La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « possédable »

Possédable

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin possédable possédables

Définitions de « possédable »

Trésor de la Langue Française informatisé

Possédable, adj.a) [En parlant d'une chose] Que l'on peut posséder, détenir. Ainsi ne sera pas le même ton diamant non possédable, lequel brillait de cette qualité (Saint-Exup., Citad.,1944, p.964).b) [En parlant d'une femme] Que l'on peut posséder, avec laquelle on peut avoir des rapports sentimentaux et charnels. J'avais beau fondre toute la matière charnelle la plus exquise pour composer, selon l'idéal que m'en avait tracé Saint-Loup, la jeune fille légère et la femme de chambre de MmePutbus, il manquait à mes deux beautés possédables ce que j'ignorerais tant que je ne les aurais pas vues: le caractère individuel (Proust, Sodome,1922, p.723). [pɔsedabl̥]. 1reattest. 1534 (Rabelais, Gargantua, éd. Calder, Screech, XXX, p.190); attest. isolée, repris dep. Boiste 1834; de posséder, suff. -able*.

Wiktionnaire

Adjectif - français

possédable \pɔ.se.dabl\

  1. Susceptible d’être possédé.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POSSÉDABLE (po-sé-da-bl') adj.
  • Susceptible d'être possédé.

HISTORIQUE

XVIe s. Possedable, Rabelais, p. 210, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « possédable »

(XVIe siècle) Dérivé de posséder, avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « possédable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
possédable pɔsedabl

Citations contenant le mot « possédable »

  • « vous n’aurez pas le Cameroun » commencez d’éjà par comprendre que le cameroun n’est pas un objet possédable et encore moins par un quelconque individu comme symbole de puissance. C’est la patrie de millions de camerounais qui ne demandent qu’à y vivrent tous dans la prospérité, l’harmonie et la paix comme dans ces pays européens où vous y aimeriez tous y vivre. Actu Cameroun, En images, la manifestation de la BAS contre Paul Biya à Lyon
  • La politique, d’abord (par son but) politique, de l’histoire passée a pu se déployer sur la base d’un rapport assuré, ne faisant plus au fond vraiment problème, à une nature certes résistante en sa passivité générale, mais maîtrisable et possédable. Or, l’exploitation surtout industrielle de celle-ci a fait surgir à notre époque la grave question écologique, dont les écologistes ne me semblent pas avoir pris toute la mesure. Sans parler d’autres dangers, nucléaire par exemple, l’agir aveugle et imprudent des hommes a suscité la menace de l’épuisement planétaire des ressources énergétiques accessibles ainsi que de la dégradation de la bio-sphère, et, à travers eux, d’une nature rendue hostile ; celle-ci pourrait d’ailleurs se montrer telle aussi en déjouant les interventions humaines, appréhendées par la bio-éthique, sur une espèce privée des fins équilibres conditionnant son humanité. Ces provocations peuvent accélérer le réveil, hélas, à terme, naturellement nécessaire, de la nature à sa violence native, d’une puissance tellement incommensurable avec toute la puissance artificielle des hommes. Hegel, une dernière fois évoqué, et qui rappelle que « la Ciel et la Terre passeront » - et d’abord comme humainement vivables -, voit dans la Terre le vivant élémentaire, fruste et en cela redoutable, simplement endormi, mais dont la veille météorologique de surface peut elle-même déjà se déchaîner ; la « grande chimie de la nature » qu’est pour Hegel le processus météorologique peut bien être le destin de toute la chimie humaine. De la sorte, après l’histoire métaphorique de la nature et de ses catastrophes, puis - celle-là apaisée - l’histoire proprement historique de l’esprit surmontant ses crises dans une nature rabaissée à être son simple milieu, son simple théâtre, voici donc peut-être venu - et le dire n’est pas forcément verser dans la mythologie - le temps du retour offensif de la nature et de la géographie au cœur de cette histoire. , La fin de l'histoire selon Hegel
  • D’autre part, on peut encore estimer, au-delà de ces catégories à priori, qu’il y a un maximum en quantité de Biens possédables. Par exemple, au XIIIème siècle, le nombre d’établissements possibles pour un artisan était limité à deux. Mais on peut encore tirer ces distinctions des contingences de l’existant, avec l’idée d’en réguler les excès. AgoraVox, Le droit de propriété, un droit naturel ? Certainement pas - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « possédable »

Langue Traduction
Anglais possessable
Espagnol posesible
Italien possessable
Allemand besitzbar
Chinois 可拥有的
Arabe ممكن
Portugais possivel
Russe possessable
Japonais 所有できる
Basque possessable
Corse pussibule
Source : Google Translate API

Possédable

Retour au sommaire ➦

Partager