Pourrisseur : définition de pourrisseur, pourrisseuse

chevron_left
chevron_right

Pourrisseur, pourrisseuse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Pourrisseur, -euse, adj. et subst.a) Adj. [En parlant d'une chose ou d'une pers.] Qui corrompt moralement. Ah! l'argent, cet argent pourrisseur, empoisonneur, qui desséchait les âmes, en chassait la bonté, la tendresse, l'amour des autres! Lui seul était le grand coupable, l'entremetteur de toutes les cruautés et de toutes les saletés humaines (Zola, Argent,1891, p. 234).Suicide affreux de Dubut de Laforest, le feuilletoniste sot et pourrisseur (Bloy, Journal,1902, p. 90).b) Subst. Personne qui exerce une influence néfaste, qui corrompt. Jean-Jacques, ce mainteneur de la loi et de l'ordre chrétien, contre les pourrisseurs et les empoisonneurs de l'esprit public (Guéhenno, Jean-Jacques,1950, p. 222). [puʀisœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) 1568 « sorte de serpent venimeux » (Grevin, Des Venins, I, 13 ds Gdf.), b) 1794 fig. adj. poisons poirrisseurs de l'âme (Babeuf, Le Tribun du peuple, déc., no28, 47 ds Quem. DDL t. 11), 1897 subst. en parlant d'une personne (Zola, Paris, t. 1, p. 28); du part. prés. de pourrir, suff. -eur2*. Bbg. Malkiel (Y.). Trois ex. nouv. de la polarisation lex. en rom. Romania. 1984, t. 105, pp. 411-461.

Pourrisseur, pourrisseuse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pourrisseur \pu.ʁi.sœʁ\ masculin (pour une femme on dit : pourrisseuse)

  1. Celui qui fait pourrir.
    • La démocratie, cette grande pourrisseuse, est la maladie terrible dont nous mourons. C’est elle qui nous a fait perdre nos respects, nos obéissances, et y a substitué ses haines aveugles, ses appétits salissants, ses révoltes grossières. — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pourrisseur »

Étymologie de pourrisseur - Wiktionnaire

De pourrir avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pourrisseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pourrisseur purisœr play_arrow

Citations contenant le mot « pourrisseur »

  • L’autopourrissement de la grande pourrisseuse des démocraties ne peut que faire plaisir aux sympathisants des valeurs démocratiques et républicaines. AgoraVox, Franc-maçonnerie : crises, cris et chuchotements - AgoraVox le média citoyen
  • "la petite fonctionnaire gonflée d'autoritarisme qui a fait de Paris une vile poubelle" celui qui le dit doit être parisien, promeneur de chien et pourrisseur en chef de la ville qu'il habite sans lui apporter de bénéfice puisqu'il "ne peut plus travailler". L'Obs, « C’était le patron qu’on aimait » : l’hommage d’Anne Hidalgo à Jacques Chirac
  • Dans son livre volontairement provocateur, «Objectif zéro sale con», un professeur de management de Stanford, Robert Sutton, livre ses recettes pour venir à bout des pourrisseurs d'ambiance au bureau. Le Figaro.fr, En finir avec les «sales cons» au travail

Images d'illustration du mot « pourrisseur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pourrisseur »

Langue Traduction
Corse podre
Basque ustel
Japonais 腐った
Russe гнилой
Portugais podre
Arabe فاسد
Chinois
Allemand verfault
Italien marcio
Espagnol podrido
Anglais rotten
Source : Google Translate API

Mots similaires