La langue française

Polyploïde

Sommaire

  • Définitions du mot polyploïde
  • Étymologie de « polyploïde »
  • Phonétique de « polyploïde »
  • Citations contenant le mot « polyploïde »
  • Traductions du mot « polyploïde »

Définitions du mot « polyploïde »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLYPLOÏDE, adj.

BIOLOGIE
A. − [En parlant du noyau d'une cellule animale ou végét. et, p.méton., d'une cellule, d'un individu ou d'une espèce] Où le nombre de chromosomes est un multiple du nombre normal. En raison de leur origine hybride ou mutationnelle, les plantes fruitières sont fréquemment polyploïdes (Boulay, Arboric. et prod. fruit.,1961, p.45):
. Dans de nombreuses espèces, surtout appartenant au règne végétal, on a signalé l'existence d'individus qui portent, non pas deux stocks de chromosomes, comme les individus normaux, mais trois, quatre, cinq, six, et même davantage. Ces individus à stocks multiples sont appelés polyploïdes [it. ds le texte] (...). Les individus polyploïdes ont pour origine quelque anomalie survenue au cours de la formation des cellules sexuelles, ou bien tout au début du développement de l'oeuf. J. Rostand, Les Idées nouv. de la génét.,1941,p.43.
Empl. subst. masc. Sujet polyploïde. De tels polyploïdes (...) sont fréquents dans le règne végétal, où ils constituent des variétés robustes et ornementales (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét.,1936, p.53).
B. − Relatif à la polyploïdie ou à la polyploïdisation. La nature polyploïde des plantes fruitières entraîne des conséquences importantes quant à la fertilité du pollen (Boulay, loc. cit.). Depuis 1937 on sait provoquer expérimentalement des mutations polyploïdes (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 2, 1964, p.706).
Prononc.: [pɔliplɔid]. Étymol. et Hist. 1931 adj. (Plantefol, Bot. et biol. végét., t.2, p.587); 1936 subst. (Cuénot, J. Rostand, loc. cit.). Terme sc. créé en all. polyploid «id.» 1916 (H. Winkler, in Zeitschr. f. Bot. VIII, 422 ds NED Suppl.2), à l'aide de l'élém. poly-, gr. π ο λ υ-, de π ο λ υ ́ ς «nombreux» et de la finale -ploid, de haploid, v. haploïde. Cf. l'angl. polyploid de même sens dep. 1920 ds NED Suppl.2.
DÉR.
Polyploïdie, subst. fém.Multiplication globale des chromosomes; état d'un noyau, d'une cellule, d'un organisme, d'une espèce polyploïde. Polyploïdie expérimentale. Chez les animaux, (...) la polyploïdie (...) est beaucoup plus rare que dans le règne végétal (Cuénot, J. Rostand, loc. cit.). Depuis la découverte (...) des effets de la colchicine, la polyploïdie a fait l'objet de recherches extrêmement fécondes (Hist. gén. sc.,t.3, vol. 2, 1964, p.766). [pɔliplɔidi]. 1reattest. 1931 (Plantefol, loc. cit.); de polyploïde, suff. -ie*; cf. l'all. polyploidie «id.» 1910 (E. Strasburger, in Flora C. 406 d'apr. NED Suppl.2, s.v. poliploid), et l'angl. polyploidy dep. 1922, ibid.

Wiktionnaire

Adjectif

polyploïde

  1. (Génétique) Qui contient plusieurs fois le nombre haploïde (N) de chromosomes.
    • Dans un certain nombre de complexes polyploïdes, l'aire du taxon diploïde ancestral n'est pas limitée à une des deux chaînes, mais elle est pyrénéo-alpienne. — (Revue de botanique, nouvelle série: N° 74 à 84, Société botanique de Liège, Éditions de Lejeunia, 1974, p.33)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « polyploïde »

Mot composé avec le préfixe poly- et le radical de di-ploïde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « polyploïde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
polyploïde pɔliplɔid

Citations contenant le mot « polyploïde »

  • La polyploïdie est plus fréquente chez les végétaux que les animaux. Chez les animaux, il est possible de créer artificiellement des cellules polyploïdes. Le rat Pipanacoctomys aureus est un mammifère tétraploïde ; l'écrevisse marbrée est triploïde. En aquaculture, l'huître triploïde présente un intérêt commercial ; comme elle produit peu de gamètes, elle concentre son énergie sur la croissance. Futura, Définition | Polyploïdie | Futura Planète
  • En réalité, on peut s’interroger sur la soudaine reprise de cette controverse, pourtant largement dépassée depuis l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne du 25 juillet 2018. En précisant que toutes les techniques de mutagenèse, – et donc également de fusion cellulaire ou d’induction polyploïde – produisent des OGM, certains ayant l’obligation d’être réglementés par la directive 2001/18 et d’autres étant exempts,  –, la Cour a confirmé que de très nombreuses variétés cultivées en agriculture bio depuis des années sont bel et bien des OGM. Un sujet que les partisans de l’agriculture biologique tentent farouchement de dissimuler au grand public, tendance dans laquelle s’inscrit de toute évidence l’article de Jahier et de Rolland, qui semblent dérangés par le fait qu’il n’y a rien de plus « banal » qu’une plante génétiquement modifiée, que ce soit par transgenèse, par mutagenèse ou par toute autre technique artificielle. , Réponse d’A&E à la revue Sesame au sujet du blé Renan -
  • Celle-ci, combinée au transfert de gènes entre populations, bien plus rapide que celui des diploïdes, octroierait aux polyploïdes une capacité d'adaptation accrue. Dès lors, ces grenouilles polyploïdes vivent dans des milieux plus extrêmes, dont les régions les plus chaudes d'Australie. « Où les précipitations sont moins prévisibles, détaille Ian Brennan. Les diploïdes de Neobatrachus pourraient subir les premiers impacts de la perte d'habitat induite par le climat, tandis que les espèces polyploïdes semblent éviter ce sort. »  Futura, Brève | Les grenouilles avec plus de chromosomes s'adaptent mieux aux aléas climatiques
  • À noter qu'il existe des organismes polyploïdes possédant 3, 4, voire 16 chromosomes homologues dans une cellule, notamment chez les plantes cultivées. En effet, une cellule polyploïde est plus grande avec un pourcentage en eau plus élevé qu'une cellule diploïde. Le blé sauvage est ainsi naturellement diploïde, mais le blé tendre, qui sert notamment à fabriquer le pain, est hexaploïde. Futura, Définition | Diploïde - Polyploïde | Futura Santé
  • Or de nombreuses variétés ont été mises au point dès les années 50 par induction polyploïde. Faut-il toutes les interdire en agriculture biologique, au risque de n’avoir plus rien à cultiver ? Inf'OGM, OGM ou pas ? Le point sur le blé Renan - Inf'OGM
  • En 2001, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a, dans un avis, répondu à la question de « l’équivalence des huîtres triploïdes par rapport à des organismes diploïdes ou “sauvages” ». Tout d’abord, elle rappelle que « près de la moitié des espèces végétales sont polyploïdes » mais que « la polyploïdie naturelle est plus rare chez les animaux ». Actuellement, seules les huîtres et les truites sont modifiées pour devenir triploïdes. Pour les risques potentiels de ce nouveau produit, l’Afssa regrette que les études de l’Ifremer ne soient pas publiées et conclut que « dans l’état actuel des données disponibles, [...] le caractère polyploïde des huîtres ne paraît pas constituer en lui-même un facteur de risque sanitaire au regard de l’existence de ce phénomène, à l’état naturel dans les règnes animal et végétal, et de son recul d’utilisation à des fins d’amélioration des espèces ; […] les huîtres triploïdes sont consommées depuis de nombreuses années, sans qu’aient été rapportés d’incidents particuliers liés à leur consommation. Cependant, aucune donnée disponible ne permet d’évaluer si l’incidence des toxi-infections alimentaires observées après consommation d’huîtres est différente entre des huîtres triploïdes et diploïdes ». L’Afssa reconnaît, dans son avis, qu’il y a peu de données bibliographiques « qui con-cernent les triploïdes issues d’un croisement tétraploïdes / diploïdes » et pas de données disponibles sur le pouvoir potentiel accumulateur des huîtres triploïdes comparé aux diploïdes en fonction des conditions de milieu et vis-à-vis des polluants de l’environnement ». Ainsi, l’Afssa recommande-t-elle, d’une part, « d’étudier de manière comparative, [...], les capacités de bioaccumulation et de dépuration des huîtres triploïdes et diploïdes vis-à-vis des métaux lourds, des bactéries et des phycotoxines [toxine produite par les algues], en prenant en compte l’influence des perturbations liées aux facteurs environnementaux » ; et d’autre part, dans l’attente de ces résultats, « un renforcement des contrôles sanitaires sur les zones de production d’huîtres triploïdes à l’égard des contaminants de l’environnement ». Mais interrogé par Inf’OGM, un responsable du comité national de la conchyliculture (CNC) nous informe qu’à sa connaissance, aucun plan de surveillance particulier n’a été imposé. Inf'OGM, Huître triploïde : une « manipulation » bien (...) - Inf'OGM
  • Ce conservatoire est d’abord un concentré d’amitiés et de passions. Celles unissant le maire de Josselin, Joseph Séveno, Christian Hays, amateur de plantes et Marc Colombelle. Car les rhododendrons qui sont plantés à Josselin ont une particularité : ce sont des variétés polyploïdes, uniques, obtenues par Marc Colombelle. Petite explication en version courte. Les rhododendrons sont en principe des variétés diploïdes, c’est à dire qu’ils possèdent deux jeux de chromosomes. Mais il en existe certains qui ont un nombre plus important de chromosomes (3, 4, voire parfois 5) qui sont donc appelés polyploïdes. Il s’agit d’exceptions naturelles, rarissimes, des « erreurs de la nature ». Or, ces polyploïdes présentent des caractéristiques étonnantes et spectaculaires. Plus grands, plus beaux, plus forts… « Disons qu’il y a la même différence entre un diploïde et un polyploïde qu’entre moi et Schwarzenegger et ce de façon naturelle », résume Marc Colombelle. Les Infos du Pays Gallo, Josselin. Le conservatoire du rhododendron s'enrichit encore - Les Infos du Pays Gallo

Traductions du mot « polyploïde »

Langue Traduction
Anglais polyploid
Espagnol poliploide
Italien poliploide
Allemand polyploid
Chinois 多倍体
Arabe متعدد الصبغيات
Portugais poliploide
Russe полиплоидных
Japonais 倍数体
Basque polyploid
Corse polyploide
Source : Google Translate API
Partager