La langue française

Poétiquement

Sommaire

  • Définitions du mot poétiquement
  • Étymologie de « poétiquement »
  • Phonétique de « poétiquement »
  • Citations contenant le mot « poétiquement »
  • Traductions du mot « poétiquement »

Définitions du mot « poétiquement »

Trésor de la Langue Française informatisé

POÉTIQUEMENT, adv.

D'une manière poétique; du point de vue de la poésie ou conformément aux lois de celle-ci.
A. − [Caractérise un procès ou un prédicat]
1. [Corresp. à poétique1A 2, 3, 4 et B 1, 2] S'exprimer poétiquement; décrire poétiquement un paysage, une scène. L'impossibilité [pour le poète] de réduire à la prose son ouvrage, celle de le dire ou de le comprendre en tant que prose sont des conditions impérieuses d'existence, hors desquelles cet ouvrage n'a poétiquement aucun sens (Valéry, Variété III, 1936, p.51).C'est sur le plan de la rêverie et non sur le plan des faits que l'enfance reste en nous vivante et poétiquement utile. Par cette enfance permanente, nous maintenons la poésie du passé (Bachelard, Poét. espace, 1957, p.33):
1. J'avais crayonné mille fois de ces têtes si poétiquement folles, si inventrices dans leur audace, de ces maîtresses têtes fêlées qui vous décochent tout un roman dans une oeillade, et qui ne marchent dans la vie que par flots et par secousses, comme des sirènes ondoyantes. Musset, Confess. enf. s., 1836, p.107.
En partic.
Conformément à l'idéal de beauté, de charme, de délicatesse propre à la poésie Combien le Dieu des Chrétiens est poétiquement supérieur au Jupiter antique (Chateaubr., Génie, t.2, 1803, p.485).Cette image de douceur [scène de Michaëla dans Carmen] (...) est rendue (...) dans l'accompagnement, par ces trois notes du cor d'harmonie, dont (...) la moitié [est] si poétiquement voilée (Combarieu, Rapp. mus. et poés., 1894, p.93):
2. La partition est d'une haute valeur, elle la doit à sa parfaite convenance au sujet féerique qui porte à la scène, autour du Petit Poucet, les plus jolis contes de Perrault poétiquement liés ensemble par Jacques Chenevière. Dumesnil, Hist. théâtre lyr., 1953, p.210.
[P. réf. à la «poésie pure», avec une sensibilité particulière à l'égard de ce qui est «pur» en ce sens spécial] :
3. ... le pur. Un second sens (...) gros des significations les plus riches; sens non formulé, non formulable, que seuls, je ne dis pas comprennent, mais saisissent, palpent, s'approprient soit le poète lui-même, soit les heureux qui lisent poétiquement. Bremond, Poés. pure, 1926, p.97.
P. anal.
D'une manière inspirée; en poète Delphine ne vivait poétiquement que par ses rêves. Elle me les racontait chaque jour avec précision (Morand, Tendres stocks, 1921, p.80).Celui qui ne sent pas la musique poétiquement est au-dessous d'elle (Lasserre, Philos. goût mus., 1922, p.103).Plus poétiquement, Magistri, cité par Victor Hugo, pensait qu'on pouvait, tout simplement, tirer l'or du feu en prononçant certains nom de femme «au charme doux et mystérieux» (Caron, Hutin, Alchimistes, 1959, p.163).
D'une manière touchante, émouvante ou agréable Aime, au jardin du soir, la brise faible et triste, Qui poétiquement fait se rider le coeur (Noailles, Forces étern., 1920, p.218).C'est (...) la base fragile de l'astrologie, qui eut l'idée géniale de rebaptiser les douze signes du zodiaque et de les remplacer poétiquement par les douze maisons du ciel (Boll, Qq. sciences captivantes, 1941, p.194).Le train pris au piège [par la prairie] sifflait, sifflait lamentablement; le sifflement lointain se traînait si poétiquement (Sartre, Sursis, 1945, p.197).
2. [Corresp. à poétique1A 1 et à poétique2] Conformément aux lois de la poésie ou encore au génie de tel poète en particulier. Le poète a le droit d'exiger de l'acteur qu'il se mette, en effet, tout entier dans le rôle qui lui est donné, sans y ajouter du sien, et qu'il se comporte ainsi que l'auteur l'a conçu et poétiquement développé (Arts et litt., 1936, p.64-12).
B. − [P. oppos. à ce qui est trivial, prosaïque; caractérise l'ensemble d'un énoncé, dans un empl. antinomique explicite] Ne pouvant pas être voltairiens, parce qu'en ce genre tout a été dit et bien dit, nos écrivains sentent, poétiquement parlant, qu'il faut se jeter dans le parti contraire pour réveiller les esprits et produire quelque effet (Delécluze, Journal, 1825, p.215).
Prononc. et Orth.: [pɔetikmɑ ̃]. Littré: ,,Dans la prononciation ordinaire, de quatre syllabes``: [pwetikəmɑ ̃]. V. poème. Ac. v. poésie. Étymol. et Hist.1. Ca 1460 «d'une manière poétique; en vers (p.oppos. à: en prose)» (G. Chastellain, Exposition sur vérité mal prise ds OEuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t.6, p.245); 2. xves. «de façon fabuleuse, imaginaire, figurée» (Commentaire de Copenhague de l'Ovide moralisé, éd. C. De Boer, t.5, p.388); 3. 1558 «du point de vue de la poésie, d'une façon inspirée» (E. Jodelle, Rec. des Inscriptions ds OEuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t.1, p.241); 4. 1671 «dans la langue de la poésie» (Mmede Sévigné, Corresp., 3 mars, éd. R. Duchêne, t.1, p.175). Dér. de poétique1*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 94.

Wiktionnaire

Adverbe

poétiquement \pɔ.e.tik.mɑ̃\

  1. D’une manière poétique.
    • Platon philosophe poétiquement, et mêle la fable dans la théologie — (Jean-Louis Guez de Balzac, 1er disc. s. la cour.)
    • J’aime mieux m’occuper de la vie que vous faites présentement ; cela me fait une diversion, sans m’éloigner pourtant de mon sujet et de mon objet, qui est ce qui s’appelle poétiquement l’objet aimé — (Marquise de Sévigné, 3 mars 1671.)
    • Que, depuis le moindre phénomène jusqu’au plus grand, rien ne peut être savamment examiné ou poétitiquement dépeint sans cette hauteur d’esprit qui fait voir l’ensemble en décrivant les détails — (Germaine de Staël, De l’Allemagne, 1810-1813, III, 8)
  2. En fait de poésie.
    • Le dieu des chrétiens est poétiquement supérieur au Jupiter antique — (François-René de Chateaubriand, Le Génie du Christianisme, 1802, II, V, 5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POÉTIQUEMENT. adv.
D'une manière poétique. Cela est dit poétiquement. S'énoncer poétiquement.

Littré (1872-1877)

POÉTIQUEMENT (po-é-ti-ke-man ; dans la prononciation ordinaire, de quatre syllabes : poé-ti-keman) adv.
  • D'une manière poétique. Platon philosophe poétiquement, et mêle la fable dans la théologie, Guez de Balzac, 1er disc. s. la cour. J'aime mieux m'occuper de la vie que vous faites présentement ; cela me fait une diversion, sans m'éloigner pourtant de mon sujet et de mon objet, qui est ce qui s'appelle poétiquement l'objet aimé, Sévigné, 3 mars 1671. Que, depuis le moindre phénomène jusqu'au plus grand, rien ne peut être savamment examiné ou poétitiquement dépeint sans cette hauteur d'esprit qui fait voir l'ensemble en décrivant les détails, Staël, Allem. III, 8.

    En fait de poésie. Le dieu des chrétiens est poétiquement supérieur au Jupiter antique, Chateaubriand, Génie, II, V, 5.

HISTORIQUE

XVIe s. Je tiens… que qui a dans l'esprit une vive imagination et claire, il la produira… et, comme disoit celuy là, aussi poetiquement en sa prose, Montaigne, I, 188.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « poétiquement »

Poétique, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de poétique avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poétiquement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poétiquement pɔetikœmɑ̃

Citations contenant le mot « poétiquement »

  • Dans le cadre de la programmation des Jeudis de l’été, un envol de clown – poétiquement incorrect, intitulé Frigo (Opus 2), par la Cie Dis bonjour à la dame, aura lieu aujourd’hui. Frigo, personnage corrosif et attachant s’éprend d’un projet aussi absurde que vital : celui de décoller. Harnaché à son fidèle acolyte, son réfrigérateur transformé en fusée. , Muzillac. Les jeudis de l’été : « Frigo » (Opus 2) au programme aujourd’hui - Vannes.maville.com
  • Je ne suis pas né quelque part ; je suis né dans le fluide. Mon père était marinier sur la Garonne. Il vivait sur une drague d’où il extrayait le sable et les cailloux. Par conséquent, j’ai passé mon enfance sur les bateaux. J’ai même navigué « prénatal », car un jour d’inondation dramatique de la Garonne, mon père a sauvé ma mère, qui était enceinte de moi, en la sortant de la maison avec son bateau. Je porte en moi ce lien fondamental à l’eau, qui est un élément très différent de la terre. Cela a-t-il eu une répercussion sur ma façon de penser le monde ? Je ne sais pas. Mais disons à tout le moins que c’est une façon de m’y inscrire poétiquement. Sciences Humaines, «Philosopher, c'est inventer» Rencontre avec Michel Serres
  • Récit musical poétiquement engagé, libre adaptation du roman de Michael Ende. Naration: Sylvenn Conan – Musique : Nikolaus Resler. Unidivers, Momo et la Source du temps Saint-Vincent-de-Barrès lundi 20 juillet 2020

Traductions du mot « poétiquement »

Langue Traduction
Anglais poetically
Espagnol poéticamente
Italien poeticamente
Allemand poetisch
Chinois 诗意地
Arabe شاعري
Portugais poeticamente
Russe поэтически
Japonais 詩的に
Basque poetikoki
Corse poeticamenti
Source : Google Translate API
Partager