenant le mot « précolonial »

  • La clé, selon lui, se trouve dans l’alimentation. « La nourriture précoloniale va nous guérir », dit-il tout bonnement. Radio-Canada.ca, Rich Francis, le chef autochtone qui veut décoloniser la cuisine | Radio-Canada.ca
  • Les chefs coutumiers viennent demander aux ancêtres le pouvoir de mieux gouverner.  Loin d’être un archaïsme précolonial, les chefs coutumiers sont une des premières manifestations de la modernité politique. La généralisation de la chefferie dans le cadre territorial du Congo est en grande partie l’œuvre du colonisateur belge. Club de Mediapart, RDC: Ancêtre incarné Kayumba, Eglise des Prophètes Noires dans l'Afrique Unie! | Le Club de Mediapart
  • Voilà un article qui reprend les poncifs habituels à propos des interventions extérieures. Titre racoleur : on ne peut pas gagner puisque c'est un conflit asymétrique. Et l'on se lance dans le fastidieux étalage des précédents : Vietnam, Afghanistan, and so on. Comme si l'on pouvait comparer la guerre de 14 avec celle de 40 ! Chaque conflit à ses spécificités caractérisées non par le mode opératoire (toujours catastrophique selon l'auteur) mais par les motivations ayant amené à l'intervention. Pour le cas il s'agit de permettre à un Etat failli de remettre de l'ordre dans ses affaires avec une opération volontairement limitée. Barkhane compte deux fois moins de soldats que la Minusma qui coûte également beaucoup plus cher et s'avère bien peu efficiente. De fait la France poursuit la politique de stabilité dans le carré francophone qu'elle a poursuivi depuis les indépendances. Carré naturellement instable. L'explication donnée par cet intervenant se pare d'un brillant néologisme : l'État néopatrimonial. Autrement dit (simplement) la prédation des classes dirigeantes. Simplification abusive et habituelle qui oublie la difficulté de faire vivre économiquement ces Etats et d'y mettre en œuvre une administration performante, à commencer par les forces de sécurité. Ces Etats issus d'une décolonisation bâclée ne sont pas viables. Les anciennes colonies l'étaient car elles étaient soutenues financièrement par la métropole. Les frontières présentes résultent d’un partage associant des ethnies traditionnellement rivales. Le sahel et une bonne partie de l’Afrique se trouve ainsi dans l’état où ils se trouvaient à la période précoloniale avec l’instauration de potentats et de trafics en tous genres, y compris le trafic humain. L’Islamisme fournit un habillage et se sert de cette instabilité pour alimenter ses ambitions. Comme notre auteur le fait paradoxalement remarquer, sans rien proposer, " ... La nécessité de la guerre actuelle contre le terrorisme [ ] est incontestable ". Le Point, Sahel : les leçons oubliées de l’échec afghan - Le Point
  • L’Afrique espère ainsi mettre fin à une histoire de plusieurs décennies de balkanisation avec 84000 km de frontières qui sont autant de murs qui séparent les africains des africains pour faire retrouver à note continent les espaces homogènes précoloniales. Il y a bien un adage qui dit “mieux vaut tard que jamais “ ; Il faut reconnaître, cependant, que le lancement de la ZLCAF le 19 Juillet 2019 à Niamey par les chefs d’états africains, après avoir été envisagé dès le sommet inaugural de l’OUA en 1963, soit 66 ans plus tard, était un vieux projet qui a mis beaucoup de temps pour devenir réalité. Les raisons de ce grand retard au plan opérationnel par rapport à la prise de conscience aux aurores de la nécessité d’intégrer les états du vieux continent, sont multiples et multiformes. SenePlus, ENTREE EN VIGUEUR DE LA ZLECAF, MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS | SenePlus
  • Il est l’un des plus petits pays d’Afrique et le dernier dirigé par un monarque absolu. Connu sous le nom de Swaziland jusqu’à ce que le roi Mswati III décide, en 2018, de lui rendre son nom précolonial, “Eswatini”, le royaume enclavé à l’est de l’Afrique du Sud, attire rarement l’attention. On sait que son monarque concentre tous les pouvoirs et qu’il dépense pour ses nombreuses femmes des sommes extravagantes alors que la population affiche l’une des espérances de vie les plus faibles du monde – 59 ans en 2018, selon la Banque mondiale. On sait aussi que Mswati III n’aime pas beaucoup qu’on écrive des choses négatives sur lui. Courrier international, Au Swaziland, la presse sous pression face au dernier monarque absolu d’Afrique
  • L’Afrique espère ainsi mettre fin à une histoire de plusieurs décennies de balkanisation avec 84 000 km de frontières qui sont autant de murs qui séparent les africains des africains pour faire retrouver à notre continent les espaces homogènes précoloniales. Il y a bien un adage qui dit «mieux vaut tard que jamais» ; Il faut reconnaître, cependant, que le lancement de la Zlecaf le 19 Juillet 2019 à Niamey par les chefs d’état africains, après avoir été envisagé dès le sommet inaugural de l’Oua en 1963, soit 66 ans plus tard, était un vieux projet qui a mis beaucoup de temps pour devenir réalité. Les raisons de ce grand retard au plan opérationnel par rapport à la prise de conscience aux aurores de la nécessité d’intégrer les états du vieux continent, sont multiples et multiformes. Walfnet - L'info continue en temps réel, Entrée en vigueur de la ZLECAF, mieux vaut tard que jamais (Par Kadialy GASSAMA) | Walfnet - L'info continue en temps réel
  • Laissé à l'abandon et en ruine depuis des années, le grenier collectif d’Imchguiguilne a été inauguré le 6 juillet suite à sa restauration. Retour sur l’histoire et les coulisses d'un sublime vestige qui donne un aperçu de l’organisation sociale de l'époque précoloniale.  Telquel.ma, Vestige du Maroc précolonial, le grenier collectif d’Imchguiguilne restauré
  • “De nombreux clients illustres ont séjourné ici”, précise Jimmy, le propriétaire de la boutique de souvenirs de l’hôtel Continental, un imposant bâtiment emblématique de style précolonial qui domine le détroit de Gibraltar. Il énumère quelques noms : Edgar Degas, Winston Churchill, Paul Bowles… Mais tout cela, c’est de l’histoire ancienne ! Courrier international, Maroc. Pour le prestige d’un TGV made in France
  • « On est capable de faire des cours d’histoire précoloniale, coloniale et postcoloniale, alors que la colonisation, c’est soixante-huit années de notre histoire. Comment avoir accès à notre identité d’avant la colonisation ? La colonisation et la révolution marxiste-léniniste ont effacé énormément de traces de notre patrimoine culturel. Le but est de revenir à cette histoire. De retrouver la fierté de notre histoire », explique Marie-Cécile Zinsou. JeuneAfrique.com, Bénin : de Kutonu à Cotonou, une plongée dans l’histoire pour reconquérir la mémoire – Jeune Afrique
  • Certes, dans l’histoire de nos peuples, de grandes figures féminines ont joué des rôles déterminants dans la naissance, le développement et la stabilité des collectivités politiques sur le territoire burkinabè mais il faut reconnaître que d’une part ce sont des exceptions et que d’autre part elles ne sont pas socialement représentatives des femmes des communautés concernées. Ainsi donc, il semble n’y avoir d’autre place pour les femmes dans l’Etat de droit démocratique que celle où elles jouent le rôle de conseillères de l’ombre comme jadis dans nos sociétés traditionnelles précoloniales. , Femmes minoritaires à l'Assemblée nationale : Naaba Boalga invite les partis politiques à corriger une injustice - leFaso.net
  • Les chefs traditionnels n’en sont que les auxiliaires. Quel que soit le prestige de ces symboles de l’Afrique précoloniale dont certains comme à Foumban étaient à la tête de cités-Etats, de royaumes ou d’empires importants.  camer.be, World news CAMEROUN :: A PROPOS DE L’AVIS DE S. M SOKOUDJOU AU SUJET DE LA PORTE D’ENTRÉE DE FOUMBAN... :: CAMEROON CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • L’examen de l’histoire des systèmes d’appropriation de la terre au Mali, de l’époque précoloniale à nos jours, est à cet égard porteur de nombreux enseignements. The Conversation, Législation foncière au Mali : un premier pas vers la sortie de crise ?
  • L’exposition « L’éveil d’une nation, l’art à l’aube d’une Tunisie moderne (1837-1881) », organisée par la fondation Rambourg au palais Ksar es-Saïd, à Tunis, est une première à plus d’un titre. Première fois que l’Etat tunisien confie une collection et un bâtiment publics à un organisme privé pour en assurer la restauration et l’exposition ; première fois qu’une opération culturelle est montée avec un budget aussi conséquent (800 000 euros, abondé à 95 % par la fondation Rambourg) ; première fois que le palais, laissé à l’abandon depuis 1956, est ouvert à une audience qui avait oublié jusqu’à son existence ; première fois enfin que tout un pan de l’histoire précoloniale tunisienne, occulté depuis l’indépendance, est exploré. Le Monde.fr, A Tunis, une exposition réveille l’histoire précoloniale du pays
  • Contrairement à l’idée répandue selon laquelle le féminisme n’existe pas en Afrique, l’histoire de l’émancipation et de la lutte des femmes africaines pour l’égalité a commencé dès l’époque précoloniale. Des sociétés matriarcales ou matrilinéaires [dans lesquelles la transmission par héritage de la propriété, des noms de famille, et des titres relève du lignage de la mère] ont laissé des traces sur le continent avant la traite négrière et le colonialisme. Dans certaines d’entre elles, les rôles attribués aux femmes et aux hommes étaient fluctuants. Mais cette flexibilité n’a pas survécu à la rigidité imposée par le colon – armé de sa Bible, d’un fusil et d’une idée très précise et restreinte des relations hommes-femmes. Courrier international, D’hier à aujourd’hui, la puissance du féminisme africain
  • La définition de l’État-nation par l’Unesco est la suivante : « un domaine dans lequel les frontières culturelles se confondent aux frontières politiques. L’idéal pour l’État-nation est que l’État incorpore les personnes d’un même socle ethnique et culturel. » Dans l’ancien empire colonial français, les pays nouvellement indépendants ont voulu instaurer l’État-nation comme en France. Ce mimétisme est habituellement utilisé dans notre organisation sociale et politique. Cependant, nos réalités et nos organisations sociales étaient bien différentes si nous nous référons à la période précoloniale. camer.be, World news CONGO :: Congo 2021 : mettre fin à cette gangrène nommée tribalisme ! :: CONGO CONGO INFO - CONGO ACTU
  • Elle est l'autrice guadeloupéenne mondialement reconnue de la grande saga qui raconta l'empire précolonial du Mali, Ségou. Elle a longtemps enseigné aux États-Unis (Columbia), après avoir fréquenté les leaders des indépendances africaines, rencontré Malcolm X, présidé le premier comité pour la mémoire de l'esclavage, signé plus de quarante livres, dont la plupart sont traduits, et reçu le prix Nobel de littérature alternatif en 2018. Pourtant, elle est moins célèbre en France que dans le vaste monde qu'elle a sillonné. Alors, bienvenue chez Maryse Condé, dans son œuvre, de Moi, Tituba sorci... Le Point, Maryse Condé, autrice du vaste monde - Le Point
  • Gregory Mann retrace l’histoire de l’État au Sahel, entre imaginaire précolonial, structures coloniales et conflits postcoloniaux. À force de déléguer ses responsabilités à des organismes internationaux et à des ONG, celui-ci aurait hypothéqué sa souveraineté. , Le Sahel dans quel État ? - La Vie des idées
  • Comment était le Tchad avant l’époque précoloniale, coloniale jusqu’à son accession à l’indépendance ? C’est la question que certains curieux se posent. Dès lors, l’on a envie de se demander où commence l’histoire politique du Tchad ? Une problématique complexe répondre au vu de cette grandeur, immensité et complexe évènement qui ont marqué cette actuelle République du Tchad. Tchadinfos.com, Ephéméride : 1900 à 1958, la longue marche vers la proclamation de la République du Tchad – Tchadinfos.com
  • En Afrique, aux Antilles et sur le continent américain, les esclaves ont joué un rôle majeur dont l’histoire est connue grâce aux nombreux récits de vie qu’ils ont écrits ou qui furent recueillis. Le développement, après la découverte du Brésil en 1500, de la traite en droiture dans l’Atlantique Sud est étudié ainsi que l’esclavage interne précolonial dans les sociétés africaines au XIXe siècle. SudOuest.fr, Une histoire des esclaves à rebours de l’historiographie dominante
  • Lors de la découverte des côtes de l'Afrique subsaharienne au XVe siècle par les Portugais, on ne connaissait presque rien de ce continent parcouru seulement par les marchands et les voyageurs musulmans, dont les récits sont peu diffusés en Europe : on pensait que l'air y était irrespirable, qu'il n'y avait que des déserts, que les eaux se mettraient à bouillonner sitôt franchi le cap Bojador. Surprise, les Portugais découvrent des terres fertiles, des populations accueillantes. Mais la donne change à la fin du XVIIe siècle avec la traite atlantique : marins, colons, négriers véhiculent des images négatives de l'Afrique, où l'on meurt de terribles maladies, où les terres ne peuvent fournir que des hommes à exploiter. Avant la seconde moitié du XIXe siècle, qui voit l'essor de la pensée coloniale, ces textes de voyageurs correspondent à un moment précolonial, au sens où on est chronologiquement avant la colonisation, sans qu'il y ait encore d'intention coloniale. C'est un entre-deux, tout est encore possible, et ces voyageurs tentent de naviguer entre leurs clichés d'Européens et leur volonté sincère de rapporter des connaissances de ce continent inexploré. Le Point, Grenouilleau : "l'Afrique a résisté des siècles à ce temps de la colonisation" - Le Point
  • Le directeur de la Bibliothèque universitaire de Gaston Berger de Saint-Louis, Malamine Diouf, a invité mercredi les étudiants et les communautés à revisiter les «modalités d’exercice du pouvoir et les formes de gouvernance» dans l’Afrique précoloniale. S’exprimant à l’ouverture du grand forum annuel de la Bibliothèque universitaire (Bu) de l’Ugb, sous le thème «Gouver­nance, modèles de chez nous», Malamine Diouf a invité à sensibiliser les étudiants et les communautés sur ce «patrimoine scientifique et culturel peu connu». Il s’agit «d’exhumer et de valoriser objectivement la Biblio­thèque africaine», a dit le directeur de la bibliothèque, citant la Charte du Mandé, l’Université de Pire Saniakhor, le front cultuel, les sources orales, etc. qui constituent «autant de pans de ce patrimoine scientifique et culturel peu connu» et qu’il faut revisiter. Pour cette édition de son forum annuel, la Bu propose d’interroger les «modalités d’exercice du pouvoir et les formes de gouvernance dans nos royaumes avant l’ère coloniale ». «En Afrique de l’Ouest, peut-être plus que partout ailleurs sur le continent, se sont développés des Etats centralisés durables sur de vastes territoires, l’épopée des grands empires : Ghana, Mali, Djolof, Songhaï», a-t-il souligné. Dans les royaumes issus de la chute de ces grands ensembles, «on a continué à expérimenter des modalités d’exercice du pouvoir et des formes de gouvernance à la fois tributaires et originaux, dignes d’intérêt…», a-t-il ajouté. A l’occasion du forum, des traditionnalistes, des enseignants-chercheurs revisiteront quel­ques-uns de ces modèles de gouvernance, du Fuuta au Gaabu en passant par le Kajoor et le Siin. Parlant des instruments de gouvernance, M. Diouf a cité le Collège des sages, l’Assemblée des Jaraaf, le Jogo­maay, le Jawdin et Laman, qui étaient «des détenteurs de pouvoirs, constitués d’hommes de valeurs pour réguler et orienter la société africaine traditionnelle». Une communication sur le royaume du Siin, animée par Pape Massène Sène, ainsi qu’une communication sur l’Almamiya du Fuuta, par Mamadou Youry Sall et une autre sur le royaume du Kajoor, par Lamane Mbaye, sont au menu du grand forum de la Bu. , Ugb de Saint-Louis : Un forum revisite la gouvernance dans l’Afrique précoloniale | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • Loin des commémorations du génocide de 1994, le gouvernement rwandais poursuit sa rénovation d’un ancien dispositif de formation des guerriers de l’époque précoloniale. Des plus bas échelons de l’administration locale aux plus hautes sphères du pouvoir, un culte de la guerre gagne le pays. Kigali organise même la généralisation de cette tradition à sa diaspora. Le Monde diplomatique, Au Rwanda, la tradition instrumentalisée, par Thomas Riot (Le Monde diplomatique, mai 2014)
  • La bibliothèque du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) s’est enrichie avec la parution d’un ouvrage intitulé « Histoire des royaumes et chefferies au Burkina Faso précolonial ». Le mardi 19 mai 2009, le centre a procédé à son lancement officiel à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le délégué général du CNRST, le Pr Basile Guissou. , Le Burkina à l’ère précoloniale : Retour sur l’histoire des royaumes et chefferies - leFaso.net
  • De la même manière, l’apprentissage de l’histoire précoloniale et coloniale de l’Afrique ne devrait pas viser des assignations identitaires et nationalistes dans lesquelles les individus et les sociétés se renfermeraient. The Conversation, Mener le débat en classe pour faire prendre conscience de l’histoire africaine
  • Un site «intéressant» Jusqu’ici, des fouilles archéologiques menées dans les dernières décennies sur le territoire historique de Pointe-aux-Trembles n’ont pas permis de trouver de vestiges déterminants de l’époque précoloniale. Journal Métro, Plage de l’Est: des fouilles archéologiques avant de creuser
  • L’autre volet de l’exposition, situé au musée national, permet d’admirer quelques pièces de la collection personnelle de Maridas de Mariama da Silva Abdou Saleye, descendante de la chefferie de l'Arewa, ancien Etat précolonial, à l'est de Niamey. C’est suite à l’héritage de sa mère, Hadjia Antou Rahamou Toga, qu'elle a commencé une collection il y a 20 ans. Aujourd’hui, la collection comprend plus de 1000 objets et a pour objectif l’ouverture d’un Musée de la Femme et de l’Arewa. Franceinfo, A Niamey, l'exposition "Trésors du Niger" met à l'honneur le patrimoine culturel du pays
  • Garoua, capitale régionale du Nord, est l’une des premières villes du Cameroun précolonial. De par sa position centrale au sein de la vallée, Garoua joue le rôle d’une ville «carrefour». C’est un lieu de passage très fréquenté et un nœud d’articulation et de transit entre le Nord et le Sud du pays. Son périmètre communal s’étend sur près de 423 Km2 répartis entre zones urbaines et rurales avec 90% de la population qui réside dans l’aire métropolitaine qui s’étend sur les deux Communes de Garoua I et II. Actu Cameroun, Cameroun : Garoua bientôt doté d'un plan d'occupation des sols
  • Rendre aux sociétés africaines leur complexité et leur autonomie historique passe aussi par une rupture avec les visions, certes bien intentionnées mais primitivistes, d’une Afrique précoloniale paisible, vivant dans l’harmonie politique et sociale. Les acteurs africains ont aussi composé avec la nouvelle donne coloniale au regard de leurs propres rivalités et ambitions, dans des marges de manœuvre variables et souvent limitées. Leurs agendas politiques et sociaux ne se conçoivent pas uniquement par rapport au pouvoir colonial, mais aussi par rapport aux dynamiques, riches et complexes, des sociétés africaines. Le Soir Plus, Carte blanche: «Dix idées reçues sur la colonisation belge» - Le Soir Plus
  • Kiosque360. Le Sultan Moulay Hassan 1er a su, grâce à sa clairvoyance, déjouer les pires complots coloniaux visant l’unité du Maroc. Son amour de la patrie n’avait d’égal que sa haine des espions qui rôdaient autour du Maroc précolonial. fr.le360.ma, Ces espions que le Sultan Moulay Hassan 1er faisait trembler | www.le360.ma
  • L’écrivain congolais et juriste, Félix Mbanga Bimbi, vient de publier, aux éditions Presse universitaire du Congo, un manuel intitulé «Droit constitutionnel coutumier et l’institution politique de l’Afrique précoloniale», en vente à la librairie «Livre des Grands Lacs» dans la commune de Gombe. , Digitalcongo.net | L’ouvrage «Droit constitutionnel coutumier et l’institution politique de l’Afrique précoloniale» sur le marché du livre
  •  Ouologuem montre qu’il y a une continuité entre les pouvoirs pervers de l’époque précoloniale et la vénalité en actes du pouvoir colonial JeuneAfrique.com, Littérature : et si on relisait… « Le Devoir de violence » de Yambo Ouologuem ? – Jeune Afrique
  • « Il faut sortir d’une vision hiérarchisée des civilisations et partir de l’Afrique précoloniale, en enseignant aussi ce que l’Afrique a apporté à l’humanité avant la colonisation. Le fil rouge ne peut pas être celui de la mission civilisatrice de la Belgique au Congo », abonde Kalvin Soiresse Njall, l’ancien coordinateur de l’association Mémoire coloniale, qui compte bien rester très actif sur ce thème comme parlementaire. « Les référentiels actuels décrivent le nazisme et le fascisme comme des dictatures, mais pas la colonialisation. Or les valeurs démocratiques ne peuvent pas être à géométrie variable. On ne peut pas faire croire que les Congolais ont accueilli les colons à bras ouverts! » La Libre Afrique, RDC/Belgique: oui pour réformer l’enseignement de l’histoire coloniale, mais en profondeur — La Libre Afrique
  • Exit le colonisateur et la colonisation qui étaient les cibles de la contestation véhiculée par la littérature africaine de l’époque coloniale. Cette contestation de l’Occident qui allait de pair avec le souci des intellectuels africains de renouer avec les valeurs du passé précolonial étaient à l’origine du mouvement poétique de la négritude lancé dans les années 1930 par le trio Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire et Léon-Gontran Damas. La poésie de la négritude représente un moment fort et fondateur de la littérature africaine, mais elle perd sa pertinence avec l’accession des pays africains à l’indépendance. RFI, Littérature africaine: de la négritude à l'«écritude» avec Alain Mabanckou
  • Alain Portolano va présenter au public, pour la première fois, sa collection privée qiu n’a jamais été exposée. Une rare et précieuse collection de 50 sculptures africaines anciennes qu’il a patiemment recherchées et rassemblées. Des œuvres d’art d’époque révolue à contempler, de périodes précoloniale et coloniale originaires principalement d’Afrique de l’Ouest. Ces figures et masques de femmes chargés de sens, de pouvoir, sont saisissants de mystère et de gravité. Le Telegramme, Le Télégramme - Roscoff - Exposition. L’Afrique déclinée au féminin
  • Les « Pères » de l’Histoire Générale de l’Afrique : Cheikh Anta Diop.C’est de 1954 à 1960 que le jeune Cheikh Anta Diop, né en 1923, publie ses livres majeurs : Nations nègres et cultures (1954), L’Unité culturelle de l’Afrique noire (1959), L’Afrique noire précoloniale (1960), Les fondements culturels, techniques et industriels d’un futur Etat fédéral d’Afrique noire (1960). Quatre livres, plus des articles remarqués, autant de fondations sur lesquelles sera construite l’Histoire Générale de l’Afrique : le caractère nègre de l’Egypte ; le rôle primordial de l’Afrique ; l’unité culturelle du continent. Avec Boubacar Namory Keita (Université Agostinho Neto, Luanda), auteur de Contribution Endogène à l’écriture de l’Histoire de l’Afrique noire. Essai sur l’oeuvre de Cheikh Anta Diop, Luanda, Luanda, 2015.Cette émission est produite en partenariat avec l'UNESCO.  RFI, L’Histoire Générale de l'Afrique, l’outil indispensable pour inventer un futur différent et meilleur ! - Mémoire d'un continent
  • Né dans le village de Dinguiraye,  dans la région de Kayes, première capitale du Soudan français, il a fréquenté successivement le lycée Terrasson-de-Fougères à Bamako, l'université de Dakar, puis celle de Paris. C'est là qu'il obtient son doctorat d'Etat qui interrogeait un passé précolonial pour éclairer l'évolution de l'Afrique contemporaine. Avec Contribution à l'histoire politique des royaumes du Khasso dans le Haut-Sénégal, des origines à la conquête française, Sékéné Mody Cissoko choisit d'étudier les royaumes africains dans leur propre dynamique avant que l'intervention européenne ne les bouleverse (1979, édité en deux livraisons chez L'Harmattan en 1986 et 1988). Le Monde.fr, Sékéné Mody Cissoko, historien malien, militant de l'émancipation africaine

Traductions du mot « précolonial »

Langue Traduction
Anglais pre-colonial
Espagnol precolonial
Italien precoloniale
Allemand vorkolonial
Chinois 前殖民地
Arabe ما قبل الاستعمار
Portugais pré-colonial
Russe доколониальный
Japonais 植民地時代以前
Basque aurre-koloniala
Corse pre-culuniale
Source : Google Translate API

Précolonial

Retour au sommaire ➦

Partager