La langue française

Poivrière

Sommaire

  • Définitions du mot poivrière
  • Étymologie de « poivrière »
  • Phonétique de « poivrière »
  • Citations contenant le mot « poivrière »
  • Images d'illustration du mot « poivrière »
  • Traductions du mot « poivrière »

Définitions du mot « poivrière »

Trésor de la Langue Française informatisé

POIVRIÈRE, subst. fém.

A. − Lieu planté de poivriers. (Dict. xixeet xxes.).
B. − Synon. de poivrier (v. ce mot B).Elle a éternué dans la poivrière... Tout le monde se marrait finalement... Et puis ça emportait la gueule... elle avait eu la main lourde avec le piment (Céline, Mort à crédit, 1936, p.649).Olivier renversa une poivrière et sa confusion fut extrême (Druon, Gdes fam., t.1, 1948, p.147):
. Mais le film triompha par son gag fameux qu'avaient annoncé, dans deux films Édison, la poivrière agitée par un garçonnet sous le nez de Fred Ott et le verre de bière lancé sur un policeman dans la Nouvelle scène de bar. Sadoul, Cin., 1949, p.21.
P. anal. Guérite de maçonnerie à toiture pointue en forme de cône, placée à l'angle d'un bastion, sur le faîte d'un mur. Difficilement, le petit garçon peut reconnaître, au travers des fantômes, les perrons larges, les portes de chêne, les bâtiments de l'aile droite et la croix de fer qui domine, au pinacle de l'oratoire, deux poivrières enveloppées de vigne, les bâtiments de l'aile gauche et la tour massive pointant sa girouette dans l'azur (Adam, Enf. Aust., 1902, p.79).
En poivrière. [En parlant d'une construction] Conique ou surmontée d'un toit en forme de cône. Tours en poivrière. Les carillons s'égrenant en des chapelets d'harmoniques bulles sur les rues tortueuses et serrées aux tourelles en cornets, aux pignons en poivrières (Huysmans, Là-bas, t.1, 1891, p.64).Habillés des tuiles de leur château ou du crépi de leur église, la tête branlante dépassant à peine la voûte ou le corps de logis, et seulement pour se coiffer du lanternon normand ou des colombages du toit en poivrière, ils avaient l'air d'avoir sonné le rassemblement de tous les jolis villages échelonnés ou dispersés à cinquante lieues à la ronde et de les avoir disposés en formation serrée (Proust, Sodome, 1922, p.786).
C. − Arg., vieilli. Prostituée. −Allons, silence, crapules! par respect pour les nobles étrangers, exclama l'ivrogne qui avait donné la main au Préfet. −Je m'en f...iche, vieux musée de cire! brame une poivrière à la tignasse grisonnante et ébouriffée (Macé, Joli monde, 1887, p.101).
Prononc. et Orth.: [pwavʀijε:ʀ]. Ac. 1718: -iere; dep. 1740: -ière. Étymol. et Hist.1. 1718 «petite boîte à compartiments disposée sur la table, contenant le poivre et autres épices» (Ac.); 1755 «ustensile de table contenant du poivre» (Inventaire d'Oudry [peintre du roi] ds Havard); 2. 1834 p.anal. de forme «guérite en maçonnerie suspendue à l'angle d'un ouvrage de fortification» (Boiste); 1842 châtelets à poivrières (Hugo, Rhin, p.45); 3. 1842 «plantation de poivriers» (Ac. Compl.). Dér. de poivre*; suff. -ière*. Fréq. abs. littér.: 20.

Wiktionnaire

Nom commun

poivrière \pwa.vʁi.jɛʁ\ féminin

  1. (Agronomie) (Biogéographie) (Ethnobiologie) Lieu planté de poivriers.
    • Elle est légèrement en progression à Hatiên et Phuquôc, non par extension des superficies cultivées, mais parce que de jeunes poivrières, non évaluées lors du dernier recensement, sont actuellement en plein rapport.— (Les produits coloniaux et le matériel colonial : congrès et exposition de 1926 / Institut colonial de Marseille, 1926, page 56)
    • À la différence de ce qui s’est passé avant la deuxième guerre mondiale, les bas cours ne se maintinrent pas pendant de nombreuses années, et avec l’assainissement de la situation par la liquidation à vil prix d’un certain nombre de poivrières, la pipériculture continua de se maintenir dans des conditions plus ou moins acceptables selon le degré d’endettement des cultivateurs.— (J. Mahiket Etude économique et culturale du poivre au Cambodge in L’Agronomie tropicale : publication mensuelle du Ministère des colonies (Direction de l'agriculture, de l'élevage et des forêts), 1955)
    • Pour un hectare de caféier, on peut espérer obtenir entre 1,5 et 2 tonnes alors qu’une poivrière en pleine maturité donne aux alentours de 4 à 5 tonnes.— (Frédéric Fortunel, Le café au Viêtnam: de la colonisation à l'essor d'un grand producteur mondial, L'Harmattan, 2000, page 80)
    • Il s’agissait d’une culture exigeant de forts investissements, puisque le poivrier rapporte seulement après cinq ans et que les dépenses d’établissement sont considérables; il faut soigneusement entretenir la fertilité, ce qui, à Kampot, s’obtient avant tout en apportant à la poivrière la terre végétale prélevée sur des forêts avoisinantes; cet apport peut atteindre 150 kilogrammes par mètre carré et par an : il n’est pas surprenant qu’après une trentaine d'années la poivrière se trouve surélevée par rapport au terrain environnant.— (Pierre Gourou, Leçons de géographie tropicale, 2018, page 273)
  2. Petite boîte à divers compartiments, où l’on met du poivre, de la muscade, etc.
  3. (Plus ordinairement) Ustensile de table, de la même forme que les salières, dans lequel on met le poivre ; et qui peut se présenter comme un petit vase cylindrique ou piriforme, dont l’extrémité est percée d’un petit trou, et que l’on secoue pour saupoudrer de poivre les aliments.
    • 67 - Salière et poivrière en forme de coq et poule en argent.— (Arthur Bloche, Bijoux, argenterie artistique et de table, marbres, bronzes, porcelaines, faïences, meubles anciens et de styles, 1885, page 9)
  4. (Architecture) Guérite de maçonnerie placée à l’angle d’un bastion, sur le faîte du mur.
    • Le château déshonoré vit ses tours en poivrière rasées. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • …, et aux deux angles antérieurs qui couvraient le côté du lagon, maître Mac Nap se chargea de construire deux petites poivrières en bois, très convenables pour abriter des hommes de garde. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Et Thérèse, se rappelant l’aimable vieillard qui avait voulu finir glorieusement par elle sa vie galante, tourna la tête et regarda le Guerric, dressant sur les cimes grises des chênes ses quatre tours en poivrières. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 303)
  5. (Arme à feu) Type d’arme à feu à canons tournants, ancêtre du révolver, vers 1830.
  6. (Argot) (Désuet) Palais de justice.(note : Probablement du fait que le palais de justice de Paris possède deux tours en poivrière.)
    • on l’a coffré… et il a passé [sic] à la poivrière. — (Charles-Henry Hirsch Le tigre et le coquelicot, Éd. Librairie Universelle, Paris 1905)

Forme d’adjectif

poivrière \pwa.vʁi.jɛʁ\

  1. Féminin singulier de poivrier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POIVRIÈRE. n. f.
Petite boîte à divers compartiments, où l'on met du poivre, de la muscade, etc. Il se dit, plus ordinairement, d'un Ustensile de table, de la même forme que les salières, dans lequel on met le poivre; et d'un Petit vase cylindrique ou piriforme, dont l'extrémité est percée d'un petit trou, et que l'on secoue pour saupoudrer de poivre les aliments.

POIVRIÈRE, en termes de Fortification, désigne une Guérite de maçonnerie placée à l'angle d'un bastion, sur le faîte du mur. Tour en poivrière, Tour ronde surmontée d'un toit en cône.

Littré (1872-1877)

POIVRIÈRE (poi-vri-è-r') s. f.
  • 1Boîte à divers compartiments où l'on met du poivre, de la muscade, etc.
  • 2Ustensile de table en forme de salière, dans lequel on sert le poivre.
  • 3Petit vase de forme cylindrique fermé par un couvercle conique percé, à son sommet, d'un petit trou, et que l'on secoue pour poivrer.
  • 4Lieu planté en poivriers
  • 5 Terme de fortification. Se dit d'une guérite de maçonnerie placée à l'angle d'un bastion, sur le faîte du mur.

    Tour en poivrière, tour ronde, surmontée d'un toit en cône. Les vieilles tours en poivrière en bordure sur le quai de l'Horloge [à Paris], J. des Débats, 24 sept. 1868.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « poivrière »

Poivre ; prov. pebrareria, commerce de poivre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de poivre avec le suffixe -ière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poivrière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poivrière pwavrjɛr

Citations contenant le mot « poivrière »

  • En descendant au Foirail, le Vieux Palais, château "Renaissance" a été édifié en 1572 par les soins de "Noble Bernardin de la Valette", capitaine au service des seigneurs de Calmont durant les guerres de religion. On remarque notamment ses fenêtres à meneaux, sa tour en poivrière, et sa loggia dominant le Lot. Abritant l’association "Renaissance du Vieux Palais", il accueille des artistes en résidence avec appartements et salles d’exposition. centrepresseaveyron.fr, Espalion : une agréable balade dans le quartier du Foirail - centrepresseaveyron.fr
  • Commençons la balade par Avignonet-Lauragais. Situé sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, ce village plein de charme borde le canal du Midi. A ne pas manquer : l’église gothique Notre-Dame-des-Miracles, les vestiges d’un rempart et d’un château fort, et la surprenante Tour "poivrière". Autre arrêt à Auriac-sur-Vendinelle. Cette ancienne villa gallo-romaine s’est développée autour de son château. Dans la chapelle de Noumérens, de style roman, on observera un incroyable fragment de sarcophage datant du VIIIe siècle. Et il ne faut pas manquer non plus Saint-Rome. Ce petit village attire les curieux avec ses maisons insolites aux architectures très variées (mauresque, flamand, scandinave…). Au total, une vingtaine de bâtiments ont été construits au milieu du XIXe siècle par le Marquis de la Panouse. Enfin Fanjeaux, le village de Saint-Dominique. Cette cité médiévale accrochée à un piton rocheux a été l’un des grands bastions du catharisme dans le Lauragais. C’est dans ce repaire d’"hérétiques" que s’est installé en 1206 Dominique de Guzman, futur Saint-Dominique. ladepeche.fr, Entre canal et collines - ladepeche.fr
  • Il était une fois un petit théâtre dans un bien bel endroit, le Théâtre de la poivrière à Saint Astier, un lieu atypique ou les artistes peuvent jouer et faire des résidences! Un lieu crée par Jean-Paul Rollin. France Bleu, Le Théâtre de la poivrière à Saint Astier
  • L’édifice, orienté est-ouest, présente une grande aile de “porterie”, le logement du concierge, basse et allongée avec à chaque extrémité une tour ronde à poivrière. , Culture - Loisirs | Valveron doit beaucoup à ses seigneurs
  • Découvrez ce château datant du XVIe s, de plan carré entouré de 4 tours rondes à toiture de poivrière. Un perron, une porte élégante surmontée d’un balcon et de larges fenêtres ont été ajoutés au XVIIIe s. Réservation obligatoire à l’Office de Tourisme de l’Ouest des Vosges : 03 29 94 10 95. De 2 à 9 personnes. Port du masque conseillé. , Chateau de Sandaucourt : Visite guidee a Sandaucourt

Images d'illustration du mot « poivrière »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poivrière »

Langue Traduction
Anglais pepper pot
Espagnol pimentero
Italien pentola di pepe
Allemand pfefferstreuer
Chinois 胡椒罐
Arabe وعاء الفلفل
Portugais pote de pimenta
Russe горшок с перцем
Japonais コショウ鍋
Basque piper potea
Corse pignotta
Source : Google Translate API
Partager