La langue française

Pompiérisme

Sommaire

  • Définitions du mot pompiérisme
  • Étymologie de « pompiérisme »
  • Phonétique de « pompiérisme »
  • Citations contenant le mot « pompiérisme »
  • Traductions du mot « pompiérisme »

Définitions du mot « pompiérisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

Pompiérisme, subst. masc.Style, manière des artistes, des écrivains pompiers; p.ext., penchant pour ce qui est pompier; emphase ridicule. Alors que partout sévissait soit le fétichisme du passé, soit le plus coupable amour pour le pompiérisme des artistes français, M. F. collectionnait des Gauguin (Lhote,Peint. d'abord, 1942, p.23). [pɔ ̃pjeʀism̭]. 1reattest. 1888 (Villatte d'apr. FEW t.9, p.143b); de pompier2, suff. -isme*.

Wiktionnaire

Nom commun

pompiérisme \Prononciation ?\ masculin

  1. Style artistique académique et suranné.
    • Naguère l'artiste rebuté par la stupidité de la foule se repliait dans sa coquille, œuvrait silencieusement, en garde contre le pompiérisme odieux de son époque, attendant son heure qui sonnait toujours trop tard. Aujourd'hui tout est chahuté. Le pompier, c'est l'artiste probe, le créateur, l'amoureux des formes, l'amant de la lumière, l’homme qui travaillait. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 133)
    • Un nouveau pompiérisme affublé du costume de l’avant-garde, telle est la grande tartufferie du moment. Les mêmes qui désignent les peintres, sculpteurs et graveurs comme les australopithèques de l’art, alimentent une cuisine faisandée, véritable « marketing de l’abject » qui n’est que la duplication affligeante d’une posture vieille d’un siècle et dont le processus d’ossification a évacué le concept novateur. — (Contre le pompiérisme d’Etat, Pour la diversité ! , pétition, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pompiérisme »

 dérivé de pompier avec le suffixe -isme
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pompiérisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pompiérisme pɔmpierism

Citations contenant le mot « pompiérisme »

  • Depuis Atlanta, soit l’un des plus féconds creusets d’expériences esthétiques sur les identités plurielles de l’Amérique contemporaine (voyez la série du même nom, signée Donald Glover, ou la radicale luxuriance de sons émis dans toutes sortes de registres par sa scène musicale), nous parvenait il y a cinq ans le premier album brûlot d’un trio chargé de cette galvanisante promesse : reprendre les choses là où les tout premiers enregistrements de TV on the Radio les avaient laissées au début des années 2000 pour amalgamer souffles noirs et bruits blancs, électricité et électronique, folk urbain et fièvres gospel, en quête d’un son aux dimensions d’une révolution et d’une cathédrale à soi. Faisant feu de toutes les canoniques chapelles sudistes, de la pop et du marxisme, et du post-punk comme de la soul, Algiers inaugurait ce sillon très politisé avec un constant souci d’urgence et de puissance qui pouvait se trouver guetté çà et là par un pompiérisme de prêcheur évangéliste converti aux synthés, mais la plasticité des assauts ne laissait pas moins pantois. Libération.fr, Il est toujours temps d’Algiers - Culture / Next
  • Nouvelle adaptation ciné du fameux conte, allégée en trouble érotique et alourdie en pompiérisme visuel. Les Inrockuptibles, La Belle et La Bête
  • On sait que la caméra et le montage de Malick tendent à une certaine forme de lyrisme. Et si, dans le cas présent, il parvient presque à contredire ceux qui l’accuseraient de filmer de haut – du point de vue de Dieu –, en utilisant constamment la contre-plongée et la caméra au sol, rampant et se faufilant aux pieds des personnages, le cinéaste ne résiste pas à verser dans la sanctification pure et simple de son personnage principal, apportant par là-même une sorte de pompiérisme dans le récit. Le Suricate Magazine, [Critique ciné] Une vie cachée, le paradoxe de la pureté
  • Les artistes «de la main» — peintres, sculpteurs, graveurs — ont récemment renouvelé leurs rituelles invectives à l’encontre des œuvres contemporaines dans un texte intitulé «Contre le pompiérisme d’État, pour la diversité» (voir éditorial 381). La violence des propos traduit à l’évidence la rancœur que leur inspire «la dépossession galopante de leur statut d’artiste» face à l’hégémonie croissante de l’«esthétique néo-duchampiste [sic] alimentant un marché mondial du scandale où l’apologie de la laideur le dispute au rien, au sale et au répugnant». A l’évidence, la marginalisation sociale se combine à une profonde césure esthétique qui traverse le champ de l’art d’aujourd’hui où s’affrontent deux forces radicalement opposées, et totalement irréconciliables: d’un côté, les artistes qui créent de leurs mains des choses parfaitement catégorisées (peintures, sculptures, gravures, etc.); d’un autre côté, des artistes dits «contemporains», ou plutôt «plasticiens», qui ne sont ni spécialement peintres, sculpteurs ou graveurs, mais tout cela à la fois ou successivement, et beaucoup de choses encore. Paris Art, Une beauté processuelle

Traductions du mot « pompiérisme »

Langue Traduction
Anglais pompierism
Espagnol pompierismo
Italien pompierism
Allemand pompierismus
Chinois 脾气暴躁
Arabe pompierism
Portugais pompierismo
Russe pompierism
Japonais ポンピズム
Basque pompierism
Corse pomi
Source : Google Translate API
Partager