La langue française

Pleyon

Définitions du mot « pleyon »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLEYON, subst. masc.

A. − Vx. Longue perche de bois flexible. (Dict.xixeet xxes.).
B. − ARBORIC., VITIC. Petit brin d'osier ou rameau de bois qui sert à lier la vigne, les arbres fruitiers. Il faut des pleyons pour cette vigne (Ac.1798-1878).
Prononc. et Orth.: [plεjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Littré: pleyon, playon; Rob.: playon: ,,on écrit aussi pleyon``; Lar. Lang. fr.: pleyon. Étymol. et Hist. 1545 Suisse «paquet de chanvre» (Bruchet, Le Château de Ripaille, 610); 1600 «paille longue servant de lien» (OL. de Serres, Théâtre d'agric., III, 4, p.182). Var. de l'a. fr. ploion «rejeton de vigne» (1remoit. du xiies., Psautier Oxford, 79, 12, p.316 ds T.-L.), dér., à l'aide du suff. -on*, de ployer*. Pour les var. région. playon, plion, pleon «osier, branche flexible, râteau adapté à la faux, avec laquelle on fauche le blé, etc.» v. FEW t.9, p.68b et 69a.

Wiktionnaire

Nom commun

pleyon \plə.jɔ̃\ masculin

  1. Petit brin d’osier qui sert à lier la vigne, les branches des arbres, etc.
  2. Perche de bois qui plie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLEYON. n. m.
Petit brin d'osier qui sert à lier la vigne, les branches des arbres.

Littré (1872-1877)

PLEYON (plè-ion) s. m.
  • 1Osier menu avec lequel on attache les vignes et les branches d'arbres.
  • 2Longue perche de bois pliante.
  • 3Pleyons, pics, raquettes ou longs bois, branches de vigne non taillée pour que chaque œil donne du fruit.

HISTORIQUE

XIVe s. L'erbe des prés de Brio et la pescherie de la riviere d'Isme, les pleons et les soloies d'environ, Du Cange, planchoneia.

XVe s. Le suppliant… trouva que on avoit osté un baston appellé ployon, duquel on fait tourner le coultre de la charrue, Du Cange, plowshum.

XVIe s. On releve le premier jet de la vigne contre-mont le charnier [échalas], là attachant avec de la paille longue mouillée, qu'on appelle à Paris du pleion, De Serres, 182.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PLEYON, s. m. terme de Jardinier, c’est de la paille de seigle longue & ferme dont on couvre les petites salades sur couche, & dont on fait les paillassons. On se sert aussi de pleyons ou de menus osiers pour lier la vigne, ou attacher les branches d’arbre. (D. J.)

Pleyon, terme de Nattier, les Nattiers de Paris appellent pleyon, de la paille bottée que vendent les Chandeliers, pour mettre dans les paillasses de lit, & dont se servent les Nattiers, pour faire les nattes & chaises de paille. Les gens du monde disent botte de paille. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pleyon »

(Date à préciser) Forme régionale pour plion (dérivé de plier), à rapprocher de ployer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Plier ; norm. plion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pleyon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pleyon

Traductions du mot « pleyon »

Langue Traduction
Anglais pleyon
Espagnol pleyon
Italien pleyon
Allemand pleyon
Chinois pleyon
Arabe pleyon
Portugais pleyon
Russe pleyon
Japonais pleyon
Basque pleyon
Corse pleyon
Source : Google Translate API

Pleyon

Retour au sommaire ➦

Partager