La langue française

Porte-amarre

Sommaire

  • Définitions du mot porte-amarre
  • Étymologie de « porte-amarre »
  • Phonétique de « porte-amarre »
  • Images d'illustration du mot « porte-amarre »
  • Traductions du mot « porte-amarre »

Définitions du mot porte-amarre

Wiktionnaire

Nom commun

porte-amarre \pɔʁ.t‿a.maʁ\ masculin

  1. Appareil servant à lancer une amarre à un navire en détresse. — Note : Il est souvent utilisé par apposition.
    • Que faire ? Il est à portée du bout de la jetée, il a un porte-amarre à bord, et vite avec ce porte-amarre il lui lance une petite ligne, ou il en envoie sur la terre la plus voisine. — (Jules-Aimé Conseil, Guide pratique de sauvetage à l’usage des marins, Arthus Bertrand, Paris, 1863, p. 124)
    • Les bâtiments qui portent des petits canons peuvent facilement les transformer en porte-amarres. On peut aussi employer les forces de la mer et du vent, avec des flotteurs ou un cerf-volant, pour établir le va-et-vient. — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 294)
    • De là deux catégories distinctes de porte-amarres : 1° les fusils et les canons porte-amarres ; 2° les fusées porte-amarres. — (Les Engins de sauvetage à l’Exposition universelle : Les fusils et les canons porte-amarres, dans la Revue maritime et coloniale, vol. 21, 1867, page 290)
    • Les fusils, canons ou obusiers porte-amarres et autres engins de ce genre, agissant contre la direction et la violence du vent, n’atteignent que très difficilement le navire en détresse, et souvent même ne peuvent y parvenir […] — (Commandant du Puy de Podio, Le Pigeon voyageur captif, appliqué aux opérations de sauvetage, dans Le Pigeon messager ou Guide pour l’élève du pigeon voyageur et son application à l’Art militaire, Deyrolles, Paris, 1877, p. 81)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PORTE-AMARRE (por-ta-mâ-r') s. m.
  • Terme de marine. Cylindre en bois enveloppant un cordage roulé en bobine et qu'on lance à l'aide d'une bouche à feu, afin d'établir une communication de navire à navire ou de la terre à un navire. En moins de cinq minutes, le canon envoyait une flèche porte-amarre au cotre l'Épreuve, mouillé au milieu de la Seine : le va-et-vient était établi avec sa haussière, et trois hommes étaient successivement amenés de bord à terre dans la bouée de sauvetage, Monit. universel, 16 juin 1867, p. 753, 5e col. Dix-huit postes de porte-amarres à grande portée fonctionnent dans la Manche, ib. 29. nov. 1868, p. 1521, 1re col.

    Au plur. Des porte-amarre ou amarres.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « porte-amarre »

(1854) → voir porter et amarre
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « porte-amarre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
porte-amarre pɔrtamar

Images d'illustration du mot « porte-amarre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « porte-amarre »

Langue Traduction
Anglais mooring line
Espagnol línea de amarre
Italien linea di ormeggio
Allemand festmacher
Chinois 系泊缆
Arabe خط رباط
Portugais linha de amarração
Russe причальная линия
Japonais 係留索
Basque amarratzeko linea
Corse linea di amarramentu
Source : Google Translate API
Partager