La langue française

Pochetée

Sommaire

  • Définitions du mot pochetée
  • Étymologie de « pochetée »
  • Phonétique de « pochetée »
  • Citations contenant le mot « pochetée »
  • Images d'illustration du mot « pochetée »
  • Traductions du mot « pochetée »

Définitions du mot « pochetée »

Trésor de la Langue Française informatisé

POCHETÉE, subst. fém.

A. − Vieilli, région. (Canada). Contenu d'une poche, d'un sac notamment de céréales. (Dict.xxes.).
B. − Populaire
1. Loc. verb., fam. En avoir une bonne pochetée. Être stupide. Synon. en tenir une couche*.C'est toi qui en as une, de pochetée, et une belle, répondis-je à cet imbécile (...). Voilà trois ans, en effet que je couche avec la femme de Saimpol-Hépié (Courteline, Conv. Alceste,Turc, 1894, p.168).
2. [Terme d'injure] Personne stupide et bornée. Pauvre pochetée! D'où qu'tu sors? T'es échappé d'un vase de Chine? −J'suis pas pus bête equ'toi, mon gars! −C'est pas qu't'es bête, c'est qu't'es marteau! (Benjamin, Gaspard,1915, p.29).Tu peux pas regarder devant toi, pochetée? T'as pas les yeux en face des trous? (Sartre, Mort ds âme,1949, p.202).
Prononc.: [pɔ ʃte]. Étymol. et Hist. V. pocheter. Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Darm. 1877, p.94.

Wiktionnaire

Nom commun

pochetée \pɔʃ.te\ féminin

  1. Pochée.
    • Nous allons effectuer dans trois heures une escale à Southampton, grogna le marin, toutes ces pochetées n'ont qu'à descendre et faire route sur Londres en chemin de fer ou en autocar. — (Jean Ray, Harry Dickson, La Flèche fantôme, 1932)
    • Mon grand-oncle, le bonhomme José Corriveau, quʼavait une pochetée de grain à faire moudre, y était entré sus le soir, et avait dit à Joachim Crête : — Tu viens à la messe de Mênuit sans doute ? — (Aurélien Boivin, Les meilleurs contes fantastiques québécois du XIXe siècle, 2001)

Forme de verbe

pochetée \pɔ.ʃə.te\

  1. Participe passé féminin singulier de pocheter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POCHETER. v. tr.
Serrer, porter pour quelque temps dans sa poche. Il ne se dit proprement qu'en parlant de Certaines choses bonnes à manger, qu'on croit rendre meilleures en les portant quelque temps dans la poche. Pocheter des olives, des truffes. Des pommes d'api pochetées.

Étymologie de « pochetée »

 Dérivé de pochette avec le suffixe -ée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pochetée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pochetée pɔʃœte

Citations contenant le mot « pochetée »

  • Fort heureusement, sa propagation au Canada se limite aussi à quelques pochetées de bruyants illuminés, dont le mouvement antimasque. De cela, on peut certes se consoler. Le Journal de Montréal, Le trumpisme est contagieux | Le Journal de Montréal
  • L’erreur – oui, c’en était une – venait de l’absence de public dans la salle pour cause de COVID-19. Impossible donc d’en distribuer à la pochetée comme d’habitude. Or, personnellement, même sur la scène, je n’avais pas remarqué. Le Journal de Montréal, Le drapeau au cœur | Le Journal de Montréal

Images d'illustration du mot « pochetée »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pochetée »

Langue Traduction
Anglais pocket
Espagnol bolsillo
Italien tasca
Allemand tasche
Chinois 口袋
Arabe جيب
Portugais bolso
Russe карман
Japonais ポケット
Basque poltsikoan
Corse sacchettu
Source : Google Translate API
Partager