La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « pignoufe »

Pignoufe

Définitions de « pignoufe »

Wiktionnaire

Nom commun - français

pignoufe \pi.ɲuf\ féminin (pour un homme, on dit : pignouf)

  1. (Familier) (Injurieux) (Extrêmement rare) Femme grossière, mal élevée.
    • Sale pignoufe ! Et vous ? Qu'est-ce que vous êtes de plus que les autres ? — (Max Jacob, Le terrain Bouchaballe, Gallimard, 1923, livre II)
    • Voilà que le ou la pignoufe, le grossier ou la grossière qui n’a pas la politesse de laisser parler les autres, c’est vous et uniquement vous ! — (Daniel Allemann, J’en ai marre des gens qui n’écoutent jamais les autres !, JDH Éditions, 2017, page 198)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « pignoufe »

(1923) Dérivé de pignouf, avec le suffixe -e.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pignoufe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pignoufe pinjuf

Citations contenant le mot « pignoufe »

  • Le pignouf est un individu grossier, mal élevé et rustre. Si aujourd'hui l'injure n'est plus beaucoup usitée, sachez que Gustave Flaubert en était très friand. « Ce n'était guère la peine d'employer tant d'art à laisser tout dans le vague, pour qu'un pignouf vienne démolir mon rêve par sa précision inepte », peut-on lire dans ses « Correspondances »  (1862). L'écrivain est même allé jusqu'à décliner le terme en « pignouferie » et « pignouflisme » ! A première vue, l'origine de ce mot aux sonorités cocasses est brumeuse. L'insulte fait son apparition en 1858. Elle descend du verbe dialectal « pigner », qui signifie « pleurer, pleurnicher ». Par extension, le pignouf est devenu un individu butor, dépourvu de toute finesse. Par ailleurs, dans l'argot des cordonniers du XIXe siècle, le pignouf désignait l'apprenti. Le maître s'appelait pontif, et l'ouvrier gniaf. leparisien.fr, Pignouf - Le Parisien

Pignoufe

Retour au sommaire ➦

Partager