La langue française

Plutonium

Définitions du mot « plutonium »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLUTONIUM, subst. masc.

PHYS. NUCL. Corps radioactif de numéro atomique 94 (symbole Pu), formé à partir de l'uranium par bombardement de neutrons, et pouvant subir la fission, utilisé comme combustible et comme matériau de base pour la fabrication de bombes atomiques. Production de plutonium; recyclage du plutonium. La découverte du plutonium, élément comparable à l'uranium-235 pour ses propriétés nucléaires, obtenu dans les résidus de la pile atomique, ouvrit de nouveaux espoirs qui se traduisirent très rapidement par de puissantes installations industrielles (Leprince-Ringuet, Atomes et hommes, 1957, p.36).Félix Gaillard (...) prit la décision, (...) fortement appuyée par le général De Gaulle, de construire et d'expérimenter en 1960 la bombe au plutonium, devenue ainsi un des aboutissements du plan quinquennal dont il avait lui-même doté le C.E.A. dix ans auparavant (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p.117).L'équipe de Seaborg à l'université de Californie prépara aussi du plutonium-239 que l'on montra être fissionnable par des neutrons lents; elle montra plus tard que le plutonium existe dans les gisements naturels d'uranium, résultant probablement de bombardements fortuits par neutrons et de la désintégration de l'uranium-239 qui en provient (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.426).
Prononc.: [plytɔnjɔm]. Étymol. et Hist.A. 1816 nom donné au barium (Lettre de M. Edouard-Daniel Clarke, trad. par M. Billy ds Ann. chim. et phys., t.3, p.61: comme toute dénomination dérivée du grec β α ρ υ ́ ς serait erronée [...] j'ai hasardé de proposer de le nommer plutonium puisque nous le devons entièrement à l'empire ou au domaine du feu). B. 1948, févr. (Lar. mens.). Dér. du lat. Pluto, -onis «Pluton, dieu des enfers», suff. -ium*. A par l'intermédiaire de l'angl. plutonium (1816, E.-D. Clarke, v. supra). Fréq. abs. littér.: 116. Bbg. Dub. Dér. 1962, p.68. _Quem. DDL t.4. _Storost (J.). Mercure. Beitr. rom. Philol. 1973, t.12, p.378.

Wiktionnaire

Nom commun

plutonium \ply.tɔ.njɔm\ masculin

  1. (Chimie) (Au singulier) Élément chimique de numéro atomique 94 et de symbole Pu appartenant à la série chimique des actinides.
    • Le plutonium est non seulement radio-actif, mais chimiquement très toxique.
    • Le plutonium-244 a une demi-vie de 80,8 millions d’années.
  2. (Désuet) (Chimie) Autre nom du baryum.
    • N. B. M. Clarke [Edward Daniel Clarke] a annoncé depuis au docteur Thomson, par une lettre datée du 25 août 1816, qu’il est parvenu à réduire la baryte sans le secours d’aucun agent électrique, et qu’il a obtenu le nouveau métal en présence de plusieurs membres de l’Université de Cambridge. […] L’auteur a donné à ce nouveau métal le nom de plutonium, parce que nous le devons entièrement à la puissance du feu. — (Archives des découvertes et des inventions nouvelles, Treuttel et Würtz, 1816)
    • PLUTONIUM, s. m., plutonium. Clarke a désigné le barium sous ce nom. — (Antoine-Jacques-Louis Jourdan, Dictionnaire des termes usités dans les sciences naturelles, Société belge de librairie, Bruxelles, 1837, nouvelle édition revue, corrigée et augmentée)
  3. (Chimie) (Au singulier) Métal pur de cet élément.
  4. (Chimie) Atome (ou, par ellipse, noyau) de plutonium.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PLUTONIUM, (Géog. anc.) lieu aux environs d’Hiérapolis de Phrygie. Strabon, liv. XIV. p. 649. dit qu’on y voyoit un bois sacré, avec un temple dédié à Pluton & à Junon, ou plutôt à Proserpine, comme quelques-uns prétendent qu’on doit lire. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « plutonium »

(baryum) (1816)
(sens moderne) (1942) Du nom de la planète Pluton[*], parce que Pluton suit Neptune comme le plutonium suit le neptunium. Bien que synthétisé et identifié pour la première fois à la fin de 1940, la nécessité du secret fit qu’aucun nom ne fut choisi avant 1942. Le rapport baptisant l’élément, écrit en mars, ne sera déclassifié qu’en 1948. Le nom plutonium sera révélé en août 1945, avec la publication du « Rapport Smyth ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « plutonium »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plutonium plytɔnjɔm

Citations contenant le mot « plutonium »

  • Un vaisseau spatial n’est aussi puissant que sa source d’énergie, c’est pourquoi, lorsque la NASA a conçu son rover Perseverance Mars, l’agence s’est tournée vers le plutonium radioactif.eval(ez_write_tag([[336,280],'betanews_fr-box-3','ezslot_1',124,'0','0'])); Betanews.fr, Pourquoi le rover Mars Perseverance de la NASA utilisera l'énergie nucléaire pour se réchauffer - Betanews.fr
  • Un consortium international dirigé par l’Université de Bâle et l'institut WSL a affiné la carte des concentrations en césium et plutonium radioactifs dans les sols de Suisse et de certains pays limitrophes. Cette étude est publiée dans la revue Scientific Reports. , Nouvelle carte de la pollution au césium et plutonium radioactifs - RTN votre radio régionale
  • Selon ce rapport, des détecteurs ont retenti lorsque l'un·e des employé·es a retiré ses gants à la suite du pesage et de l'emballage de poudre de plutonium. Une contamination importante a été relevée sur ses vêtements de protection, ses cheveux et sa peau. Le test aux écouvillons nasaux sont revenus positifs et un pic de radioactivité a été mesuré dans l'atmosphère de la pièce. korii., Les inquiétantes failles de sécurité du nucléaire militaire américain | korii.
  • L’usine de Rokkasho, dans la préfecture d’Aomori, qui est en construction depuis près de trois décennies, est depuis longtemps destinée à jouer un rôle clé dans la politique nucléaire du pays en prélevant le combustible usé des réacteurs et en extrayant l’uranium et le plutonium pour le réutiliser. JAPANFM, Une usine de retraitement du combustible nucléaire en difficulté au Japon autorise un examen de sécurité – JAPANFM
  • Philippe Manière, l'auteur du très savoureux e-book publié par les éditions de l'Observatoire "Le Pangolin et l'ISF : comment le monde d'après nous rend tous fous ?" se moque des incantations mièvres de certains intellectuels ou artistes engagés qu'on a pu lire ici ou là depuis quelques mois. Son essai se lit en moins d'une heure mais il vaut son pesant de plutonium. D'abord, il constate qu'en France (comme en Belgique), "on ne s'est pas contenté de panser, nous avons aussi voulu penser". Site-Trends-FR, "Le 'monde d'après', prétexte à un retour au confessionnal?" - Politique Economique - Trends-Tendances
  • Ce mardi 26 novembre au matin, un bateau transportant de l'oxyde de plutonium britannique est arrivé à Cherbourg, a annoncé le groupe Orano (ex-Areva), chargé du transport. Ce dioxyde est un composant utilisé par certains réacteurs nucléaires.  RTL.fr, Pourquoi les Britanniques nous envoient-ils du plutonium ?
  • Des échantillons de plutonium anglais vont être testés sur le site d'Orano Melox à Chusclan dans le Gard rhodanien. Il s'agit de savoir si cette matière peut être convertie en pastilles de Mox. midilibre.fr, Gard rhodanien : du plutonium anglais va être testé sur le site d'Orano Melox - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « plutonium »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « plutonium »

Langue Traduction
Anglais plutonium
Espagnol plutonio
Italien plutonio
Allemand plutonium
Chinois
Arabe البلوتونيوم
Portugais plutônio
Russe плутоний
Japonais プルトニウム
Basque plutonio
Corse plutoniu
Source : Google Translate API

Plutonium

Retour au sommaire ➦

Partager