La langue française

Plébéianisme

Sommaire

  • Définitions du mot plébéianisme
  • Étymologie de « plébéianisme »
  • Phonétique de « plébéianisme »
  • Citations contenant le mot « plébéianisme »
  • Traductions du mot « plébéianisme »

Définitions du mot plébéianisme

Trésor de la Langue Française informatisé

Plébéianisme, subst. masc.,rare et littér. État de plébéien (supra I B), d'homme du peuple; caractère qui lui est propre. Plus tard, devenu prêtre à son tour, prêtre à demi voilé du plébéianisme grandissant (...) le voilà [M. Ballanche] qui marche et continuera, à travers tout, de marcher vers l'avenir (Sainte-Beuve, Portr. contemp.,t.2, 1834, p.11).Le plébéianisme. Ce que je vois en Lorraine, ce que j'entends, c'est le paysan, la parole du paysan. En sorte que certains caractères qui me choquent sont ceux de toute race où ne survivent que les fils de plébéiens (ou d'immigrés), parce que les nobles sont partis, les fiers, les intrépides, morts, et que d'eux rien ne reste (Barrès, Cahiers,p.2, 1901, p.236). [plebejanism̭]. 1reattest. 1795 (Babeuf, Tribun du peuple, no35, p.106); dér. sav. de plébéien, suff. -isme*. Cf. l'angl. plebeianism de même sens dep. 1775 ds NED.

Wiktionnaire

Nom commun

plébéianisme \ple.be.ja.nism\ masculin

  1. État, condition des plébéiens, du peuple, des prolétaires.
    • Pour nourrir et alimenter nos âmes brûlantes du plus pur plébéianisme. — (Babeuf, Pièces)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PLÉBÉIANISME (plé-bé-ia-ni-sm') s. m.
  • État, condition des plébéiens, du peuple, des prolétaires. Pour nourrir et alimenter nos âmes brûlantes du plus pur plébéianisme, Babœuf, Pièces, I, 110.

    Fig. Vulgarité. Le plébéianisme dans les arts, titre d'un article de Magnin dans le National.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « plébéianisme »

 Dérivé de plébéien avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Plébéien.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « plébéianisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plébéianisme plebejanism

Citations contenant le mot « plébéianisme »

  • * Un républicanisme plébéien : Moins connu, on le confond souvent avec le républicanisme jacobin et pourtant il en diffère nettement. Il tire ses lointaines origines de ce qu’on a appelé, à la suite de Jonathan Israël, les « lumières radicales ». Les promoteurs de la République plébéienne sont radicalement athées et « matérialistes », et s’opposent en cela aux Jacobins de la Révolution française, attachés à une forme de déisme, ou du moins de transcendance. Pour le dire autrement, il n’y a guère de « mystique républicaine » chez les Plébéiens mais une revendication plus brute, plus viscérale d’une République « hic et nunc » qui doit donner du « pain au peuple des faubourgs » et mettre « les aristocrates à la lanterne ». On retrouve ce plébéianisme, sous la Révolution française, chez des personnages comme Jacques Roux et les Enragés, puis, plus tard, chez les Hébertistes ; leur combat politique se concentre essentiellement sur ce que le grand historien de la Révolution Albert Mathiez nomme la lutte contre la « vie chère ». La focalisation sur les besoins quotidiens du « petit peuple » entraîne d’autres différences dans l’expression, la forme et l’esthétisme de ce républicanisme : le plébéien est « sans-culotte », populaire, se moque de la bienséance et utilise volontiers un langage fleuri (le fameux « foutre ! » de Hébert). Il est aussi plus radical sur la question de la propriété, allant parfois jusqu’à la demande de son abolition (Morelly, Babeuf), plus radical aussi sur le plan économique (loi sur le Maximum), dans la conduite des affaires militaires (« la guerre à outrance ») et dans « la résistance à l’oppression » au point de devenir sous sa forme blanquiste au XIXe siècle un républicanisme tout tourné vers l’insurrection et l’idée de ce qu’on appellera plus tard « la révolution permanente ». Enfin, il promeut une vision différente de la « géographie républicaine » ; alors que les Jacobins estiment, à la suite de Rousseau et dans un contexte de guerre, qu’il est nécessaire d’établir des frontières pour faire nation et fonder la République, les plébéiens sont animés d’une sensibilité cosmopolite et rêvent d’une République « universelle » ou pour le dire comme un des hérauts, Anacharsis Cloots, d’une République du genre humain dans laquelle on peut trouver les prémisses de l’internationalisme. Le Vent Se Lève, « La Révolution française n'est pas finie » - Entretien avec Thomas Branthôme

Traductions du mot « plébéianisme »

Langue Traduction
Anglais plebeianism
Espagnol plebeianismo
Italien plebeianism
Allemand plebejismus
Chinois 平民主义
Arabe الاستنساخ
Portugais plebeismo
Russe plebeianism
Japonais plebeianism
Basque plebeianism
Corse plebeianisimu
Source : Google Translate API
Partager