La langue française

Physiologue

Sommaire

  • Définitions du mot physiologue
  • Étymologie de « physiologue »
  • Phonétique de « physiologue »
  • Citations contenant le mot « physiologue »
  • Traductions du mot « physiologue »

Définitions du mot « physiologue »

Trésor de la Langue Française informatisé

Physiologue, subst.,synon. (supra A).Ce n'est pas que, pour remplir la tâche que je me suis proposée, il n'ait fallu être physicien, chimiste, physiologue, et même un peu érudit. Mais ces études, je les avais faites sans la moindre prétention à être auteur (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p.22).Hist. de la philos. Philosophe qui estime que seules les causes naturelles et accessibles à l'observation peuvent expliquer les phénomènes de la vie et de la pensée. Les physiologues grecs croyaient retrouver sous tous les phénomènes de la nature une même essence primitive (Lévi-Bruhl, Mor. et sc. moeurs, 1903, p.117).Ainsi que l'a montré Frankfort à propos des physiologues ioniens, il est beaucoup plus difficile qu'on ne l'imagine communément d'échapper à la pensée mythique. L'homme et la nature sont liés et il est encore plus impossible de rationaliser absolument la nature que de soulever la terre avec un levier sans point d'appui (Ruyer, Cybern., 1954, p.31).

Wiktionnaire

Nom commun 1

physiologue \fi.zjɔ.lɔɡ\ masculin

  1. (Antiquité) (Philosophie) Philosophe antique qui concevait une cosmogonie et une cosmologie sans dieux.
    • Les Physiologues d'Ionie énoncent la loi d'invariance universelle : « Rien ne se crée, rien ne se perd », qui exclut l'idée de commencements absolus, de création ex nihilo, d'eschatologie finale sans périodique retour. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, éd.1966)

Nom commun 2

physiologue \fi.zjɔ.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Celui ou celle qui étudie les personnes selon leur physiologie.
    • Dès son berceau, l’Etat s’emparait de l’enfant. Après examen des physiologues officiels, les infirmes, les tarés, les dégénérés, les fils d’artistes ou d’alcooliques étaient jetés au barathre. Les sains, au contraire, dès qu’on avait mesuré leurs cerveaux, sondé leurs reins, jaugé leurs facultés, étaient envoyés dans les écoles spéciales où l’on s’appliquait à les développer. — (Antoine Sallès, Émile Leroudier, Charles Sénard, Charles Fénestrier, Tristan II Audebert, Joseph Gravier., Lyon en l'an 2000, 1911, page 24)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « physiologue »

(Date à préciser) Du latin physiologus (« physicien, naturaliste »). Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « physiologue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
physiologue fizjɔlɔg

Citations contenant le mot « physiologue »

  • Le sport provoque des chocs au niveau des muscles et des tendons en particulier, qui ont heureusement la capacité de s'autocicatriser. A condition de leur laisser la possibilité de le faire. "Ces microdommages et micro-inflammations ont besoin de temps pour être résorbés. La récupération, c'est une réparation qui évite la pathologie", rappelle Marc Michnowski, physiologue et kinésithérapeute. Une étape d'autant plus importante que l'activité est intense comme la boxe, le cross fit, l'haltérophilie ou le Hiit... "Cette mode de l'entraînement à forte intensité, avec des contractions très dures sur un temps très court, sollicite particulièrement le système nerveux. Plusieurs jours de repos sont nécessaires pour reprendre de la force.   LExpress.fr, Sport, le temps sacré de la récupération - L'Express
  • Si vous voulez des conseils sur quelque chose, demandez à l’expert qui s’en occupe tous les jours. Pour découvrir comment combattre le froid, nous avons choisi d’écouter le point de vue de John Castellani, un physiologue qui étudie les meilleures techniques d’acclimatation de l’armée américaine. GQ France, Comment combattre le froid selon un entraîneur des Marines | GQ France
  • Mais qui est au fait Léopold Chauveau? Un atypique. L’homme est né à à Lyon, fils de physiologue. Il s’est dû coup vu embarqué dans une carrière médicale le séduisant fort peu. A cette époque, un adolescent suivait encore les traces familiales, comme sous l’Ancien Régime. Marié et père de famille, le docteur a longtemps exercé en tant que tel. Mises en sourdine, ses ambitions artistiques restaient discrètes. Elles ne devaient pas sortir du cadre d’un honorable passe-temps. Dès 1905, Chauveau sculpte cependant, sous l’influence de son ami Georges Lacombe. Un ancien membre de la confrérie Nabi.En 1911 et 1913, il se permet même un petit écart par rapport à son milieu. L’amateur expose au Salon d’Automne des créatures étranges. Elles se rapprochent en fait des statues de grès de Jean-Joseph Carriès, mort dès 1894. Un précurseur. Bilan, Livres pour enfants. Le Musée d'Orsay invite à découvrir Léopold Chauveau - Bilan
  • Harry Pino, physiologue du sport au Centre médical Langone de NYU, entretien par téléphone Le Monde.fr, Comparatif : les meilleurs tapis de course et de marche pliables

Traductions du mot « physiologue »

Langue Traduction
Anglais physiologist
Espagnol fisiólogo
Italien fisiologo
Allemand physiologe
Chinois 生理学家
Arabe فسيولوجي
Portugais fisiologista
Russe физиолог
Japonais 生理学者
Basque physiologist
Corse fisiologu
Source : Google Translate API
Partager