La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « post-infection »

Post-infection

Définitions de « post-infection »

Wiktionnaire

Adjectif - français

post-infection \pɔs.t‿ɛ̃.fɛk.sjɔ̃\ invariable

  1. (Médecine) Qui apparaît, survient après une infection.
    • La réponse immunitaire au SARS-CoV-1, le coronavirus qui causa en 2002-2003 la pandémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et proche cousin du virus actuel, a, elle aussi, fait l’objet de travaux. Une étude ayant suivi 98 patients atteints du SRAS montre que l’immunisation post-infection dure environ deux ans, après quoi le niveau d’anticorps n’est plus détectable dans l’organisme. — (Gary Dagorn, Coronavirus et immunité : des premières pistes et beaucoup d’inconnues, dans Le Monde, 29 avril 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « post-infection »

(XXe siècle) Composé de infection et de post-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « post-infection »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
post-infection pɔstɛ̃fɛksjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « post-infection »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « post-infection »

  • Comment expliquer cette différence entre immunités naturelle et vaccinale ? En cas d'infection virale, la réponse immunitaire s'opère en deux grandes parties : les réponses humorale et cellulaire. La première est celle des anticorps, qui circulent dans l'organisme et neutralisent le virus avant qu'il n'injecte son matériel viral dans les cellules auxquelles il se lie. La réponse anticorps est dirigée contre une protéine clef, le Spike, qui permet au virus de pénétrer dans les cellules. "Ici, la vaccination fait à peu près la même chose que l'infection", décrit Jean-Daniel Lelièvre. Concrètement, la maturation des cellules B mémoires (lymphocytes B), qui conduisent à la production d'anticorps dirigés contre le virus, "se fait mieux en post-infection qu'en post-vaccination. Idem pour la réponse anticorps au niveau des muqueuses", c'est-à-dire là où le virus pénètre dans l'organisme (le nez ou la bouche), poursuit l'immunologiste, alors que les vaccins sont, eux, administrés par voie musculaire.  LExpress.fr, Covid-19 : l'immunité au virus est-elle plus efficace après un vaccin ou une infection ? - L'Express
  • En théorie, la vaccination pré ou post-infection constitue la meilleure protection, à égalité avec la triple vaccination, d'après les études. Mais la comparaison des deux situations prises isolément est malaisée. Si d'un point de vue médical le vaccin reste l'option la plus sûre, du point de vue purement scientifique, la réponse est moins évidente. Sciences et Avenir, Covid-19 : qu'est-ce qui protège plus entre l'infection et le vaccin ? - Sciences et Avenir
  • Il reste toutefois possible, et même plausible, que l’immunité post-infection diffère par certains aspects de l’immunité post-vaccinale. Ce, notamment en raison des conditions d’exposition de l’organisme à l’antigène viral (la protéine reconnue par le système immunitaire). En effet, une différence notable entre une infection respiratoire et une vaccination est le point d’entrée de cet antigène : les muqueuses respiratoires et les cellules pulmonaires d’une part, le muscle du bras d’autre part. Libération, L’immunité vaccinale dure-t-elle aussi longtemps que celle liée à une infection par le coronavirus ? – Libération

Images d'illustration du mot « post-infection »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Post-infection

Retour au sommaire ➦

Partager